Récit de la course : Marathon du Vignoble d'Alsace 2006, par pascal

L'auteur : pascal

La course : Marathon du Vignoble d'Alsace

Date : 25/6/2006

Lieu : Molsheim (Bas-Rhin)

Affichage : 2683 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

27 autres récits :

Marathon du Vignoble d'Alsace

Après avoir gagné le dossard du MVA sur Kikourou, j'ai aussitôt inscrit compagne et enfants pour un week-end familial alsacien. J'avoue avoir été attiré par le côté gastronomique de ce marathon, sa pasta party préparé par un grand chef étoilé, ses ravitaillements de (bons) produits régionaux sur le parcours et aussi le souvenir d'une autre course alsacienne courue l'an dernier et très appréciée (Nocturne du Hans).

Arrivés samedi après-midi à Molsheim, super le camping est près du site d'arrivée. Les enfants font leur course, enfin deux sur trois, le troisième se sentant un peu abruti par la voiture et la chaleur. Ils ont droit aussi à leur buffet d'après-course ; c'est pantagruélique !

Samedi soir, pasta party -buffet et boissons à volonté, dans un grand gymnase. C'est vraiment très bon et ça change des pâtes au gruyère ou à la bolognaise !

Dimanche, on part prendre la navette vers le départ. Mon souhait est de courir en compagnie d'Inès, mais si elle a tenu à prendre le départ, elle n'a plus couru depuis trois mois et n'ira certainement pas au bout.

8H30 c'est parti, on sent qu'il va faire chaud, et il fera très chaud. Assez rapidement on se retrouve en queue de peloton, puis tout à fait décrochés. On apprend qu'on est les derniers exceptée une femme qui fait le parcours à la marche.

Le parcours est et sera agréable tout le long ; il alterne entre pistes cyclables (ils sont très bien lotis à ce sujet en Alsace), petites routes et chemins dans les vignes et les champs, traversées de jolis villages.

Les dix premiers kilos forment une boucle qui revient à Molsheim ; juste avant ce 10ème kilo, on se fait doubler par le 1er concurrent du 10 kilomètres, parti trois quarts d'heure après nous !! Bon ok, on ne va pas vite mais quand même. Inès mets alors le clignotant et je me retrouve seul pour un moment puisque je mettrai 20 mn pour doubler un premier concurrent, puis encore 25 autres pour voir d'autres coureurs.

Je profite de chacun des 13 ravitaillements de produits locaux installés en plus des ravitos traditionnels aux marathons. M^me si c'est peu à chaque fois, on se rend compte que la qualité est là. La bière est appréciée m^me si elle vient un peu tôt sur le parcours. La chaleur va crescendo et on s'arrose généreusement dès que cela est possible. Heureusement tout est prévu.

Quelques côtes sont aussi au programme et mon alti enregistrera un D+ de 370 m.

Au 32ème kilo un gars est pas bien, assis sous un arbre, il a les yeux ouverts et fixes, respire, mais ne réponds pas aux questions, je préviens des bénévoles tout proches. Deux ou trois fois la sirène des ambulances se fait entendre sur le parcours. La chaleur, certainement.

D'admirables pâtes de fruits seront mon dernier ravito. On retrouve Molsheim. Une belle ballade de 5 H 07 mn, alors merci au MVA et à KIKOUROU pour ce marathon très recommandable.

Un seul regret, que l'on ne nous tende pas une bière bien fraiche en m^me temps temps que la médaille.

Pascal

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !