Récit de la course : La Foulée Blanche - 42 km 2009, par sylvain73

L'auteur : sylvain73

La course : La Foulée Blanche - 42 km

Date : 18/1/2009

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 1563 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

foulee blanche 2009

Bon voici mon premier recit sur ce sympathique site ou je trouve que malheureusement le ski de fond n'est pas assez a l'honneur!

Je pensais faire mon premier marathon le week end dernier a Bessans mais mes habituels problemes au genou cette saison m'en ont malheureusement empeche. Je pars avec l'objectif de boucler en etant pas trop trop entame car c'est mon premier test en vue de la Transju ou il y aura plus de km!! Le samedi je ressens de nouveau mon genou mais cette fois c'est decide je vais serrer les dents.

Beaucoup de monde sur la ligne de depart lorsque le start est lance a 10h. C'est la pagaille avec pas mal de chutes! J'ai opte pour la strategie du depart lent pour mieux doubler par la suite mais la c'est vraiment le bazar devant. C'etait mon premier marathon, je ne referai pas cette erreur...

Les 17 premiers km sont plats, dans la plaine avec traversee du village d'Autrans ou les supporters sont la! Il se met a pleuvoir juste apres le depart et je me dis qu'on va en c.... surtout que je suis farte violet. Mais finalement cela s'arrete apres 10 minutes. Non le plus penible en ce debut de course c'est l'helicoptere un peu trop proche de nos tetes a mon gout.

 Une fois la separation d'avec le 20km effectuee les choses serieuses commencent avec une cote de plusieurs km assez rude. Ca vaut presque le Risoux!

Maintenant ce sont des scooters des neiges qui nous accompagnent pendant la montee. super l'odeur d'echappement...

 Le ravitau au sommet de la cote avec Isostar chaud est le bienvenue. Les crampes apparaissent apres 28km sur ma jambe en vrac mais j'avais repere sur le profil que le plus dur etait alors fait. S'en suit une longue serie de montee descente finalement aussi assez eprouvante (on se croirait a la Feclaz!). La descente finale pour le retour sur le plateau est un vrai regal, pas casse gueule ni craignos!

Les 2 derniers kms en plaine sont penibles mais on sert les dents car on entend le speaker.

3h05 finalement, cela me rassure sur mon etat physique malgres ce foutu genou capricieux, s'il se tient tranquille cela devrait pouvoir le faire pour ma premiere transju

 

4 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 19-01-2009 à 17:15:00

Merci pour ce récit Sylvain, c'est vrai que les récits de ski de fonds sont trop rares !!!
Bravo pour ta course, c'était surement une bonne année pour faire cette foulée blanche au moins au niveau de la neige. Faudrait que je me décide un jour à m'y atteler quand même plutôt que de faire la transju beaucoup plus loin de la maison.
On a d'ailleurs une bonne chance de se retrouver entre Lamourra et Mouthe où je serais surement (sauf si l'enneigement ne permet pas le tracé 'classique', je m'inscris ce coup ci à la dernière minute)
Alors surveilles les buffs kikourou pour cette transju que j'attends avec impatience.

Philippe

Commentaire de Davidou le minou posté le 19-01-2009 à 18:51:00

Merci pour ton récit Sylvain, et bravo pour ta course où les conditions n'étaient pas forcément évidentes, avec notemment un fort vent du sud. Et en plus avec un genoux en vrac.
Et effectivement un hélicoptère qui été vraiment proche :-D
Bonne chance pour la transju qui reste LA course de ski de fond ;-)

David

Commentaire de robin posté le 21-01-2009 à 11:54:00

Merci pour le CR !

C'est vrai que les cr de ski de fond sont rares mais au Mans on a rarement l'occasion de sortir les skis ... ( je rigole ! )

Par contre l'isostar chaud ! jamais gouté cela doit être spécial ! On ne fait pas dans le vin chaud par chez vous ?

Dans l'attente de lire ton C.R. sur la transju !

a +

Commentaire de yves_cool_runner posté le 22-01-2009 à 21:50:00

Bravo Sylvain !... Et rendez-vous à la Transju - THE RACE - Je sens que cette année, ça sera une "vraie" : 76 km de bonheur ! (J'aurais le dossard 1126). Je pense déjà au raidillon au bout de la Combe des Cives avec 65 km dans les pattes et le menton qui râcle la pente... Quel pied ! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.29 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !