Récit de la course : Trail des Marcassins - 34 km 2014, par JérômeT

L'auteur : JérômeT

La course : Trail des Marcassins - 34 km

Date : 2/2/2014

Lieu : St Brice Sous Forêt (Val-d'Oise)

Affichage : 817 vues

Distance : 34km

Matos : Brooks Cascadia 8
sac Salomon 12l sans camelback mais avec deux bidons de 500ml

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

La boue, la vraie...

Trail des Marcassins 34km. Premier trail 2014 mais aussi mon premier trail tout court... 

Juste un petit retour en arrière. Je me suis mis à courir sérieusement au mois d'août dernier. Inscrit à mon insu au 20km de Paris réalisé de mon plein gré en 1h39. J'ai vite abandonné le bitume et j'ai atttrapé, je crois, le virus, puisque je connais après 6 mois et mes 3-4 sorties hebdomadaires le Bois de Vincennes pratiquement par coeur, surtout les chemins les plus moux et boueux et la Butte aux Canons pour du fractionné.

Je me suis donc inscrit au Trail des Marcassins dans l'idée de faire une pierre deux coups : assurer ma sortie longue hebdomadaire et découvrir pour la première fois l'ambiance d'une épreuve de trail. J'y suis allé sans aucun repère de dénivelé, de terrain sinon le nom de la gare SNCF où descendre et comment me rendre au stade (très facile suivre les instructions à la lettre sur leur site, compter 15-20mn, un plus long au retour...)

Aucun repère et aucune pression sinon finir en forme et avec le sourire... Alors ma grosse découverte a été la boue collante et profonde dès le prmier kilomètre, celle qui a raison de n'importe quelle semelle (pour ma part des Brooks Cascadia 8, si vous connaissez l'arme absolue pour ce genre de conditions je suis preneur de conseils!)), cette boue qui vous oblige parfois à marcher en canard dans certaines montées tellement les chaussures n'accrochent plus. J'ai eu plusieurs fois cette vision d'avoir des Moon Boots de boue aux pieds tellement elle collait (je tirai tout droit la plupart du temps). J'ai donc appris "live" que le Trail des Marcassins est un trail de boue. La lecture de vos récits m'a ensuite confirmé cette tendance les années précédentes. Aucune critique négative de ma part dans ce constat boueux, bien au contraire. Il faut juste le savoir... ou pas comme moi sur cette édition. Et s'équiper en conséquence. (je prendrai des guêtres la prochaine fois pour éviter les cailloux et la boue en guise de semelles intérieures au bout d'une heure de course...)

Sinon, j'ai apprécié ce parcours dans les bois avec beaucoup, beaucoup de changements de rythme (certains plus aguerris parlaient d'un maxi-cross plus qu'un trail), et l'idée de faire deux boucles sur le même parcours permettait de mieux envisager son effort sur la deuxième boucle, surtout qu'il n'y avait aucun repère kilomètrique à part le ravito au km 18 (juste de l'eau) et que je cours sans montre. Le balisage était parfait et les bénévoles tout autant sauf quand ils vous disent "Allez Monsieur!" Oui oui je sais je suis Vétéran1.

Comme envisagé, le Trail des Marcassins a été un très bon trail d'entrainement, heureux de trouver des montées et des descentes devant moi, de valider mon matos et de connaître l'excitation d'un départ et surtout celle du dernier kilomètre (j'ai d'ailleurs failli me prendre une grosse vautre phénoménale dans la dernière descente à cause de la... boue mais rattrapage in extrémis en toute béauté devant... personne).

J'ai donc découvert et aimé la boue du Trail des Marcassins, j'ai apprécié à l'arrivée la douche chaude du Trail des Marcassins et l'accueil tout aussi chaleureux de ses organisateurs, même si je n'ai vu aucun marcassin... Bilan : 3h45m08-110ième une seconde devant un autre kikouroù, c'est d'ailleurs pour cela que je me suis inscrit ce soir.

Prochain rdv pour moi l'Ecotrail de Paris en mode 80km... la pression commence déjà à monter... et à descendre aussi de temps en temps... puis à remonter, comme en trail en somme...

Bon vent à toutes et tous

J

3 commentaires

Commentaire de Bikoon posté le 04-02-2014 à 16:38:17

Une double bienvenue Jérôme : sur Kikouroù et dans le "monde" (boueux) du trail ;o)
Pour commencer, tu as été servi question terrain...
Pas vraiment de recette miracle pour les chaussures, j'avais opté pour des Brooks Pure Grit avec très peu de crampons pour éviter justements la formation de paquets. Très efficace, sauf dans les bosses ultra glissantes...
Au plaisir de faire ta connaissance sur l'Ecotrail ou dans le Morbihan (impressionné par ta rapide montée en puissance).

Commentaire de JérômeT posté le 04-02-2014 à 17:13:22

Merci Bikoon pour les compliments encourageants.
J'ai repris mon souffle et mes esprits. Les Marcassins m'ont procuré mon lot de réponses et de sensations mais beaucoup de questions me taraudent maintenant... Je découvre des territoires inconnus.
Après réflexion, je pense être parti trop vite, galvanisé par ce premier départ. Est-ce qu'une montre genre Suunto ou Tomtom sont l'outil indispensable pour mieux se contrôler et se brider?
J'ai essayé un gel pour la première fois au 18km. Impossible de savoir si il y a eu un effet quelconque? Et je l'ai bien digéré. Par contre je pense avoir bien géré mon hydratation. 1l d'eau couplée à de l'overstim. Pas de sensation de soif.
Si les maîtres yodas de ce site fort sympa peuvent éclairer le petit djedaï que je suis, je les remercie d'avance.
Sinon sympa pour les organisateurs d'avoir eu Laurent Brochard vainqueur du 34km. J'aurai bien voir comment ils se faufilaient dans la boue à plus de 11km/h de moyenne. Parce qu'à 9, c'était déjà bien casse-gueule voire limite dangereux à certains endroits. Mais cela fait partie du charme de ce trail, j'ai retenu et apprécié la leçon.
Bon vent
J


Commentaire de obidelf posté le 05-02-2014 à 22:07:52

Bravo Jérôme,
c'est moi le kikou qui ai fini juste derrière toi. Tu étais ma dernière cible lors de ma remontée de la 2e boucle. J'ai fondu sur toi sur la dernière ligne droite mais je n'ai pas voulu te doubler sur la ligne. C'était juste pour me motiver pour un sprint final. Désolé de ne pas avoir pris le temps de faire ta connaissance sur le moment, mais j'ai été accaparé par un comité d'accueil à l'arrivée.
Concernant les chaussures, j'étais personnellement très content de mes Xodus : crampons très efficaces et espacés. La boue se décollait assez vite. Faut dire que j'ai vite compris qu'il valait mieux passer direct dans les flaques, où la boue est plus diluée. Soit j'avais les pieds trempés mais au moins je n'avais pas l'impression de traîner des boulets. Je crois que c'est ce qui m'a permis d'avoir du jus dans la 2e boucle et remonter un joli lot de "cadavres", comme dirait mon coach JP.
En tout cas, je suis content de voir que ce genre de course t'a bien plu.
Au plaisir de se recroiser sur un autre trail.
O

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !