Récit de la course : Trail de la Hasel - 28 km 2015, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail de la Hasel - 28 km

Date : 27/6/2015

Lieu : Oberhaslach (Bas-Rhin)

Affichage : 730 vues

Distance : 28km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Au p'tit bonheur des trailers

Au p'tit bonheur des trailers







En feuilletant mon VO2 Book durant l'hiver, j'avais tout de suite kiffer sur ce "p'tit"Trail de la Hasel programmé un Samedi aprés midi, attiré il est vrai par le coté festif promis aprés course, dans un coin d'Alsace encore inconnu de mes runnings : 28 km et 1100 D+, ça me paraissait impeccable pour se bouger un peu sans trop laisser de plumes, une semaine aprés un GTLV qui m'avait quand même bien secoué ... 


Un départ fixé à 15h n'est pas très courant et nécessite de bien anticiper ... Le plan c'était donc de pique niquer sur place et de faire une petite sieste en attendant la course. Le mieux c'est donc de ne pas oublier la glacière à la maison ... Oups !!! Bon, heureusement on s'est rendu compte de la bourde assez rapidement. N'empêche qu’après l'épisode du Mercredi précédent ou là j'avais oublié mon casque pour aller faire les "Cols Suisse" avec le club, ce genre de cafouillis commence à m’inquiéter !!! Bref, nous étions quand même à Oberhaslach vers 11h30, largement dans les temps ....



Le site de départ sur les bords de la Hasel est spacieux, pratique, agréable et parfaitement indiqué ... Nous trouvons rapidement un petit coin à l'ombre pour m'engloutir nos tuperwarres. Pendant que Danièle s'en va reperer les lieux, je m'étale dans l'herbe pour un p'tit somm instantané. 

L'excellente impression laissée a notre arrivée se confirme au retrait des dossards avec du café et de délicieux cookies offerts ... Le sac coureur est trés sympa également, avec notamment un joli tee shirt Adidas et le dossard qui donne droit a une tarte flambée aprés la course. Tout se presente bien pour passer un bel aprés midi ...



Mais à l'heure d'aller trottiner pour chauffer un peu, je me retrouve soudain avec un méchant point de coté, probablement dû à la digestion ... Le genre de truc qui ne m'arrive jamais et que j'ai eu bien du mal a faire passer. A 10' du départ je me voyais encore mal barré !!!! 





Tout le monde se regroupe enfin sous l'arche installé au mileu de la prairie. Les conditions sont parfaites pour courir, la faune locale est au RV ...



Je reconnais également quelques visages connus, dont celui de Mickael Baradel ... Danièle a un petit faible pour le jeune champion .... 



Nous sommes environ 250 à nous élancer sur les 28 km du Rocher. Une heure plus tard les 14 km du Caphrier rassembleront plus de 400 coureurs. C'est une trés belle réussite pour la troisième édition de cette superbe manifestation, parfaitement organisé par le Ski Club d'Oberhaslach. Les GO avaient même installés une passerelle provisoire sur la Hasel pour sortir le troupeau de furieux du terrain de foot central ... 

Une partie des bénéfices est reversée à l'association des aveugles de Still. Les pensionnaires assurent l'ambiance ....



Au coup de pétard le point de coté avait heureusement disparu .... Le temps de mettre en route le diesel et je me suis régalé tout au long d'un parcours vraiment ludique, essentiellement en sous bois et sur des chemins et sentiers parfaitement entretenus. Il avait plu la nuit precedente et nous avons trouvé quelques passages humides et gras, mais rien de bien méchant ...

On peut y courir pratiquement tout le temps, sauf sur les deux énormes montées infernales réparties au 1/3 et au 2/3 du parcours ... Pas de difficulté technique, c'est tout droit : il faut simplement une semelle qui accroche bien, des cuissots solides et du souffle. En haut on découvre des rochers mystérieux et énigmatiques, ou de superbes vues sur le Massif du Champ du Feu .... Plaisirs furtifs ... mais j'ai un dossard épinglé et sur un 28 bornes il n'y a pas trop le temps de traîner. 

Mickael déjà en tête ....


Parti avec un bidon de 800, j'avais sauté le premier ravito placé dés le kilomètre 10 et il était temps que j'arrive au second, situé à la jonction des deux parcours au kilomètre 22 ... Les derniers concurrents du 14 qui terminent tranquillou et s'écartent pour laisser passer les furieux, quelques uns nous encouragent.



Le final est bien roulant et il ne faut pas se relâcher dans le dernier faux plat qui me parait interminable. Je termine quand même un peu sec et deux jeunes bolides me dépassent dans les derniers hectomètres ... Aucune importance, je suis décalqué total et ravi d'avoir pris autant de plaisir à me défoncer la couenne pour une place de 44ème en 2h46, a 4 petites minutes du premier V2. Pas si mal sur cette distance ...



D'habitude je me jette sur la table de ravito ... Ben pour une fois, même pas faim .... Danièle n'en croit pas ses yeux.
Un petit bémol ? Allez, ce serait juste pour l'absence de douche à l'arrivée pour cause de travaux. Nul doute que tout sera en ordre pour l'année prochaine ...

C'était donc l'occasion d'aller se refaire une fraicheur aux "Lucioles d'Ober" , une charmante chambre d'hôte reservée sur les hauteurs du village pour nous permettre de profiter de la soirée en toute quiétude ....

Encore un truc sympa : le podium est installé au mileu des tablées ou les trailers et leurs amis profitents des tartes flambées et autres gourmandises proposées dans une ambiance champêtre ... On n'y voit que de larges sourires de trailers heureux. Les commentaires sont unanimes pour saluer la qualité de l'organisation.

Michael a remporté le Rocher en 2h11 ... Bravo champion. Dommage que les dauphins ne soient pas restés pour la remise des prix ...



Heureusement le podium des filles est impeccable ... Christine Poyet s'impose facilement en 2h37 avec une excellente 22ème place au scratch. Intouchable sur cette distance la Christine ... mais j'ai eu le plaisir d'échanger un peu avec elle aprés la course, c'était sympa. 




Scratch Rocher



Un petit couplet sur la paire de Kapteren Race que j'avais chaussée pour l'occasion, confortable, légére, accrocheuse et dynamique ... Je suis toujours aussi bluffé par la qualité de ces pompes sur ce format de course. J'en ai usé des paires de semelles et je crois bien que c'est ces Kapteren Race qui me laissent la meilleure impression !!! Bravo Kalenji !!!! 

Danièle au moins autant que moi, nous sommes enchantés d'avoir pu profiter de cette ambiance sympa sur les bords de la Hasel .... 

Bravo et Merci à toute l'équipe du Ski Club d'Oberhaslach !!!!!







Avec en prime une jolie balade de récupération le Dimanche du coté du Nideck. Et cette fois avec le soleil !!!!














 
 
 
 
 
Articles dans les DNA ....








 

 

 



Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !