Récit de la course : La Transju'classic 50 2014, par lulu

L'auteur : lulu

La course : La Transju'classic 50

Date : 8/2/2014

Lieu : Les Rousses (Jura)

Affichage : 885 vues

Distance : 50km

Matos : ski atomic
fart : scotch swix (pas terrible)

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Transju'Classic 50km

LA TRANSJU'CLASSIC

8 fevrier 2014

 

Ma 1ère Transju sous l'oeil bien veillant de VIVALDI (et ses 4 saisons)Sourire

Depuis le temps que YVES me motivait à faire la Transju, je me lance cette année dans la Transju'Classic. Tout d'abord, parce que 76km, ça me fout un peu les ch'touilles !!!Déçu Et puis, j'ai toujours adoré le style classique. LE geste technique et gracieux par excellence !!!

Mon désir de Transju'Classic motive Flo mon collègue de boulot. Il s'inscrit d'ailleurs sur l'UltraTrans, le dingue !!Surpris

Malgré l'enneigement capricieux de cette année, je fais de bonnes sorties d'entrainement. Et quand je ne peux skier, j'alterne avec PPG en salle et du dénivellé en marche à ski (450mD+ en 1.500km). Sachant qu'il y aura de longues séances de poussée simultanée, je peaufine la préparation de mes p'tits bras costauds !!Langue tirée

Le vendredi soir, nous dormirons dans un gîte à Lamoura. Le temps du lendemain s'annonce incertain : pluie à partir de 12h pour certain, neige pour d'autres !?

Le soir autour de la pasta party, j'interroge Flo et son frêre qui eux ont l'expérience de 5 Transju 76. Mon inexpérience m'occasionne un peu de stress....... Je découvre mon dossard (2264) et mon traditionnel bonnet Transju (le 1er) d'une magnifique couleur fuschia !! Sourire  

 

Je prépare mes affaires : sctoch swix sur mes Atomic puis ma tenue pour le lendemain. Avant le repos salvateur, j'étudie le parcours.

 

Photo de Laurent Carole Lugand.

Le départ du lendemain (10H) me va parfaitement. Pas besoin de se lever avant l'aube comme généralement..

Levé à 7h30 puis départ à 8h45. Les filles nous emmène au départ des Rousses. Le temps est au beai mais il souffle, par contre il ne fait pas très froid. Pour moi, ce sera sous couche Odlo, combinaison équipe de France de Simon Desthieux (avec un petit clin d'oeil pour sa 1ère épreuve aux JO aujourd'hui !), lunettes vitres roses, tour de cou (au cas où ! ça rime..), montre et cardio garmin forerunner 310 et porte gourde Oxitis avec 2 gels, 2 barres et boisson hydrenergy4. Je suis fin prêt.

Arrivé aux Rousses, j'aperçois la célèbre montée de l'Opticien que nous éviterons sur le 50km classique. Pas d'la rigolade !! Pas d'indication du lieu de départ pour les néophytes. Heureusement, je sais qu'il se trouve près du lac des Rousses et par le passé j'ai logé près du Lac pour un stage pompier. Sauvés !!Sourire

Une fois sur place, je croise un pompier jurassien. Une fois mon sac de change (vêtements chauds et secs, nécessaire de toilettes) dans le camion, je file dans mon sas, le n°2. Tout en écoutant l'interview du jeune (21ans) Benjamin GENOD de Cormaranche en Bugey, je trouve son père, Jean Luc à côté de moi. On taille la discute un moment avant le départ. Je me retourne, je suis quasiemment le seul sans bonnet et sans gants, comme d'hab !!!Mais avec, j'ai trop chaud..Clin d'œil

10H, TOP DEPART, ça part fort !

DEPART DU 50 KM/ Photo Philippe Trias

photo Le progrès

DEPART DU 50 KM/ Photo Philippe Trias

Votre serviteur en combinaison salamandre en haut à droite !

Je suis derrière Jean Luc. Dans un virage avant une bosse, ça chute. Descente avant un virage et là...brusque freinage, pour éviter la cohue, je chute.Criant Je repars dar-dar. 205 au compteur et pas en km/h, tu y vas un peu fort lulu !!!!

Jusqu'à Bois d'Amont, c'est des longues lignes droites relativement plates. Il fait relativement beau mais les traces sont verglacés, je n'ai aucunes accroches. C'est donc beaucoup de poussées..

Jusqu'à Bois d'Amont, je me fais beaucoup doubler !! Pas si vite ! Stephane (lyaudet) me double.

Km8, ravito de Bois d'Amont, il n'y a rien à boire, je prends un carré de chocolat et je file. Je vais mieux, 160 au compteur. Au pied de la montée du Risoux, j'aperçois mon ami Jean Yves (pompier jurassien). Cela me fait plaisir de la croiser là. Il me prend en photo et m'encourage ! 38mn de course. Aucun appui, j'attaque cette bosse en canard..

 Photo de Laurent Carole Lugand.

Cette montée du Risoux, la légende de la Transju, j'en ai souvent entendu parlé !Une montée de près de 8km jusqu'au point culminant de la course, le chalet des ministres.

Je n'ai aucune accroche et je monte donc en canard la moindre cote. C'est le cas de beaucoup de monde ! Dans les replats, j'arrive à skier ! Je suis dans un bon groupe. Tout va bien.

J'arrive au ravitaillement du chalet des ministres qui indique encore 30km. A ma montre, il reste 33km. J'y mets sur le comte des zones de forêt.

A une traversée de route, je salue Jean Yves (autre pompier jurassien) qui enneige la route. MERCI à tous ces bénévoles !!

Par moment, le vent recouvre les traces. Nous n'utilisons qu'une seule trace à la queueleuleu.. La qualité des traces est très très moyenne dû fait du faible enneigement. elles sont peu profondes. Par endroit, les traces ont mêmes quasiemment disparues.

Je revois mon pote Jean Yves avant le ravito de Bellefontaine, me semble t-il !!

Photo de Laurent Carole Lugand.

Ecoutant les conseils de Jean Luc, je m'aliment souvent. A chaque ravito, c'est un verre de thé chaud et comté.

Il neige depuis quelques temps.

Cela fait un petit moment que l'on joue au chat et à la souris avec les mêmes coureurs. Je skie très souvent avec Morten (plus de la moitié des coureurs de la Transju'Classic sont étrangers). Je peaufine mon anglais en lui indiquant le nombre de kilomètres restants.Clin d'œil

A l'approche du pré poncet, je prends un gel. J'ai un petit coup de moins bien. Je commence à ressentir des douleurs au triceps de temps en temps. Au pré poncet, je confie mes skis à 3 petits jeunes du service technique pour me refarter un coup mes skis pendant que je m'alimente. Cela ne dure pas longtemps.

Avant le dernier ravito, Morten demande 2 fois le nombre de kilomètres restants. Les panneaux semblent avoir disparus ??? On nous annonce un coup 11 puis 15 !?Surpris Au ravito de petite chaux, il reste 11km. A ma montre, il en reste 13 !!Bouche cousue Je distance Morten. Il neige et il souffle de plus en plus ! Dans la descente, des fusées me doublent. Ce sont les coureurs du 25km. . Je regarde ma montre 59 km !! Sourire Dernière bosse ! Nous croisons des jeunes skieurs du club de Mouthe. Ils nous annoncent plus que 3.5km !! Oh, le coup au moral !!Langue tirée

Morten m'a distancé dans la descente. Moi aussi, j'ai une super glisse (heureusement, car déja que je n'avais pas trop d'accroche !)

La neige a laissé place à la pluie (après le soleil, le vent et la neige).

J'arrive sur Mouthe. Je ne tiendrais pas mon objectif de moins de 4h. Il y a très peu de neige ! J'aperçois l'arrivée au loin !! La neige est marron....

Je franchis la ligne en 4h11 et 396ème .......pour 52.500km !!!!! (donc mission remplie : moins de 4h pour 50km ! Sourire)

Il pleut à tout va !!!

Je reçois les félicitaions des bénévoles avec ma médaille et mon ticket repas. En suivant la route, on vous dirige vers un chapiteau où on vous stocke vos skis dans des racles contre un numéro aggrafé à votre médaille. Ensuite, vous êtes dans une rue où se trouve le lieu du repas puis le gymnase vestiaire. Là, à l'entrée, un bénévole hurle votre unméro de dossard et en suivant le cheminement vous récupérez votre sac. Plus loin, vous vous changez avant les vestiaires-douches ! QUELLE ORGANISATION !! SUPER !! BRAVO à tous ces bénévoles !!

Je croise des copains du plateau d'Hauteville-Lompnès qui sont venus fignoler leurs prépa à la Vasaloppet : Raphaelle, les 2 Steph, Gilles (mon entraineur à ma "grande" époqueClin d'œil et 6ème de la Transju 1989...mon modèle. Ex-entraineur de l'équipe de France junior des alexis JEANNEROD et consorts et régulièrement sur le podium V4 de la TransjuClassic) puis Fabrice concurrent-ami de mes années cadets !

Je croise aussi Romain de Clairveaux les Lacs, ça fait plaisir de le voir là. Je savais qu'il était au départ...

Un bon repas (soupe, pâtes bolo, comté et tarte) puis c'est retour à Martignat. J'ai les jambes un peu lourdes !!Une petite pensée à mon pote Florent et son frangin qui repartiront demain sur la transju 76km.

Pour info, victoire du tchèque REZAC devant les français MOUGEL et LALEVEE et 4ème place du vice-champion olympique de Turin (2006),Roddy DARRAGON.

A noter, la belle 8ème place du jeune Benjamin GENOD pour sa 1ère Transju'Classic 50km.

 

 

Comme d'hab, voilà mon avis critique sur cette fabuleuse course !

POINTS NEGATIFS :

  • le prix (de 66€ à 140€ selon la date)
  • pas d'indication de départ aux Rousses
  • Erreurs de panneautage des kilomètres
  • couleur du bonnet (Sourire)
  • Aucune information des 52km au lieu de 50km à cause d'innondation à La chapelle des Bois

POINTS POSITIFS :

  • bénévoles nombreux et sympathiques
  • enneigement malgré les conditions météo
  • damage malgré les conditions d'enneigement
  • ravitos bien garnis (manque un peu de salé)
  • assistance technique et fartage
  • repas chaud et bon
  • vestiaires et douches
  • récupération et garde des skis

Allez, vivement 2015 que j'y retourne avec un peu plus d'expérience et le soleil !!!!

A MODIFIER EN 2014 :

  • Améliorer la prépa quantitative
  • Partir un peu moins vite

 

 

 

 

2 commentaires

Commentaire de yves_cool_runner posté le 10-02-2014 à 21:12:59

Bravo Lulu et bienvenu dans le monde magique de la Transju. 30 ans (1984 - 2014) que je me shoote à ça ! P'têt bien que j'y serai encore l'année prochaine pour te voir au départ du 76 km. A moins que je ne me remette au classique... Un truc de dur et de tatoué.

Commentaire de Gibus posté le 18-03-2014 à 21:19:23

Chapeau Lulu
C'que vous skiez bien mon cher Laurent.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !