Allure après montée

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Modérateur: Modos

Allure après montée

Messagepar Colnotd » 28 Déc 2019, 23:31

Bonjour, sur toute mes sorties que ce soit en entraînement ou course, après une bonne montée j'ai les jambes contractées au point de ne pas pouvoir reprendre mon allure de course. J'ai comme une impression que je consomme très rapidement l'oxygène de mes muscles. Je compte aller en salle pour muscler en profondeur et y gagner en puissance et impact mais a voir si cela suffit. Peut être est ce dû à l'alimentation type magnésium...quelqu'un aurait une piste sur la raison ??
Merci du retour
Colnotd
Kikoureur timide
 
Messages: 4
Inscrit le: 28 Déc 2019, 23:17

Re: Allure après montée

Messagepar oeufmollet » 30 Déc 2019, 10:47

Je ne fais pas de trail mais il m'arrive de faire des côtes quand même : pour moi la base, c'est de choisir le bon rythme. Dans les grosses côtes, il vaut mieux parfois marcher plutôt que courir lentement, car le peu de temps perdu en marchant est largement récupéré en haut de la côte car t'es nettement moins fatigué.
Même sur les courses sur route, on voit le phénomène dès qu'il y a une côte un peu plus raide qu'un faux plat : ceux qui ralentissent un peu dans la côte rattrapent et doublent souvent ceux qui ont voulu garder le même rythme dans la côte.

Maintenant, niveau entrainement, j'ai fait qq séances de côte cet été, et j'ai vu une très nette amélioration dans les côtes pas trop raides de courses sur route, côtes que je passais facilement, et je pouvais repartir en suite normalement sans temps de récupération. Le programme de ces séances : des fractions de 1' en montée, pas à fond mais presque, pour en faire en gros 2x6, descente pour la récup, sur une côte assez raide pour travailler mais pas trop pour pouvoir courir. Ça brule bien les cuisses, mais pas + de courbatures que des séances de fractionné classiques, bizarrement.
A voir avec les habitués du trail si du travail type ppg peut être intéressant (fentes & co)
oeufmollet
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 349
Inscrit le: 14 Juil 2013, 06:43

Re: Allure après montée

Messagepar Colargol73 » 31 Déc 2019, 15:01

Colnotd a écrit:Bonjour, sur toute mes sorties que ce soit en entraînement ou course, après une bonne montée j'ai les jambes contractées au point de ne pas pouvoir reprendre mon allure de course. J'ai comme une impression que je consomme très rapidement l'oxygène de mes muscles. Je compte aller en salle pour muscler en profondeur et y gagner en puissance et impact mais a voir si cela suffit. Peut être est ce dû à l'alimentation type magnésium...quelqu'un aurait une piste sur la raison ??
Merci du retour

La musculation et le rendement musculaire en course à pied sont deux choses bien différentes. Pour résoudre ton problème, il faut travailler le fractionné, particulièrement en côte pour le trail. Le gainage et le renforcement façon PPG c'est de loin plus efficace que la muscu.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 211
Inscrit le: 14 Jan 2019, 11:36

Re: Allure après montée

Messagepar Colnotd » 01 Jan 2020, 20:49

Attention quand je dit musculation c'est vraiment de la musculation en profondeur type renforcement avec charge légère en beaucoup de répétition. Pas de gonflette. J'avais fais ça une année que pour mon dos et mes douleurs été parties.
C'est vrai que du fractionné en côte ça devrait bien me faire évoluer
Colnotd
Kikoureur timide
 
Messages: 4
Inscrit le: 28 Déc 2019, 23:17

Re: Allure après montée

Messagepar tad11 » 01 Jan 2020, 22:37

Colnotd a écrit:Bonjour, sur toute mes sorties que ce soit en entraînement ou course, après une bonne montée j'ai les jambes contractées au point de ne pas pouvoir reprendre mon allure de course. J'ai comme une impression que je consomme très rapidement l'oxygène de mes muscles. Je compte aller en salle pour muscler en profondeur et y gagner en puissance et impact mais a voir si cela suffit. Peut être est ce dû à l'alimentation type magnésium...quelqu'un aurait une piste sur la raison ??
Merci du retour


Des côtes que tu montes en marchant?
Si c'est le cas, je me suis aperçu que reprendre la course juste avant de passer le sommet me permettait de mieux relancer derrière (quand c'est possible :wink: )
Avatar de l’utilisateur
tad11
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 316
Inscrit le: 05 Déc 2011, 16:32
Localisation: Aude

Re: Allure après montée

Messagepar Colnotd » 02 Jan 2020, 09:23

En marchant ou pas dès lorsque ça brûle les jambes c'est fini je sais qu'il me faudra 1 a 2 minutes pour repartir correctement. Mais du coup je pense que ça me cramé beaucoup plus vite l'oxygène des jambes
Colnotd
Kikoureur timide
 
Messages: 4
Inscrit le: 28 Déc 2019, 23:17

Re: Allure après montée

Messagepar Sylvain IT » 02 Jan 2020, 10:14

oeufmollet a écrit:Même sur les courses sur route, on voit le phénomène dès qu'il y a une côte un peu plus raide qu'un faux plat : ceux qui ralentissent un peu dans la côte rattrapent et doublent souvent ceux qui ont voulu garder le même rythme dans la côte.


Le trail, c'est EXACTEMENT ça : marcher dans les côtes... en septembre j'ai fait un 10 km sur route en colline, aucun entraînement, je courrais avec un ami, dans le dernier km il y avait 2 toutes petites côtes, on y est arrivé ensemble, il a couru, j'ai marché, je lui ai pris presque 1 mn sur ce dernier km... juste parce qu'en trail ON MARCHE :lol:

Tout part de là : tu dois monter à un rythme "cardiaquement acceptable" dans un premier temps et musculairement acceptable dans un second temps... quel que soit ton niveau de préparation musculaire et cardiovasculaire/aérobie, il te sera toujours possible de monter trop vite (pour toi) et donc de ne pas pouvoir relancer (pour toi) :idea:

Sinon vu qu'on est en hiver une amie assez bonne dans sa transition entre la route et le trail faisait et fait pas mal de spinning (le truc en salle de gym sur vélo avec changement de rythme)...

PS tous les discours de suppléments alimentaires viendront looongtemps après la préparation sportive, pour renforcer les muscles de la tête grâce à d’évidents effets placébo (dont je profite, comme beaucoup... :mrgreen: ).
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 873
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Allure après montée

Messagepar oeufmollet » 02 Jan 2020, 20:51

Pour rejoindre un peu ce que tu dis par rapport au spinning, on a discuté pendant le footing de ce matin de l'intérêt du vélo pour les coureurs de trail : en vélo, ce sont principalement les quadris qui travaillent ... comme en courant en côte, donc particulièrement en trail.
Pour les coureurs sur route, c'est surtout intéressant pour ne pas sentir les faux plats ou petites côtes qu'il y a parfois sur certaines côtes, et ne pas perdre qq minutes par rapport à ce qu'on avait prévu.
oeufmollet
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 349
Inscrit le: 14 Juil 2013, 06:43

Re: Allure après montée

Messagepar Colargol73 » 03 Jan 2020, 00:01

Sylvain IT a écrit:
oeufmollet a écrit:Même sur les courses sur route, on voit le phénomène dès qu'il y a une côte un peu plus raide qu'un faux plat : ceux qui ralentissent un peu dans la côte rattrapent et doublent souvent ceux qui ont voulu garder le même rythme dans la côte.


Le trail, c'est EXACTEMENT ça : marcher dans les côtes... en septembre j'ai fait un 10 km sur route en colline, aucun entraînement, je courrais avec un ami, dans le dernier km il y avait 2 toutes petites côtes, on y est arrivé ensemble, il a couru, j'ai marché, je lui ai pris presque 1 mn sur ce dernier km... juste parce qu'en trail ON MARCHE :lol:

Tout part de là : tu dois monter à un rythme "cardiaquement acceptable" dans un premier temps et musculairement acceptable dans un second temps... quel que soit ton niveau de préparation musculaire et cardiovasculaire/aérobie, il te sera toujours possible de monter trop vite (pour toi) et donc de ne pas pouvoir relancer (pour toi) :idea:

Sinon vu qu'on est en hiver une amie assez bonne dans sa transition entre la route et le trail faisait et fait pas mal de spinning (le truc en salle de gym sur vélo avec changement de rythme)...

PS tous les discours de suppléments alimentaires viendront looongtemps après la préparation sportive, pour renforcer les muscles de la tête grâce à d’évidents effets placébo (dont je profite, comme beaucoup... :mrgreen: ).


Il n'y a pas de vérité absolu, tout dépend de ton niveau, de ta gestion de course et du profil du terrain. Sur un 20 bornes en foulées rapides et courtes au printemps dernier sur un 20 bornes, les marcheurs que j'ai ramassés étaient dans le rouge et un quart d'heure derrière à l'arrivée. Alterner course et marche est souvent moins payant qu'un rythme de course bien géré. Ça se travaille à l’entraînement.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 211
Inscrit le: 14 Jan 2019, 11:36

Re: Allure après montée

Messagepar Pieromarseille » 04 Jan 2020, 10:45

Tout dépend du niveau et de la pente. Une seule règle pour bien relancer : ne pas se mettre dans le rouge vif dans la côte. Chacun à son niveau, certains marchent là où d'autres courent...
Et une seule règle pour progresser en côte : s'entraîner en côtes.
Bon, j'ai pas du aider beaucoup là... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Pieromarseille
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1426
Inscrit le: 13 Mai 2013, 09:06

Re: Allure après montée

Messagepar Colnotd » 05 Jan 2020, 19:17

Bon j'ai cartographié les côtes autour de chez moi ce qui me fait 750 d+ pour environs 20km, dont une qui brûle bien les jambes. Reste plus qu'à m'en servir en spécifique
Colnotd
Kikoureur timide
 
Messages: 4
Inscrit le: 28 Déc 2019, 23:17

Re: Allure après montée

Messagepar tad11 » 05 Jan 2020, 21:59

Perso, à l'entraînement je monte presque tout en courant, même de gros pourcentages, très (très) lentement si il le faut, mais en marchant j'irais au moins aussi vite!
Par contre, en course, même des côtes beaucoup moins difficiles je les passe en marchant.
En course c'est pas la même histoire! Quand t'es déjà bien fatigué après un départ soutenu c'est dur de courir en montée sinon tu te mets dans le rouge et tu le paye plus tard! J'essaye de "relancer" juste avant le sommet si je peux!
Avatar de l’utilisateur
tad11
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 316
Inscrit le: 05 Déc 2011, 16:32
Localisation: Aude

Re: Allure après montée

Messagepar Vik » 08 Jan 2020, 12:49

Sylvain IT a écrit:
oeufmollet a écrit:Même sur les courses sur route, on voit le phénomène dès qu'il y a une côte un peu plus raide qu'un faux plat : ceux qui ralentissent un peu dans la côte rattrapent et doublent souvent ceux qui ont voulu garder le même rythme dans la côte.


Le trail, c'est EXACTEMENT ça : marcher dans les côtes... en septembre j'ai fait un 10 km sur route en colline, aucun entraînement, je courrais avec un ami, dans le dernier km il y avait 2 toutes petites côtes, on y est arrivé ensemble, il a couru, j'ai marché, je lui ai pris presque 1 mn sur ce dernier km... juste parce qu'en trail ON MARCHE :lol:

non, le trail, c'est pas ça. ça c'est quand t'es en mode plaisir balade et que tu t'en fou d'arriver 15mn derrière, ou que t'as un gros poil dans la main.

sinon, tu te retire les deux poings du derrière et tu t'entraine dur. ça viendra.

Je fais partie de la première catégorie, pour les deux raisons. Mais assumons: courir en côte, c'est possible.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 4037
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Allure après montée

Messagepar Sylvain IT » 08 Jan 2020, 14:33

Vik a écrit:non, le trail, c'est pas ça. ça c'est quand t'es en mode plaisir balade et que tu t'en fou d'arriver 15mn derrière, ou que t'as un gros poil dans la main.

sinon, tu te retire les deux poings du derrière et tu t'entraine dur. ça viendra.

Je fais partie de la première catégorie, pour les deux raisons. Mais assumons: courir en côte, c'est possible.


Au cas où tu aies été le seul à ne pas comprendre le message, je le remets :wink:

Le trail, c'est EXACTEMENT ça : marcher dans les côtes... en septembre j'ai fait un 10 km sur route en colline, aucun entraînement, je courrais avec un ami, dans le dernier km il y avait 2 toutes petites côtes, on y est arrivé ensemble, il a couru, j'ai marché, je lui ai pris presque 1 mn sur ce dernier km... juste parce qu'en trail ON MARCHE :lol:

Tout part de là : tu dois monter à un rythme "cardiaquement acceptable" dans un premier temps et musculairement acceptable dans un second temps... quel que soit ton niveau de préparation musculaire et cardiovasculaire/aérobie, il te sera toujours possible de monter trop vite (pour toi) et donc de ne pas pouvoir relancer (pour toi) :idea:


La question c'était comment relancer après une montée, MA réponse c'était de monter à un rythme qui corresponde à ton niveau 1) cardiaque, 2) musculaire

Le monsieur cherchait des pistes vers le magnésium, moi je donnais une réponse sur le rythme par rapport au niveau, le propre rythme, le propre niveau...

D'après moi si tu n'arrives pas à relancer, c'est que t'as adopté un rythme trop élevé dans ta montée, par rapport à ton niveau.

Ce qui compte, selon moi, c'est pas de courir ou pas dans telle ou telle montée, mais de faire en sorte que ton rythme global (ton temps final) soit le meilleur possible, par rapport à tes possibilités.

Peut-être que je me trompe, je ne dis pas non, mais j'ai pas dit ce que tu voulais me faire dire :mrgreen:

Si t'as les moyens de courir en montée, sans que cela ne te pénalise ensuite, évidemment il faut courir; mon exemple sur la marche en trail, c'était juste basé sur le fait que mon pote (venant de la route) a serré les dents en montée et moi j'ai choisi de la gérer pour pouvoir courir plus vite au plat (=relancer), point.
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 873
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Allure après montée

Messagepar Trixou » 09 Jan 2020, 15:33

tad11 a écrit:Perso, à l'entraînement je monte presque tout en courant, même de gros pourcentages, très (très) lentement si il le faut, mais en marchant j'irais au moins aussi vite!
Par contre, en course, même des côtes beaucoup moins difficiles je les passe en marchant.
En course c'est pas la même histoire! Quand t'es déjà bien fatigué après un départ soutenu c'est dur de courir en montée sinon tu te mets dans le rouge et tu le paye plus tard! J'essaye de "relancer" juste avant le sommet si je peux!


Je faisais ca aussi mais je me suis dit qu'il valait mieux s'entrainer en faisant comme en course, donc maintenant à l'entrainement je monte en marchant le plus vite possible (ou j'alterne, mais je ne fais pas que courir). Les muscles en action n'étant pas les mêmes ca me parait intéressant.
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2332
Inscrit le: 16 Mai 2013, 21:18

Re: Allure après montée

Messagepar tad11 » 11 Jan 2020, 08:56

Trixou a écrit:
tad11 a écrit:Perso, à l'entraînement je monte presque tout en courant, même de gros pourcentages, très (très) lentement si il le faut, mais en marchant j'irais au moins aussi vite!
Par contre, en course, même des côtes beaucoup moins difficiles je les passe en marchant.
En course c'est pas la même histoire! Quand t'es déjà bien fatigué après un départ soutenu c'est dur de courir en montée sinon tu te mets dans le rouge et tu le paye plus tard! J'essaye de "relancer" juste avant le sommet si je peux!


Je faisais ca aussi mais je me suis dit qu'il valait mieux s'entrainer en faisant comme en course, donc maintenant à l'entrainement je monte en marchant le plus vite possible (ou j'alterne, mais je ne fais pas que courir). Les muscles en action n'étant pas les mêmes ca me parait intéressant.


Je pense qu'il y a un topic sur ça. Marcher ou courir dans les côtes! :)
A l'entraînement j'aime bien monter en courant (même si je monte parfois très lentement) car ça fait travailler le cardio et le soutien d'un effort assez intense! Maintenant quand je fractionne sur du plat je finis par me blesser donc je fais ça dans les bosses!
Avatar de l’utilisateur
tad11
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 316
Inscrit le: 05 Déc 2011, 16:32
Localisation: Aude

Re: Allure après montée

Messagepar Ink » 11 Jan 2020, 09:23

Comme le dit SylvainIT, on est tous différents. Au début je me forçais à courir en côtes, j’arrivais en haut complètement carbo et du coup je peinais aussi sur plat. Après de savant calculs :lol: je me suis rendu compte que le temps perdu (pour moi) en marchant dans les montées était largement moindre que celui que je gagnais sur le plat. Je parle même pas de la fraicheur des jambes pour envoyer dans les descentes !

Mais encore une fois personne n’est pareil, la morphologie est un critère essentiel. Il y a 15 mois avant mon hernie je trainais mes 85kgs, je peux vous dire qu’aujourd’hui pour ma petite reprise je vole dans les mêmes côtes avec 12-13kgs de moins !!
Ink
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 109
Inscrit le: 21 Fév 2014, 18:04

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 36 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.12 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !