Récit de la course : L'Ardéchois - 34 km 2009, par mickael11

L'auteur : mickael11

La course : L'Ardéchois - 34 km

Date : 2/5/2009

Lieu : Desaignes (Ardèche)

Affichage : 1127 vues

Distance : 34km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

recit de course | compte rendu de Mickael VAN EXE du trail de l’ardechois 2009

Vous pourrez retrouvez le compte rendu suivant sur mon portail : http://www.trailandrun.com/fr/recit-de-course-de-mickael-van-exe-trail-de-lardechois-2009/ 

 

Le week-end du 1er Mai arrive et c’est en famille que je me rends a Desaignes pour participer au trail de l’Ardechois : le 34km et environ 1500d+. Un premier contact avec le village de Desaignes le vendredi apres-midi pour recuperer le dossard et puis nous nous dirigeons vers St Jean Roure ou nous logerons en gite pour le week-end. C’est l’endroit du principal ravitaillement et la famille sera idealement placee pour assister au passage des coureurs.

Un tres bon accueil nous est reserve par notre hote, Madame Mondolo et le studio prevu pour 2 personnes est plutot spacieux et pourra sans probleme accueillir toute la famille. Un dernier repas de feculents, les derniers ajustements ( dossard,puce,accelerometre…) et finalement une nuit de repos bien meritee ( mais egalement bien agitee comme souvent avant les courses). Un dernier petit dejeuner pris tres tot avant de me recoucher pour 2h et partir pour rejoindre Desaignes qui est a 35mn de route.

J’arrive sur place vers 7:20 et je m’echauffe un peu. Je retrouve Dawa Sherpa que je suis
pendant 1km mais pendant l’echauffement c’est plus facile…! Ca y est le dernier speach
de l’organisation a lieu sur la place du village ou la densite de coureurs est tres importante. J’essaie de me placer aux avant postes sans succes, il y a beaucoup de monde…J’avance tout de meme jusqu’a retrouver un ami coureur de Faverges et on est au alentours des 400emes a premiere vue. Le speacher annonce un tour dans le village et un vrai depart chrnometre sur la ligne. Je ne sais toujours pas si c’est le premier concurrent qui donne le depart ou la puce individuel… Enfin peu importe car je compte partir assez prudemment, ce qui m’embete davantage ceux sont les eventuels bouchons a venir.

Voila le depart fictif est donne , j’essaie de prendre un rythme correcte de suite dans ce petit
tour d’echauffement du village mais la densite de coureurs est telle que je passe la ligne de depart certainement 1 ou 2 minutes apres les premiers. La course debute donc pour moi sur un leger faux rythme mais je ne m’affole pas car j’ai prevu de partir prudemment…Je me cale sur mon accelerometre aux alentours des 9.5 , 10km/h dans cette premiere montee sur chemin bien roulante. Les sensations sont bonnes.

Au kilometre 3 environ,mon accelerometre me lache…grrr…Encore une fois…Je relativise mais j’essaie la ruse d’arreter le chrono une premiere fois sans succes.. tant pis me dis-je. J’ai alors 20mn de course, 3km et 257md+ (8.5km/h de moy). Je suis dans les bases que je me suis fixe. J’essaie de poursuivre sur le meme rythme sans me mettre dans le rouge. J’apercois Sandrine Motto-Ros quelques 50,100m plus haut et je la suis de vue. Je finis par le rejoindre un peu plus loin et reste un petit moment a son contact.Je lui demande s’il y a du monde devant et notamment si elle connait son classement .Elle me repond qu’elle n’en a aucune idee . Je continue un peu et entend d’apres les encouragements du public qu’elle est alors 2eme fille, c’est un bon repere pour moi d’autant que je n’ai pas l’impression de forcer.

20mn s’ecoulent et je reessaie un reset sur mon accelerometre et par miracle il repart… mais jusqu’a quand ? J’atteinds ensuite je pense a le km7 et entame un peu apres la partie pentue de la premiere bosse. Je commence a devoir marcher sur quelques portions bien raide mais ces portions ne sont pas trop longue et j’enchaine marche et course.Je continue de doubler quelques concurrents et notamment la premiere fille Agnes Herve qui se fait copieusement encourager au passage a proximite des eoliennes.Le point culminent (1065m a ma montre) est atteint en 1:05.

Ensuite, nous evoluons sur une longue portion assez plane a une bonne allure de 13,14 km/h voir plus par endroit. Je suis au contact d’un groupe de 4-5 coureurs que j’ai en visu devant moi.Mais je reste en dedans car je sais que je ne dois pas trop m’emballer sur cette partie. Ensuite, le chemin s’apprete a emprunter la foret. Le concurrent devant moi se trompe de chemin, je lui crie son erreur et il me rejoint rapidement avant de me redoublait precipitemment sans trop me remercier et en me disant que ca lui etait deja arrive…Je lui recommande de rester zen car il n’a perdu que 10s dans son erreur. Je trouve qu’il s’emballe un peu et repart assez fort.

Le chemin est un peu vallonne pendant quelques minutes et ensuite le sentier se poursuit en lisiere de foret.Nous sommes proches du km15.Nous entamons une descente sur un chemin plutot roulant et le rythme est de ce fait rapide. Tres vite a proximite d’une ferme,une dizaine de coureurs rebroussent chemins en ne trouvant plus le balisage…. Aille,aille,aille….Nous apercevons un peu plus loin le chateau de rochebonne et le chemin emprunte n’en prenait pas la direction.Nous devons y passer en le surplombant et la nous sommes en dessous a quelques kilometre de l’endroit.Je suis catastrophe, je ne comprends pas…Sur le moment je suis pret a continuer a descendre…Je met quelques instants a me decider a suivre les quelques coureurs qui me repassent devant et nous faisons marche arriere. Pas d’infos precises sur la perte de temps mais il y a quelques virages a remonter et je prefere rester derriere le groupe . Je ne force pas le rythme pour essayer de rattraper le temps perdu…Ca y est nous trouvons enfin le sentier en lisiere de foret et nous reintegrons le peloton qui s’est largement densifie. Au final une perte seche de 10mn surement et un sentiment de frustration qui me ronge pour le reste de la course…

J’ai un peu de mal a doubler quelques personnes car le sentier est tres etroit et le rythme du peloton a baisse, transforme en zone de ralentissement lors d’un bouchon…On avance quand meme mais je m’enerve un peu et rumine sur l’erreur de chemin. Nous abordons la descente des ruines de Rochebonne mais le coeur n’y est pas trop et je suis un peu agasser du “faux rythme” qui est imprime ici. La descente est un peu technique mais ca passe
je m’attendais a pire…Je fais quand meme un beau sourire au photographe.

Un peu plus bas, un concurrent me rejoint sur un bon rythme a l’entame de la montee. D’apres le classement final il s’agirait de Pierre-Yves Mauron sur le 57km ( Dijon Triathlon ) tres sympa avec qui je ferai route jusqu’au ravitaillement. Il me demande le kilometrage car il s’inquiete de ne pas voir de point d’eau pourtant annonce au km16 et je lui dis que nous devons l’avoir passe et nous devons etre au 20eme environ. En effet, une montee de 150m se terminant sur une portion route nous permet de rejoindre St Jean roure. Je double de nouveau sandrine Motto-Ros juste avant le ravitaillement. Je retrouve ma petite famille qui m’attend avec impatience. Je prends juste le temps de faire part de mes deboirs a Caro et repart en ayant fait remplir mon bidon d’eau. Pas mal d’ambiance au ravitaillement avec la presence depuis peu des musiciens mais j’ai un peu le moral dans les chaussettes…Dommage…

Le concurrent avec qui je faisais route me laisse partir. Je trouve un rythme plutot correct pour terminer l’ascension a proximite des eoliennes. J’y rejoins un concurrent un peu plus loin qui s’etait egalement egare mais ca n’a pas l’air de trop le perturber et il me donne pour conseil de ne pas me tracasser sur le classement et de faire la course pour moi ( tres bon conseil mais c’est un peu dur a realise a ce moment la…).
Je le laisse donc et part de l’avant un peu remobilise. Il me rejoindra un peu plus loin avant de me distancer dans une des dernieres petites bosses qui agremente la descente finale. Il reste alors 7,8 kms, je ne renonce
pas et juste avant le choix du parcours a 4,5 km de l’arrivee, la 2eme feminine Anna france Julia me rejoins.
Je suis un peu surpris et relance un peu la machine; de plus, une fusee arrive de l’arriere et la je me dis que
c’est le moment d’accrocher le wagon, j’en profite et prend la foulee de ce concurrent sur 1 ou 2 km le temps de
me relance et de distancer les concurrents qui sont derriere moi. Les quelques petites cotes qui agrementent la descente sont un tres delicates et reveillent mes crampes. Je termine ma gourde d’eau en esperant que cela suffise. Finalement j’approche de l’arrivee, certainement 1 km environ et un enfant qui compte les arrivants m’annonce 31eme, j’en suis assez agreablement surpris et me dis que je ne gagnerais plus rien que je sois 30eme ou 32eme donc je gere la fin de course. Un dernier concurrent me rattrapera juste avant la derniere bonne bosse et l’arrivee a desaignes. Je lui raconte egalement mes petits malheurs ( comme si ca allait l’interesser) et il me dit que j’aurais pu finir dans tous les premiers. Je me surprends a forcer dans la bosse pour terminer car ca commence a faire un peu long….

Finalement une 33eme place et un temps de 3h43 sur le 34km.

Je retrouverai une certaine serenite un peu plus tard en retrouvant ma famille et en observant mon bon classement et surtout ma bonne gestion de course qui etait l’ objectif du jour. En revenant dejeuner A Desaignes apres avoir
recupere ma famille a St Jean Roure, je retrouve mon ami Eric Bruel 14eme sur le 57km, encore bravo pour la perf!
avec qui nous dejeunons et echangeons nos experiences sur cette course et nos projets de trails a venir. Dans tous
les cas concernant l’Ardechois, c’est vraiment une tres jolie course dans une ambiance festive et conviviale.
Et rapidement, on se donne le mot pour reprogrammer cette course dans notre agenda pour l’annee prochaine…

Bilan personnel de la course :

- points positifs :

bonne gestion de course , bonne allure et temps de 3h43 proche des 3h30 estime au depart compte tenu de l’erreur de parcours.

bon classement 33eme sur 746 participants ( 4% de tête)

- point negatifs :

postionnement au depart assez mauvais qui m’a occasionné de nombreux depassements en debut de course.

relachement de mon attention en suivant certains concurrents dans une mauvaise direction occasionnant une perte seche de 10mn et generant beaucoup de “stress et d’enervement inutiles” pour ma fin de course.

certainement un leger manque d’hydratation que je paie par quelques crampes sur la fin de course

A venir quelques photos et une video dans les prochains jours….


Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !