Récit de la course : Marathon du Futuroscope 2007, par goonif37

L'auteur : goonif37

La course : Marathon du Futuroscope

Date : 27/5/2007

Lieu : Poitiers (Vienne)

Affichage : 1436 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Marathon du futuroscope Haut-Poitou – 27 mai 2007

Pour mon second marathon l’objectif avoué était de descendre sous les 3h10. Après un plan 3h10 effectué pendant 8 semaines, je me prépare à affronter pour une seconde fois le marathon d’Azay-le-Rideau. C’était sans compter sur l’offrande faite par mes charmantes filles la veille de la course, un virus gastro-entéritien m’obligeant à annuler ma participationTriste. Ni une, ni deux, le soir même je vais sur la toile avec pour but de trouver un marathon dans le coin. Je tombe sur celui du Futuroscope qui a lieu un mois plus tard, et je repars pour un mois d’entraînement, je décide alors de suivre le dernier mois d’un plan d’entraînement 3h00.

Dimanche 27 mai, 5 h 50, réveil matinal, un petit regard à l’extérieur tout va bien, le ciel est dégagé, ils se sont encore planté à la météo, eux qui avait prévus trompes d’eaux et bourrasques. Départ à 6h30 de Tours pour une arrivée au Futuroscope 1 h plus tard. Retrait des dossards, un petit tour aux toilettes, je m’équipe, nouveau petit tour aux toilettes, échauffement et dernier tour aux toilettes, Ahhh le stress de la course… ne v’la ty pas qui commence à flotter, Sébastien Follin aurait-il vu juste ??? Effectivement ça va flotter dru et ventu tout au long de la journée, j’adore ça, ça me rappelle le pays.

8 h 55, départ des handisports sous un tonnerre d’applaudissements…

9 h 00, le marathon est lancé, tout va bien, la vie est belle, je tape la discute avec certains concurrents, premier km – 5’. Ouhh, punaise 5 mn au premier km, allez réveille garçon, terminé l'enfilade de perles, plus le temps de pavaner… tous les ballons meneur d’allure sont déjà loin. A partir du second km la machine est lancée, 4 mn 20, c’est pas mal. Durant les 10 premiers km je me rapproche du groupe « 2 h 56 » soit  4 mn 10 au km et le garde en point de mire environ 500 m devant. On se retrouve en petit groupe, environ une dizaine de personnes, en retrait du ballon « 2 h 56 », ce semble être celui des 3h00, c’est bon. Entre le 10 et 20 km je mène le groupe, étrange sensation, les jambes vont très bien, bien que le cardio soit dans le rouge (175 – 185) et il ne va pas sortir de cette zone, je terminerai avec une moyenne de 180. Un petit gel anti-oxydant  au quatorzième soit au bout d’une heure de course. Au ravito du vingtième je rejoins le meneur d’allure 2h56 seul, complètement occis, avec son joli ballon rouge sur la tête, laissant son groupe à l’abandon. Il veut que je le ramène sur son groupe, après une ultime tentative il capitule, il y a des jours sans...Gros coup de chapeau à ce meneur d'allure, qui bien qu'un peu en surrégime (la forme du jour étant ce qu'elle est), a fait ce qu'il a pu pour garder le rythme aussi longtemps que possible. On passe au semi en 1 h 29 mn 45, tout va bien. Vingt-huitième en 1h59, un nouveau gel anti-oxydant. Je récupère le groupe « 2 h 56 » du départ, qui serait plus sur les bases de 3h à cet instant de la course, aux alentours du trente-troisième. Je ne fais que passer, deux hommes me suivent, un breton et un grand gars très athlétique. Il reste alors moins de 10 km et on finira ensemble. Je prends un gel énergétique au trente-septième histoire de ne pas craquer dans les derniers kms. La course devient alors très difficile avec une pluie battante. On s’encourage tous les 3 en se relayant. Vient alors le fameux 41ème km avec cette dernière côte vent de face, infernale... la tactique est gagnante, on termine tous les 3 sous les 3 heures. Au final 2 h 58 mn 36 en negative split, 1 h 29 au premier semi contre 1 h 28 au second. De bonnes sensations tout le long de ce parcours vallonné et très agréable avec au final une réelle satisfactionSourire.

Et enfin une après-midi récupération avec les attractions du Parc toujours aussi sympa.

3 commentaires

Commentaire de calimero posté le 30-05-2007 à 22:19:00

Finalement tu paux remercier tes fifilles!! De 3h10 tu passes à moins de 3h avec en plus un rarissime négative split, chapeau!!

Commentaire de moumie posté le 31-05-2007 à 21:47:00

bravo pour ton marathon où tu as atteint ton objectif.

dommage que tu es eu la pluie tous le long

Bonne récupération

Commentaire de bigout66 posté le 31-05-2007 à 23:29:00

Salut goonif,

un grand bravo pour ta superbe gestion de course, un très beau negative split que demander de plus.

Ah les moins de 3h c'est mon rêve, peut-être un jour...
Il a l'air sympa sinon ce marathon dommage qu'il soit si loin de chez moi.

@+ ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !