Récit de la course : La Roger Frison-Roche - 37 km 2013, par freerunner21

L'auteur : freerunner21

La course : La Roger Frison-Roche - 37 km

Date : 3/8/2013

Lieu : Beaufort (Savoie)

Affichage : 725 vues

Distance : 37km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

le trail frison roche

En vacances dans les Alpes, je m'étais inscrit au trail Frison Roche pour profiter de la montagne. Mon cousin de Hautes-Savoie a décidé de courir également sur ce trail et j'apprends la veille que mon ami facebook Guy sera également de la partie.

La journée s'annonce bien et les quelques gouttes de pluie matinales vont laisser place à un soleil radieux...et à une chaleur qui va peser sur la journée.

Lever matinal à 5h30, un petit sport dej au chocolat, et c'est parti pour Beaufort. J'aperçois Guy quelques minutes avant le départ et nous avons le temps d'échanger quelques minutes. Vraiment sympa.

7h30, le départ est donné et très vite on se retrouve dans une belle pente pour nous mettre en appétit. On court un bon moment avec Guy qui est de bâtons...il a fait le bon choix contrairement à moi qui n'est pas osé m'armer de cet équipement peu familier.

On prend même le temps de deux petites photos car la forme et l'enthousiasme sont bien là. Pour faire simple, le début de cette course consiste à passer de 700 à 2200 m en 17 km. C'est sympa car nous courons 2/3 de la montée avec Guy.



Cet effort nous permet de contempler au sommet des paysages magnifiques parsemés de lacs. C'est juste magique.

Ensuite, nous parcourons la crête avec une sensation de liberté et de domination des grands espaces qui nous entourent. Un grand moment.

Ensuite, il faut redescendre, au sens propre comme au sens figuré, et nous avons pour commencer un beau chemin à vache truffé de trous en tout genre. Cheville fragile s'abstenir.

Ensuite, nous avons le plaisir de descendre un chemin taillé dans une fôrêt de fougères. C'est très spécial mais c'est joli et ça sent très bon. Par contre, la descente est également très technique et mon pied se retrouve à mi-parcours au fond d'un trou de 30 cm...plus de peur que de mal.

Après ces descentes à fort dénivelé, nous sommes redescendus à 1500 m, nous atteignons le lac que nous aperçevions d'en haut. Pas de répit pour les trailers, ça remonte aussi sec vers les 1900 m avec une chaleur avec laquelle il va falloir cohabiter jusqu'à l'arrivée... On a dû froler les 30 degrés.

Les montées sont hard sur ce trail mais ce n'est rien par rapport aux descentes qui nous attendent...nous allons redescendre 1200 m quasi d'un seul trait dans des chemins très techniques. L'enfer pour les quadriceps. Heureusement, les ravitos sont bien garnis et les bénévoles sont super sympa.

On s'arrose généreusement et on se rafraichit dès qu'une fontaine pu un torrent nous proposent leur fraîcheur.

La fin de la course est proche et ça descend toujours... L'arrivée se profile et je termine en 5h58mn à la 82 ème place. Pas si mal pour un trailer des plaines au pays des montagnards !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.4 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !