Récit de la course : La Transjurassienne 76 2010, par Théophile

L'auteur : Théophile

La course : La Transjurassienne 76

Date : 14/2/2010

Lieu : Lamoura (Jura)

Affichage : 1096 vues

Distance : 76km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Presque 76 km de bonheur...

Transjurassienne 76 km skating

 

Après avoir fait deux ans de suite le 25 km classique, je me lance sur la distance reine cette année ayant l’âge requis ( 20 ans).

 

Au niveau préparation je suis pas au top, seulement 2 entraînements de 2h15 et une course de 30 km en skate avec une hypo au 17ième. Par contre je fais des bonnes semaines a 8h de ski en moyenne.

 

Pour les objectifs je souhaite juste finir tranquillement en me faisant plaisir.

 

Me voilà donc dans le jura, le 13 février, je retire mon dossard, puis direction Champagnole ou je passerais la nuit a l’hôtel avec mes parents et ma sœur.

 

Petite nuit tranquille puis lever très tôt pour manger et prendre le bus de l’organisation, long voyage au programme , je mange encore dans le bus, du pain et une banane, on arrive au départ a 7h15 le départ est a 8h30, je reste au chaud dans le bus. A 8h10 je sors du bus pour faire un ptit pipi m’échauffer un peu et mettre mon sac dans le bus qui va a l’arrivée.

 

Je me rends sur la première ligne ou je retrouve plein de copains du BE.

 

Puis c’est le départ, je suis trop heureux d’être la, je pars tout doucement, y’a presque personne derrière moi, ça tombe dans tous les sens, y’a des bâtons un peu partout sur la piste, je continue tout doux.

 

Jusqu'à Prémanon je vais vraiment doucement, on est souvent bloqué dans des bouchons, a Prémanon ça commence à être bien valloné, je continue a mon allure d’escargot, me faisant régulièrement doublé mais en doublant pleins de gens aussi, le parcours est vraiment cassant, plein de petites montées suivis de courtes descentes se succèdent jusqu’aux Rousses.

 

L’arrivée aux Rousses, un grand moment je vois mes parents mais je rate ma sœur, la montée des opticiens le public, l’ambiance c’est vraiment super, je suis heureux d’être la, pour l’instant tout va bien, je n’ai pas mal aux jambes, je mange un truc sucré toutes les 20 minutes depuis le départ et je bois une gorgée toutes les 10’ environs.

 

Après les Rousses c’est une nouvelle course qui commence, le parcours est maintenant tout plat, des groupes se forment et personne ne double, ça se passe ainsi pendant presque 20 kilomètres jusqu’au deuxième passage a bois d’amont au kilomètre 37, j’ai adoré toute cette partie, le rythme me convenait bien, j’adore le plat en skate, vraiment un super moment.

 

A Pré Rodet au kilomètre 33.5 je suis 380ième au bout de 1h49 de course.

 

Juste après le deuxième passage a Bois d’Amont on commence la montée des ministres, ici tous les groupes éclatent certains partis trop vite craquent complétement. Moi je fais une bonne montée, sans me mettre dans le rouge je double pas mal, ça commence a être un peu plus dur sur la partie valloné avant les ministres, pendant 5 kilomètres il faut sans arrêt relancer, les cuisses commencent a être un peu dur, les ministres enfin, je me ravitaille bien, puis entame la descente, un vrai moment de plaisir ça fait du bien !

 

On arrive a Bellefontaine kilomètre 50 je suis 348ième j’ai doublé pas mal, je suis parti depuis 2h52. A Bellefontaine je vois mes parents ma sœur, y’a du public partout c’est génial, je dis a ma famille en rigolant que j’ai mal partout, c’est presque vrai…

 

Il reste 25 kilomètres que je connais bien puisque c’est les 25 kilomètres de la course en classique que j’ai déjà fait deux fois, je commence a accélèrer je m’accroche a un groupe qui passe je tiens environ 2 kilomètres puis grosse défaillance, plus de jus, je mange un peu, bois, rien n’y fait je suis cuit.

 

J’arrive à Chapelle des Bois, je marrète un moment pour manger du fromage, la machine est foutu. A partir de la c’est une course contre moi même, jusqu'à Pré Poncet je vois souvent ma famille, la route longe le parcours pendant plusieurs kilomètres, il m’encourage bien, je ne veux pas abandonner, je n’y pense même pas, je suis la pour finir ! Je m’arrete tous les 50 mètres je skie sur le côté de la piste pour laisser passer les autres.

 

J’arrive enfin a Chaux Neuve, je suis épuisé, j’ai froid, il me reste 7 kilomètres, je n’ai pas vu ma famille depuis un petit moment ils m’attendent à l’arrivée.

 

Finalement je finirais en 4h40 a la 497ième place, vidé, plus aucune force.

 

L’aventure fut belle mais je mettrais une bonne semaine a récupérer.

 

L’année prochaine je reviendrais mieux préparé !

4 commentaires

Commentaire de lulu posté le 27-03-2010 à 09:58:00

Merci pour ce CR qui me sera d'une aide précieuse quand j'aurais déci dé de me lancer..
Bravo pour ta course !
Dommage, y avait 20km de trop !!?? Mdr

Commentaire de yves_cool_runner posté le 27-03-2010 à 20:02:00

Bravo Théo pour cette première... qui sera suivie de plein d'autres ! Et je te souhaite d'en faire plus que moi, parce que c'est toujours magique cette course. Celle là était belle avec un super enneigement et des conditions stables sur toute la durée. A l'année prochaine.

Commentaire de le_kéké posté le 28-03-2010 à 22:25:00

Bravo Théophile pour ces 50 premiers kms ;-)
C'est bien de s'être accroché jusqu'au bout mais je trouve qu'en ski de fond ou en VTT quand on se prend un bon coup de calgon ben on a bien du mal à se refaire. En tout c'est pour moi la plus belle course et j'espère de nouveau en être l'année prochaine !!!

Commentaire de Davidou le minou posté le 28-03-2010 à 22:27:00

Bravo théophile. J'ai l'impression que t'as encore vachement progressé par rapport à l'année dernière.
4h40 c'est déjà un EXCELLENT temps sur la transju. Et pourtant tu craques sur les 20 derniers km, c'est donc très prometteur.

C'est par contre un peu dommage ce craquage, car tu semblais justement être parti cool.
- soit tu n'étais pas assez préparé pour une sortie longue
- soit y a eu un autre problème, et la prochaine fois, c sûr, tu exploses le chrono !
- j'ai eu le même problème sur un marathon de course à pied, première moitié "en dedans", du moins c'est ce que je croyais, et gros craquage à la fin... J'ai pas encore compris, mais peut-être, MALGRE LES SENSATIONS, un départ trop rapide.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !