Récit de la course : La Montée du Grand Ballon 2013, par ath73

L'auteur : ath73

La course : La Montée du Grand Ballon

Date : 2/6/2013

Lieu : Willer Sur Thur (Haut-Rhin)

Affichage : 372 vues

Distance : 13.5km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Première montée

Mois de mai 2013, de retour à Willer sur Thur où j'ai grandi, ça fait des années que je vois les coureurs au départ le jour de l'Ascension (le Jeudi, ça ne s'invente pas), et je me dis que 1200m c'est un peu trop pour moi... Mais je viens de reprendre la course à pied après 20 ans d'interruption, et une saison de ski de fond m'a redonné un peu de peps, alors c'est l'occasion ou jamais. Après tout, en rando on monte en 3h avec un sac, donc y a pas de raisons que je n'y arrive pas en courant tranquillement.

Il me reste donc 1 mois pour faire un peu d'entrainement spécifique. Avant je courrais sur du 10 000 plat, et un peu de montagne, mais 300m était une grosse sortie, y a donc de la marge ! J'essaye de faire qq sorties à 600m sur 8km, histoire de tâter le terrain, mais à chaque fois c'est dur sur la fin et ça se finit en marchant... Mai se passe avec 2 entrainement pas semaine, et nous voilà à la veille de la date fatidique. Je trouve le sommeil sans trop de pb, je suis surtout curieux de voir comment ça va se passer... et quelles connaissances je croiserai au bord de la route ;-)

Réveil vers 7h30 le matin, histoire de digérer avant le départ, pas de vestiaire puisque mes parents habitent à 500m d'ici et j'ai récupéré mon dossard la veille. Après qq mots avec des potes, je me place tranquillement en queue de peloton, sachant qu'il y aura un gros bouchon à la sortie du village, mais je ne suis pas très stressé. Un coup de feu et je pars presque dernier, le rythme est quand même assez lent, je double qq attardés mais je sais ce qui m'attend et je n'ai pas envie de trop accélérer, on va s'économiser. Bientôt on arrive au premier goulot d'étranglement (déplacé de 500m suite à un petit changement de parcours), mais ça passe vite et c'est enfin la "vraie course", on est en forêt sur un sentier sympa et qui ne monte pas trop. Après qq km, redescente sur la départementale et on attaque le "Kiraweg" de Goldbach, chemin de l'église qu'on prenait il y a 20 ans avec ma grand-mère quand on allait manger au restau le dimanche. C'est le premier raidillon mais c'est supportable, je peux encore courir mais je me rends compte que je ne rattrape que très lentement les marcheurs... Arrivée au village, premier ravito, pour ma part ce sera petite pause pour boire tranquillement mon gobelet.

Vient ensuite la grosse montée du Hohneck, celle que j'avais prévu de faire en marchant. Ca tombe bien, je n'aurais pas pu courir ici et j'arrive au sommet dans les paturages avec peu de monde autour de moi, le gros de la troupe est déjà au loin. Mais le comité d'acceuil et les cloches sont par contre toujours là, merci les gars, y en a même pour les derniers ! Ensuite une petite descente et un ravito, et après je sais que c'est la montée ininterrompue jusqu'au sommet.

Les km suivants sont alors longs, je ne cours presque plus, qq mots échangés avec mon pote au Sattel, qui me retrouve au Haag 20 minutes plus tard, et c'est le dernier ravito avant le sommet final. La face sud du Grand-Ballon passe par un grand pierrer de granit, je la connais par coeur, mais là je ne l'ai jamais faite aussi lentement, la montée a laissée des traces. Enfin, le sommet, et il me reste quand même un peu d'énergie pour la descente finale (qui a été déneigée 3 jours avant), et j'en termine en tout juste 2h, quasiment comme prévu. Un peu de repos, une bière pour fêter ça et il n'y a plus qu'à redescendre avec mes parents venus me chercher, vraiment cool la course à domicile (mais y avait des bus prévus).

Bon souvenir donc pour cette course, terrain plutôt roulant hormis le démarrage et la dernière section dans les cailloux, et une bonne organisation. Mon seul regret c'est de n'avoir pas vu grand monde sur la 2ème moitié de la course, à marcher avec les randonneurs, mais l'année prochaine j'y serai et j'espère bien faire mieux !

 

Le départ et l'arrivée sur la même image:

gd-ballon_800_.jpg

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !