Récit de la course : Cross Inovallée (Zirst) de Meylan 2009, par Pat'jambes

L'auteur : Pat'jambes

La course : Cross Inovallée (Zirst) de Meylan

Date : 26/9/2009

Lieu : Meylan (Isère)

Affichage : 984 vues

Distance : 6.3km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

17 autres récits :

Le récit

Qu'est-ce que cette course et qu'y fais-je donc? 

Le cross d'Inovallé est un 6km (et un peu plus) dans la zone d'activé de Meylan (dans la banlieue grenobloise).

Le parcours est plutôt rapide et sur mon terrain de jeu... Je m'y entraîne trois fois par semaine  

 

Sauf que là, cette année, je prépare mon marathon, donc pas question de faire le fou à 3 semaine de l'objectif  . Au programme ça sera, sortie longue (comme prévu au plan) en commençant par le cross d'Inovallée... et on s'arrête pas après la ligne pour trotter encore une bonne heure pour retourner à Grenoble . On va laisser les autres suer , moi je suis là pour durer !

Avant course

Ma petite famille me pose en voiture vers 9h30 (départ à 10h... je suis pas speed moi aujourd'hui ). Je croise quelques collègues, Le_kéké très relax (tout de rouge vêtu) et un autre kikou dont j'ai oublié le nom 

Je récupère mon dossard, bataille un peu avec pour le faire passer par dessus ma gourde ventrale (mékifouhaveçasur6born se disent-ils...) et fais semblant de m'échauffer...

Je retrouve jyb, mon comparse d'entraînement et de marathon. Même objectif pour tous les deux: on se colle en fin de peleton au départ, course tranquille (allure marathon grand maximum) sur 4 ou 5km, éventuellement une petite accélération sur la fin... et on continue après la ligne... Hi!hi! Ca change un peu comme objectif, je me sens tout décalé 

 

Par ailleurs, j'ai bien souffert  dans un 3x5km un peu prétentieux jeudi (comprenez trop rapide...), donc allons-y cool 

 

Course

Juste avant le départ, je m'accorde avec une amie pour courir avec elle à 4'30" sur les premiers kilomètres.

Bang! Les chevaux sont lâchés et galopent devant (dont mardouk, cf son récit) pendant que je me laisse avec grand plaisir engluer dans le peloton qui tourne et retourne autour de la cantine d'entreprise du Vieux Chêne... Les vacances quoi...

Je fais même un peu le clown avec les signaleurs

 On passe le pont, et arrivons au 1er kilomètre en 4'26". Parfait, je laisse Jyb filer un peu devant et reste avec Flo jusqu'au 2ème kilomètre que nous passont en 4'29".

Re-parfait.

Quand je pense que les années précédentes j'étais déjà loin devant, les pulsations à bloc...

Au 2ème kilomètre, j'abandonne Flo et commence à remonter sur Jyb en prenant une allure plus proche de celle que je vise au marathon: 4'13".

Arrivée à son allure nous discutons, commentons la forme du moment, le marathon qui arrive dans trois semaines, le fait qu'on progresse, et patati et patata...

4'17", 4'20"  Mais c'est presque la fin là déjà, on accélère pour se fatiguer un peu afin de profiter à plein de la sortie longue (se mettre en mode résistance à la fatigue).

J'ai envie d'accélérer un peu plus (Jyb me dit d'y aller). 3'50" entre le 5ème et le 6ème, reste un peu moins de 400m, j'accélère encore pour rattraper avec un maillot bleu. 26'53" à l'arrivée à mon chrono.

Jyb arrive derrière, on confie les beaux parapluies donnés à l'arrivée à des collègues et hop! hop! hop! 2 verres d'eau et on repart...

 Après course

On laisse les veinards se régaler au buffet d'arrivée qui à l'air sacrément copieux ...

Je fais encore 2 ou 3 kilomètres avec Jyb puis on file chacun de notre côté.

Une grande boucle bien agréable (berges de l'Isère, quartier Saint Laurent, Hôpital, parc Mistral pour ceux qui connaissent) autour de 4'30"-4'50" au kilomètre.

Après 1h36" de course je me marre bien quand mon fils me demande "combien chui arrivé" ...

... Vraiment... une course... pas comme les autres   


 

1 commentaire

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-09-2009 à 23:26:00

Wouah c'est étrange comme trip, courir à 40% de son rythme habituel !!!
Il faut quand même se faire violence non ? Car une fois le dossard vêtu, l'envie de compèt' revient vite !
Enfin je t'ai même pas reconnu (dommage !).
A la prochaine et bonne préparation pour le marathon !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.28 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !