Récit de la course : Le Jogging du Père Noël 2008, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging du Père Noël

Date : 13/12/2008

Lieu : Antoingt (Belgique)

Affichage : 520 vues

Distance : 9.5km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Jogging du Père Noël

Bravo à Pascalito pour ce podium RHO.  Bravo à Marc pour sa très belle victoire.   Bravo à Judith encore plus en beauté que d'habitude. 

En ce qui me concerne, pas trop envie de me faire mal pour l'instant, je me dis que 9500 mètres à Antoing devraient rencontrer mes attentes.
Déjà il fait caillant.  OK j'avais qu'à plus m'habiller ce qui me vaudra d'ailleurs un nez en compote le lendemain.
Opération habillage de Pascalito (et non ce n'était pas une honte de t'avoir à mes côtés mais avoue simplement que souvent durant la saison en course tu constitue une belle épine dans le pied alors plutôt que d'avoir les boules, j'ai voulu jouer la guirlande de l'air et terminer en flèche) puis départ de l'arrière sans échauffement.
Certes on m'avait prévenu que ça montait sec et tôt mais ouch après 500m je suis déjà plus boeuf qu'âne gris (quoi que...).  1e km en 5'04" et boudiou qu'il continue à faire froid.  Ca tourne, ça relance, ça monte, ça descend, pas vraiment mon terrain préféré mais hormis mes capacités physiques (sic) limitées, le parcours est très plaisant.
Je navigue aux alentours de Franck Lepoutere, Pascal, Judith, JR Melchior...
Le premier fera toute la course dans mes alentours, le second et la troisième sont restés ensemble (comme par hasard!!!!) et le dernier après avoir refait son lacet, me dépassera vers le 5e km en me lançant "allez Pascal en duo  :irk: ".
Dès le départ je me retrouve aussi dans le sillage d'un ancien de Bara (Eric Cornil).  J'essaierai tout le long du parcours de le reprendre (et notamment sur la fin mais...).  5e km en 23'48".
Dans la remontée du stade, mon flair me fait me retourner pour apercevoir, une fois de plus, un David revenant du diable vauvert.  Heureusement, il ne reviendra que sur le sommet et puisque de toute façon on est là pour s'amuser, je le relance de suite.  Il ne me passe pas... OK il doit aussi être carbo.
Je joue un peu comme ça tant et si bien que je me rapproche sensiblement d'Eric Cornil lequel avait mis les voiles dans cette même montée.
David vient à ma hauteur me dire qu'il ne sprintera pas mais à ce moment là, ce n'est plus le jeu qui m'intéresse mais aller chercher Eric.  Je n'y arriverais pas.
9km500 44'43" 64/175 4'42"/km
Assez satisfait de cette course qui, sur un terrain de relances avec 4 belles grimpettes, n'est pas ma tasse de thé.  Ce n'est pas transcendant comme résultat mais à ce moment de l'année, je ne vais pas faire la fine bouche.

1 commentaire

Commentaire de agnès78 posté le 17-12-2008 à 23:33:00

pas transcendant, pas transcendant! après la récup de millau, c'est plus qu'honorable surtout au vu du parcours!
merci pour ce ptit récit, tony ;-)
bises

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.27 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !