Récit de la course : Trail des Marcaires - 52 km 2013, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail des Marcaires - 52 km

Date : 26/5/2013

Lieu : Muhlbach Sur Munster (Haut-Rhin)

Affichage : 1017 vues

Distance : 52km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Le récit

MARCAIRES GIVRES




En quittant la maison Dimanche matin j'hesitais encore quant au choix de l'équipement le plus adapté pour cette première édition printanière des Marcaires. Les copains vosgiens rencontrés sur le parking, venus le matin de Gerardmer et alentours, m'ont rapidement convaincus d'opter pour la tenue hivernale intégrale : collant long, maillot long chaud, casquette étanche, Asics Gore Tex (amorti les pompes GTX cette année !!!) et guetres. Un coupe vent à la ceinture, un bidon et quelques pates de fruit ... j'ai dans l'idée de faire la course sans les gels dont on voudrait nous faire croire qu'ils sont indispensables. 





Nous étions environ 500 au départ, regroupant les deux parcours et les relais. Record de participation battu mais grosse densité et un peu de confusion au départ ... En dépit des dossards de couleurs différentes, c'est un peu difficile de savoir avec qui on court réellement. Peut importe, je part à mon rythme pépére, comme d'habitude.


Apres quelques kilométres assez roulants, idéals pour se mettre en route, la première ascension a rapidement fait monter la température du diesel. Je me suis alors demandé si je n'avais pas fait une erreur dans mon choix vestimentaire .... A ce moment, on évolue encore en rang serrés sur de superbes sentiers. Ca bourrine toujours un peu.



J'appercois Danièle au détour d'un lacet, au plus fort de la pente, juste avant la ferme du Schissrothried. "Fais trés froid la haut ... tu veux tes gants ???.... besoins de kek'chose" ... Juste un coucou, tout va bien, je poursuis. 


Effectivement, quand on débouche sur les chaumes ça décoiffe gravement ... On change de direction pour rejoindre le Honeck et on se prend un vent violent pleine tronche. Je vois beaucoup de gars qui enfilent coupes vents, bonnets, gants ... Comme dit ma moitié "de jolis spécimens sortis tout droit des catalogues". Et d'autres partis trop legers qui se trouvent bien démunis.


Mon maillot à trois sous de chez Décat assure parfaitement, je glisse les mains dans les manches et c'est parti .... Rester concentrer sur sa foulée, et tout droit devant. 



Même si j'ai bien failli m'envoler sur la dernière dalle, j'ai bien aimé la montée du Hohneck par ce coté. C'est inédit, la plupart des classiques du secteur proposant l'ascension par l'autre versant. Dans mon plan de course je n'avais pas prévu de m'arreter au ravito. Mais vu les conditions je m'accorde le petit détour jusqu'a la table pour piocher quelques bout de fromage avant d'enchainer tambour battant dans la descente .... je trouve trouve ces affreuses marches bien plus amusantes dans ce sens !!! 


Les conditions de course sont difficile, entre neige, boue, vent, froid et brouillard .... mais le parcours est excellent, les jambes sont nickel et c'est un plaisir d'être là. Le seul truc qui me géne vraiment c'est le brouillard, comme d'habitude. Au bout d'un moment je ne vois plus rien et je suis obligé d'enlever mes lunettes ... Ca me vaudra quelques hésitations à la recherche du balisage puis une grosse descente "à l'aveugle" sur le Lac d'Altenwheir, avec un bon vautrage sans dégats. 



Aprés la séparation des parcours, l'écrémage est bien fait ... on y voit beaucoup plus clair (j'ai remis mes lunettes !!!), et même si ça bataille de temps en temps, on y court beaucoup plus tranquille. J'appercois furtivement Danièle une nouvelle fois au second ravito à la ferme du Steinwassen. "Tout va bien, besoin de rien ...". Je fais le plein du bidon et repars avec quelques tucs en main ... Elle me retrouvera un peu plus loin, "au chaud" dans la voiture, le long de la route des Crêtes ... Je n'ai rien vu !!!!



Je crois que cette fois Danièle à plus souffert que moi sur la course .... elle était encore frigorifiée à l'heure des podiums !!! Et que dire des bénévoles qui sont restés des heures à nous guider sur tout le parcours. Vraiment, bravo et merci à vous.

Un peu avant le Rotenbrunnen, passage de Sandrine Scharff Jamot, la première féminine .... qui me met 20 bonne minutes dans la vue  



Aprés le point d'eau du Raedlé, le début de la remontée vers le Col du Hilsenfirts se fait sur de grandes pistes toutes droites ... c'est le seul endroit un peu ennuyeux du parcours. Mais si on a encore les jambes pour grimper en petites foulées c'est banco !!! On retrouve des sentiers plus agéables et quelques superbes passages à l'approche du sommet. C'est par là que je reviens sur le 3ème V2 ... Danièle est juste là pour la photo, mais c'est raté ... 





Reste alors à dévaler vers le Rotenbrunnen pour un dernier ravitaillement express ... Il faut encore relancer dans les chaumes pour passer les derniers talus en crête pour passer le Steinberg ... Le vent et de nouveau trés violent, avec du grésil qui nous fouette le pif. Je sens bien que ça revient, mais je ne me retourne surtout pas et reste concentré en alternant marche et petites foulées .... 



Enfin on bascule, la vallée et ses villages sont là tout pret en bas ... Yapuka plonger. Je lâche tout ce qui reste dans cette derniere descente de pur bonheur ... D'abord dans les chaumes, tout droit. Puis sur les sentiers tout en lacets ... Une vraie bonne descente, sans piéges, ou on peut courir. Ahhhh qu'elle est bonne cette descente !!! Elle me dépose directement sous l'arche d'arrivée en 5h56'46", pile poil dans mes prévisions, 30ème au scratch et 3ème V2. Super content !!!!! 



Le podium féminin .... bravo les Miss 



Bravo au vainqueur, Mathieu Martinez qui a encore fait trés fort ... un petit nouveau en trail, international en ski nordique quand même, et donc un sacré potentiel !!! Mathieu et Francois Faivre, le 3ème ....



Article dans l'Alsace

Classement



Photos l'Alsace en Courant




Bravo et merci à JEFF et à toute l'équipe du Colmar Marathon Club ....






Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !