Récit de la course : 10 km de Ternay 2005, par Mathias

L'auteur : Mathias

La course : 10 km de Ternay

Date : 20/3/2005

Lieu : Saint-Marcel-lès-Annonay (Ardèche)

Affichage : 1438 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit


Hier soir, je consulte à tout hasard le calendrier Kikouroù, et je m’aperçois que ce WE a lieu le 10 km du Ternay, à quelques km à vol d’oiseau de chez moi ! Je ne suis pas en très bonne forme, mais je ne peux pas rater ça !

Lever 8h45, un café et rien d’autre, c’est parti. Je me gare à 1 km de l’inscription. 9h30 aux dossards, 8 euros c’est raisonnable. Ah là là l’ambiance des courses sur route… je croise plein de gens qui, la mine très sérieuse, en tenue de club, s’échauffent consciencieusement. Tiens il serait raisonnable de faire pareil, étant donné l’état de mon fessier droit. Je vais placarder la pub pour Franchir, et cours m’échauffer 15 minutes.
Aïe aïe, les sensations ne sont pas bonnes… je suis lourd, mais lourd… je vous dis pas ! Enfin si, je vous dis… je suis lourd…

9h55 j’entends le BANG du starter ! Hein, quoi, comment ? Ah, c’était juste un test !

9h58 je me positionne plutôt devant, au milieu de 160 furieux. Enfin non, l’ambiance est plutôt décontractée. Allez, défonce-toi mon gars. Je sais que mon temps d’il y a quelques semaines (37’53) est inaccessible aujourd’hui, mais je serai quand même déçu de faire plus de 40 ou de ne pas pouvoir terminer à cause de mon fessier.

10h enfin c’est parti. Le 1er kilo est couru à bloc. Le cœur monte rapidement au-dessus de 90% (180). J’appréhende un peu en jetant un œil à ma montre : vais-je y découvrir 3’30 ou 4’ ? Ouf, 3’31 ! Je suis parti au taquet, et heureusement c’est traduit par le chrono !

Le parcours (mesuré FFA) consiste en un tout petit peu moins de 3 tours du lac du barrage du Ternay, qui approvisionne en eau la région d’Annonay. Je connais bien le lieu, étant donné que le tour du barrage fait partie de mon circuit habituel de sortie longue à partir de chez moi (1h45). C’est truffé de promeneurs le WE, qui viennent profiter de la tranquillité du lieu.
Il ne doit pas y avoir beaucoup de dénivelé, c’est tout plat excepté quelques très légères montées d’un mètre ou 2.

Je me fais doubler par la 1ère féminine, que j’essaie de suivre. C’est impressionant, elle est toute petite, toute fine, elle doit peser 35kgs tout habillée. Ca me fait penser à mes grosses cuisses et mes 67kgs pour 1m69, je me sens un poil balourd : à quoi ça sert d’être gros sur un 10 ? ;-)

Km 2 : 3’42, FCMoy 185. Je suis fixé, je ne pourrais pas tenir.
C’est confirmé au km3 : 3’51, FCMoy 185, je vais ralentir inexorablement… c’est pas la grande forme. Par contre, bonne nouvelle, le fessier me laisse tranquille, et pour une fois je n’ai pas de problème de bide !

Km 4 : 4’ tout rond et FCMoy 184. Ben ça alors… je me rappelle d’une époque où je me baladais à moins de 4’ au kilo sur un semi… c’était il y a, waouuuuu, au moins 2 ans…

Km 5 : 3’57 et FCMoy 184, soit 19’01 pour 5 kms. Je suis assez surpris de voir que je suis presque dans les temps de mon record, mais vu l’état dans lequel je suis, je sais pertinemment que je ne pourrais pas accélérer. Je vais essayer de tenir en dessous de 39 min.
Allez force un peu gros tas ! ;-)

Km 6 : 3’54, FCMoy 186. Ouille c’est dur le 10. Je morfle…

Km 7 : 3’54, FCMoy 184, faut tenir tenir tenir… j’essaie de m’accrocher à un triathlète qui passe par là. Dur…

Km 8 : 3’58, FCMoy 184. Régulier sur la FC, un peu moins au chrono. C’est curieux, j’ai l’impression d’être vidé, que je ne pourrais pas faire un pas de plus, et pourtant, j’avance…
J’essaie de ne pas me démotiver, bon ok je vais pas faire un bon chrono, mais faut quand même tout donner pour voir où j’en suis.

Km 9 : 4’01, FCMoy 183.

Allez c’est terminé, sprinte un peu mon gars ! Je profite de la gentillesse de mon estomac, qui essaie en général d’escalader l’œsophage aux alentours du 8 ou 9ème kilo.
Je sprinte laborieusement, mais bof, personne avec qui se tirer la bourre, c’est pas rigolo. J’entends au loin le speaker dire que la 1ère féminine en a terminé. Ah ben elle n’a pas flêchi, elle…

Km 10 : 3’53, FCMoy 185.

Je franchis la ligne en 38’42, FCMoy 183. Je suis content de terminer correctement, sans grosse douleur au fessier, 1 semaine après mon ½ centborne à StNazaire. Mais je ne peux m’empêcher de penser, comme d’hab’, qu’il y a moins de 2 ans je courrais les 10 premiers kilo d’un semi en 39 min (et les 10 derniers aussi, d’ailleurs !), avec une FCMoy de 170… ah là là c’est l’âge !

Voir une comparaison de ma FC sur 4 de mes courses sur 10 km : en fait ma FC n’était pas si élevée que ça par rapport à la course où j’ai réalisé 37’53.
http://www.kikourou.net/entrainement/ficheparcours.php?idparcours=12

Je m’étais dit que je pourrais essayer de partir à 4 min au kilo au marathon de Paris, pour espérer passer sous les 3h. Je me dis maintenant qu’il va falloir revoir mes « ambitions » à la baisse… un petit 3h10 ça serait pas mal non ?

Juste avant de partir… j’entends le speaker interviewer le correspondant du quotidien local (daubé) : je me précipite pour lui fourrer une plaquette de Franchir dans la poche. Il n’est manifestement pas intéressé (ça ne concerne pas sa région) mais me promet de faire passer le document à ses collègues de Grenoble et Chambéry.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !