Récit de la course : Les Foulées Epfigeoises - 10 km 2007, par astra wally

L'auteur : astra wally

La course : Les Foulées Epfigeoises - 10 km

Date : 10/6/2007

Lieu : Epfig (Bas-Rhin)

Affichage : 1578 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

les 10 d'Epfig

Etant visiblement le seul kikoureur inscrit je vais essayer de faire un résumé concit et précis de la course. Je me suis engagé sur le 10 km d'Epfig joli petit village viticole près de Barr (juste pour situer). La course s'est déroulée à 09h pour le 5 et à 10 h. pour le 10 km. Un temps magnifique mais un thermomètre affichant 27° au soleil, le pire ennemi du coureur (avis strictement personnel, y en a qui aime la chaleur). Avant de  parler du déroulement de la course je voudrais quand même parler de ces courses de villages disséminés toute l'année en Alsace et qui se déroulent toujours dans une bonne ambiance avec des bénévoles aux petits soins pour les participants. Ce fut le cas pour Epfig qui commence à réunir chaque année de plus en plus de participants. Outre la gentillesse des bénévoles, les organisateurs proposent un service de garderie pour les enfants de coureurs (merci aux trois charmantes nounous qui ont bichonné nos chères têtes blondes!) et 2 chateaux gonflables ont été mis à leur disposition. Je tenais quand même à préciser ce point non négligables.

Bref, passons à la course du 10km. Le départ s'est déroulé à proximité de la salle polyvalente sous un soleil de plomb. Pour une fois je ne suis pas arrivé à la bourre et j'ai pu me placer devant. Le 1er km nous fait passer dans le centre du village. A partir du 2e km ca se corse avec des petites montées et descentes. Jusque là tout le monde suit. Ensuite on sort du village et on arrive un peu avant le 3e km sur une montée assez raide qui nous mène dans le vignoble. On m'avait prévenu qu'elle était cassante mais finalement ça s'est plutôt bien passé (on me l'aurais mise au 8e km je n'aurais pas dit ça !). Le ravitaillement a judicieusement été placé au sommet du vignoble pour nous permettre de nous rafraichir (toujours ce soleil !). Le reste se poursuit sur un parcours relativement plat. Entre le 4e et 5e km on alterne entre une descente assez raide et une montée courte mais avec un fort dénivelé (heureusement à l'ombre) pour se retrouver à nouveau dans le vignoble. Au 5e km je regarde mon chrono: 21'20, pas trop mal vu les variations du terrain. Pour l'instant suis bien dans la course, pas de point de coté, pas de douleur et je reste bien concentré car je me dit que le plus dur reste à faire et j'ai effectivement raison. Au 6e km, une grande descente d'environ 300 m. nous attend. Elle est très prononcée et les mollets s'en plaignent. La dernière grosse difficulté pointe son nez. Arrivé au bout de la descente on se retrouve sur un faux plat montant d'environ 700 m. Et c'est celle-la qui a laissé des traces sur beaucoup de coureurs. Vu la longueur j'ai légèrement ralenti mon rythme et j'y suis allé mollo. Surtout pas marcher sinon c'est foutu. Juste après, une petite montée mais raide de 50m et on retrouve un terrain plat. Au km 7.5 le ravitaillement tant attendu est la ! J'ai pas beaucoup bu mais je me suis pris 4 éponges pour me rafraichir (la vache ça fait du bien !). Entre le 8e et 9e km le parcours se poursuit toujours dans le vignoble et sur du plat (youpi !). Ayant encore du jus j'en profite pour accélérer mon rythme. Le 9e et dernier km nous fait quitter le vignoble et nous nous retrouvons à nouveau dans le village. Là c'est de la descente et j'accélère encore pour finir par sprinter dans les 500 derniers mètres. Termine sur un temps honorable et pas à la ramasse (comme à Strasbourg, j'en pouvais plus). Je reçois mon t-shirt et dirige dare dare sur un ravitos plus que bienvenu.

Voila pour le résumé. Le parcours a bien été étudié pour relancer les coureurs dans les montées et offrir une variété au niveau du parcours mais la chaleur a augmenté la difficulté de la course. Heureusement que les villageois nous ont soutenus par leurs applaudissements et certains en ont eu besoin sutout entre le km 6 et 7 (ce faux-plat montant pfiou !). En tout cas je recommande à tout les kikoureurs (d'alsace en tout cas) de découvrir ce parcours et je marque nettement ma préférence pour ce genre de courses fait dans un esprit presque familial. Un grand merci aux organisateurs (je précise qu'aucun membre de ma famille n'en fait partie et mon avis est réellement objectif ! Lol). A l'année prochaine, en espérant que d'autres me suivront !

 

2 commentaires

Commentaire de secotine posté le 21-06-2007 à 18:02:00

Bon résumé....
j'y étais aussi....
:)
j'suis dac' avec tout !

Commentaire de tabuki posté le 23-06-2007 à 20:34:00

moi aussi j'y étais. Quelle ambiance ! vraiment sympa ! mais quelle chaleur aussi... Malgre tout j'y serai avec grand plaisir l'année prochaine !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !