Récit de la course : Les Arcades de l'Aqueduc 2001, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : Les Arcades de l'Aqueduc

Date : 20/5/2001

Lieu : Milly La Foret (Essonne)

Affichage : 426 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Le récit

Il s'agit d'un trail comptant pour le challenge de l'Essonne sur une distance d'environ 18km et se déroulant dans le cadre du Massif des Trois Pignons.

Course sympathique, mais plutôt orienté " initiation au trail " pour les habituels coureurs sur route franciliens. En effet, on retrouve de multiples ravitaillements, et surtout le kilométrage est indiqué !

Mais cela reste une petite course agréable

************************************************************************************************

Bonjour

Bon, après 3 semaines sans courir [1 de récup et 2 de blessure :-(( ] je me suis testé ce matin sur un trail court [18Km] dans l'Essonne; Les Arcades de l'Aqueduc.

il s'agit d'un trail que j'avais déjà fait il y a deux ans, mais dont curieusement, je ne conservais pratiquement aucun souvenir de parcours.

Je vous passe les habituels -lever-départ-route....... pour arriver au départ de l'épreuve.

Juste pour info, ayant fait 1h40 il y a deux ans, et vu mon (absence d' ) entraînement récent, je table sur 1h45-1h48 pour être content

En fait, il s'agit d'une course verte et non pas d'un trail en tant que tel.

La différence se situe dans le caractère volontairement roulant du parcours, plus propice à la vélocité d'un semi-marathonien qu'à un Diesel du trail ;-)

Donc départ du stade de Milly La Foret à 9h30 (ils sont à l'heure) pour entamer 4Km de piste large et relativement plate (voir descendante).

Au 4ème Km on arrive à la première "difficulté".

[en fait de difficulté, sur tout le parcours il s'agira de "coup de cul" de type montée et descente de quelques centaines de mètres (de long pas de dénivelé) sur du sentier étroit dans le sable et les rocher puisque nous sommes en foret de Fontainebleau]

ce premier coup de cul passe tout seul car étant plus de 400 au départ ... ca bouchonnait... il faudra un temps infini pour gravir la côte et puis redescendre avant de repartir pour un petit km de piste et d'entamer la montée des marches (un grand escalier dans la nature) qui subira le même sort que le coup de cul précédent étant donné que le peloton ne s'était toujours pas disloqué ... ca me rappelle le départ des Templiers ça :-(

Tout le reste de la course ne sera que chemins et pistes en foret (si ce n'est 2 "coups de cul" au 8ème et 14ème Km)... rien d'extraordinaire en soi !

L'ensemble se terminant par un 1h43' (donc dans les temps) mais un peu déçu car j'avais l'impression d'avoir sacrément déroulé :-((

En regardant tout ca, il y a quand même beaucoup de positif ( vi vi vi !)

Tout d'abord, il a fait BEAU ! Du soleil, un peu de vent pour nous rafraîchir, et l'ombre des sous bois ( j'ai encore en mémoire l'odeur des fougères avec les restes d'humidité ... rien que pour ce passage, ca valait le coup)

Ensuite même si le parcours est (trop) roulant, cela m'a permis de faire une bonne séance au train, ce qui m'a rassuré après mon arrêt (pas la moindre douleur pendant ni après la course )

A de mes copains qui est venu termine 5ème et devrait désormais être dans les 5 premiers du challenge de l'Essonne (il était 6ème avant aujourd'hui)

Grâce à ce circuit en foret avec soleil et course, je me suis fait plaisir ! ! ! et rien que pour ca il fallait y aller...

Voilà,

Je sais que le compte rendu n'est pas d'un grand intérêt pour cette course, et j'ai compris pourquoi l'épreuve ne m'avait pas laissé un souvenir particulier, toujours est il que l'organisation est nickel, sympa et pas prise de tête , tout comme sur les autres courses du challenge d'ailleurs ! ! !

Juste un petit coup de gueule aux organisateurs (je leur en ai fait part) c'est qu'aux ravitaillements, il n'y avait pas de poubelles, et dont, même pour les trailers "propres", nous étions obligé de jeter nos gobelets vides par terre.

Je sais qu'ils ramassent tout (la foret est site classé) mais ca ne coûte pas grand chose de mettre 4 poubelles sur les 100 m après le ravito, et puis ca évite de "pousser" les gens à jeter par terre, alors qu'on essaie de les éduquer à l'inverse...

Merci à ceux qui ont tenu jusque là

Michel

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !