Récit de la course : 100 km de la Côte de Beauté 2005, par pineau

L'auteur : pineau

La course : 100 km de la Côte de Beauté

Date : 16/10/2005

Lieu : Royan (Charente-Maritime)

Affichage : 1689 vues

Distance : 100km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Le récit

1er 100 kms. Objectif : Terminer, si possible en 10h00.
Arrivé le samedi après midi pour récupérer nos dossards et prendre l’atmosphère de la course ; car nous sommes tous les 2 novices sur cette distance . Dominique est mon accompagnateur et coach pour l’occasion. Petite soirée tranquille resto puis télè avant le rendez-vous du lendemain.
4h45 réveille et derniers préparatifs (tenu, alimentation , …). 5h40, nous retrouvons sur la ligne de départ des collègues de club , Jean pierre et Jeannine en tant que supporters et habitués des longues distances et surtout Murielle (1er 100 km aussi) accompagnés de Franck, son mari.6h00 départ du concurrent mal voyant , 6h15 départ des 231 engagés sur cette distances. J’ai décidé de faire les 5 premiers km avec Murielle , jusqu'à la jonction avec nos accompagnateurs . Ils ont étés utiles dés les retrouvailles car les bords de côte ne sont pas éclairés . Le ressac des vagues et cette pénombre créés une drôle de sensation en ce début de course. Murielle préfère ralentir son allure et continuer à son rythme ; nous serons en contact pendant la course avec les portables. Dominique et moi faisons le 1er semi en compagnie d’une ‘kéké du bocage’(Sophie) ,qui est du coin et nous aide pour le profil de course et des directions à prendre car le balisage n’est pas toujours visibles. Nous quittons les bords de côte pour rentrer dans la forêt . Je laisse partir Sophie au 25e, je me mets en tenue courte car le temps s’annonce beau . Entre le 30e et le 45e toujours en forêt , mon rythme de progression est bon (10,5 km/h), on rattrape des concurrents je m’inquiète car je me sens bien et je craint d’être parti trop vite. Au 46e km un peu de d’animation, car cette traversée forestière est un peu triste à la longue (il faudra y repasser au retour) ; nous croisons le 1er concurrent , après un rapide calcul j’en déduis qu’il a déjà 12 kms de plus que moi. Enfin la sortie de la forêt et le retour à la civilisation à la Tremblade ; Dominiqu ne signale Jean Pierre et Jannine nous attendent vers le 50e km . La mi-course est atteinte en 4h53 , un peu en avance sur mes prévisions , je vais bien. Je retrouve Franck et Bernard (son accompagnateur) , des coureurs d’un club voisin . Ils ont déjà tourné, quelques encouragements un rapide bilan de ce début de course et chacun repart de son côté. Je me dirige vers le rond-point qui marque le retour, j’aperçois nos 2 supporters du club ,je me refais un brin de santé pour être bien sur le photo ,en les croisant je leur signale que tout va bien . au ravito du 53e ,je retrouve Murielle et son mari, comme avec Frank un peu plus tôt quelques paroles et la course continue , nos accompagnateurs décident de se contacter plus régulièrement car nous entrons dans la partie la plus difficile surtout au niveau moral . Aprés cette période d’euphorie, il me semble que le secteur forestier sera bon pour un retour au calme ; ce ne fut pas le cas. L’arrivée de la chaleur ,un peu de fatigue, je cogite , je ne trouve pas mon rythme ; même le coup de fil de nos compagnes respectives nous signalant leur arrivée à Royan n’y fait rien, le doute s’installe . Dominique (l’accompagnateur-standardiste) me dit qu’au 84e Christophe est sa famille nous attendent, je peux pas les décevoir il faut que j’arrive jusqu'à eux. Les portions kilométriques se font moins rapidement mais j’avance toujours, beaucoup d’arrêt pour m’étirer. J’ai hâte de quitter cette forêt vallonnée et ce secteur du « club Med » en léger dévers ; la foule de ce dimanche après midi apporte un peu d’encouragement(ça fait toujours du bien). Je ne suis pas le seul a galérer car je double et je suis doublé par d’autres coureurs, comme moi qui progresse au rythme de leur forme du moment. Jany , un autre collègue centbornard du club , nous rejoint avec les dernières nouvelles de l’avant de la course. Murielle est quelque km derrière et accuse le coup aussi, ce n’est facile pour personne. Sotie de la forêt , je suis à 15km de l’arrivée , je sais que je ne finirai pas en 10h (tant pis) mais je dois finir, je retrouve un peu la forme, un peleton de 4 coureurs c’est formé nous faisons un bout de route ensemble. Christophe et sa famille sont bien là (quel patience ) un rapide salut et ça repart, les bords de côte que nous avons passé dans le noir le matin le sont encore noir mais cette fois-ci de monde, ce qui ne facilite pas toujours le passage. Certains encourage d’autres beaucoup moins (c’est ainsi !). je suis sur un rythme de 8,5 km/h, je ne peux guère aller plus vite. Le compte à rebours des km à commencer ,je dois finir quel que soit le temps mis. Avant dernier ravito, je me fait reprendre par Dominique qui me dit que je ne doit pas traîner maintenant( je serais bien rester là plus longtemps), Jany est revenu toujours avec des nouvelles, tout le monde nous attend sur la ligne d’arrivée(famille, ami du club) un peu d’émotion s’empare de moi. Dernier ravito plus que 1,7 km ,je vais y arriver malgré les 2 tours de pistes à faire. A l’entrée du stade je laisse mon coéquipier qui me dit que dans 800 m je serai centbornard , un salut à Sophie qui est déjà arrivée , j’aperçois mon amie et ma fille ; je leur signale que tout va bien puis ces 2 tours où je fais le vide et me repasse les moments de cette journée. La ligne d’arrivée franchit après 11h37’08’’, je vais me réfugier chez les kinés pour une petite remise en forme ; une demie heure après je retrouve mes proches ,je les remercie pour leur patience tout au long de cette période de préparation . Murielle arrivera 1h après moi et sera 1ere senior féminine de l’épreuve. Les ‘liévres et tortues’ sont toujours présents.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !