Récit de la course : Le Grand Défi des Vosges 2018, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Le Grand Défi des Vosges

Date : 8/4/2018

Lieu : Niederbronn Les Bains (Bas-Rhin)

Affichage : 678 vues

Distance : 43km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Grand Défi des Vosges 2018

Grand Défi des Vosges 2018

 

Que faire une nuit d'insomnie, quand les vicissitudes du quotidien entretenues par les ayatollahs bornés et aveuglent tournent en boucles. Quand on te vend tu "bien être" et de la "performance" et que dans le même temps on te font bouillonner a petit feu , quand après tant d'années a subir l'"évolution" tu constates que le rafiot prend l'eau de toute part pendant que l'amirauté se regarde le nombril et se complaît a faire porter le chapeau aux quelques rameurs encore en état ... Foutaises et illusions perdues.

Mercredi, 3 heures du mat, je respire un grand coup et j'attaque le Grand Défi ... Plutôt que le Vieil Armand plus joueur j'avais choisi l'option du Grand Défi des Vosges qui me permettait de boucler le Challenge Trail du Trophée des Vosges dés la 3 ème levée et dont le format et le profil me semblait plus cohérent a deux semaines de la Trans Aubrac. 
L'avantage a Niederbronn c'est qu'il y fait toujours beau, a croire que les Dieux du trail veillent sur le massif du Wintersberg. Cette fois encore un soleil radieux était au RV du grand week end de courses nature organisées par les Vosgirunners.

Raboté d'une quinzaine il y a deux ans, le Grand Défi new look avec ces 43 km et 1500D+ demeure l'épreuve historique dans le riche programme proposé, avec des distances et des formules allant du 12 a 117 km. Sur le papier il est vrai que cette nouvelle distance est plus cohérente dans l'"offre" du WE. Sur le terrain les caractéristiques de la course n'ont pas changé, le tracé fait la part belle aux longues allées roulantes ...

Pour la première fois de la saison j'avais enfilé du court et ressorti la casquette kikou ...

Comme toujours les discussions vont bon train au départ concernant les options techniques et/ou matériel prisent par les uns et les autres ... Alain a finalement renoncé a prendre les bâtons, j'espère qu'il ne m'a pas maudit quand je l'ai doublé sur la fin ... Estelle ne m'a pas écouté et les a pris, elle en était ravie à l'arrivée. Dés la sortie du stade elle était déjà devant, Carole pas loin derrière ... Vu de mon diesel a départ poussif, je pensais bien que la gagne chez les miss allait se jouer entre ces deux là.

Estelle ...

Carole ...

Alain ...

Pas d’innovation pour ma part. Xodus aux pieds et simplement une ceinture porte bidon pour partir a l'assaut de ce Grand Défi. J'étais pile poli a l'heure au RV du Windstein ou Danièle m'attendait pour un ravito express avec les délicieuses pâtes de coing maison et un bidon de malto + grenadine ... La section la plus agréable a mon gout débute ensuite avec les passages dans les châteaux et entre les chicots caractéristiques des Vosges du Nord, avec en point d'orgue la superbe descente sur Dambach. Passage a nouveau exactement dans le timing prévu ... Merci Nicolas et l' l'Alsace en Courant pour les super photos (comme d'hab)

 

C'est ensuite que la course débute réellement, quand les organismes sont fatigués et qu'il faut se taper le Wintersberg ... J'aime bien ce moment, généralement j'arrive toujours en assure un petit train train en ayant toujours un coureur en ligne de mire. Cette édition n'a pas dérogé, surtout avec ce changement de température radical qui a du en perturber plus d'un. C'est donc un peu avant la tour que j'ai revu Alain puis Carole, pour une fois dans un mauvais jour ...

En haut il était grand temps de remplir mon bidon, j'étais moi aussi limite crampu. Sympâ à ce moment de sentir la tape dans le dos et les encouragement d'Eric Petit Ballon qui lui était sur la Mac VI ... A partir de là il n'y a plus qu'a laisser glisser jusqu'en bas. Une longue descente roulante avec quelques relances sur le plat ... Dommage que l'on n'emprunte pas la trace proposée en Novembre à l'occasion de la Montée du Wintersberg et qui est bien plus marrante.

Bref, j'ai fini correctement dans le chrono de 4h33'33", pour que ce soit plus facile a retenir ... Classé 47ème et 3ème V2. Globalement content de ma journée et donc confiant pour la suite.

classement Grand Défi

Tiens revoilà Estelle ...

Un GRAND BRAVO aux finishers qui ont bouclés les 117 km de l'Intégrale

En particulier à Olivier qui a vaillamment représenté le Team THK 

Et a Marie et Hubert, une équipe gagnante qui dure ... 

5 commentaires

Commentaire de PhilippeG-558 posté le 11-04-2018 à 09:39:49

Bravo Poucet, belle course on dirait :)
Et toujours en forme, félicitations.
Une bonne préparation pour ton Ultra Trans Aubrac, attention car il risque d'être encore une fois un poil humide au sol...
@+
Philippe

Commentaire de poucet posté le 11-04-2018 à 12:38:03

Merci Philippe. Ça revient tout doucement ... Et toi c'est la forme, la saison bat son plein ???

Commentaire de PhilippeG-558 posté le 11-04-2018 à 13:47:53

Ca revient tout doucement, ça veut dire que tu as eu des petits soucis ?
Désolé, je vois que cela va mieux en tout cas, 3e V2 ou M2 c'est chouette :-)
De mon côté, tout va bien, c'est cool, je vais tenter une année avec beaucoup de longues distances, plutôt accidentées mais pas que.
Je commence à bien connaître, c'est cela l'expérience des vétérans ;-)
Porte te toi bien et à une prochaine.

(J'ai vu que tu voulais retenter l'ultra 100km en mars dans les Cévennes ? Je réfléchis pour l'an prochain)
@+
Philippe

Commentaire de poucet posté le 11-04-2018 à 20:36:51

ben oui, gros soucis depuis Décembre dernier avec ma cheville droite, le ligament était un peu HS ... Je coure maintenant avec des semelles orthopédiques, mais j'ai trouvé le temps long pour retrouver des sensations ... Ca y est donc, ça reviens !!!
Tu va aller sur la 6666 finalement ???
Oui le Ceventrail me tente bien mais les copains m'ont branché sur Madère a la m^me époque ... Donc a voir, c'est encore loin.
Porte toi bien également et bonne saison sur le long accidenté, mais pas que.
Poucet

Commentaire de PhilippeG-558 posté le 12-04-2018 à 10:27:05

C'est chouette de pouvoir se refaire plaisir après des petits soucis.
Bon retour à toi.
Non, j'ai changé mon plan, la 6666 sera peut-être pour l'an prochain, je vais sur l'UTCAM de Nice au Mercantour qui se situe 3 semaines après le trail du pic St loup, il me faut 3 semaines pour bien récupérer :-)
@+
Philippe

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !