Récit de la course : Trail de la Roche d'Oëtre - 30 km 2016, par centori

L'auteur : centori

La course : Trail de la Roche d'Oëtre - 30 km

Date : 16/10/2016

Lieu : St Philbert Sur Orne (Orne)

Affichage : 385 vues

Distance : 30km

Matos : salomon speedcross

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Trail dans les Montagnes Normandes

 

Courir en Suisse Normande

 

Pour cet automne 2016 je m’étais fixé comme objectif de me tester dans les montagnes de Normandie, savoir la Suisse Normandie entre le Calvados et l’Orne et donc faire le trail de la roche d’oêtre.

Les organisateurs, de ce qui est devenu le plus gros événement trail de feu la basse Normandie, proposent des marches nordiques, de la randonnée, et plusieurs distances de trail : 5km, 11km, 16km et 30km.

Evidemment, je me suis inscris sur le 30km qui était annoncé aussi pour 900m D+/D- ce qui est juste énorme pour la Normandie.

La préparation a été chaotique sur les deux dernières semaines, un boulot dingue, beaucoup de voiture et du coup pas mal de fatigue accumulée, même si tous les samedi je faisais ma séance rituelle de côtes, et le dimanche une séance en chemin de 1h45.

Nous allions bien voir le résultat de ce trail, sur lequel les coureurs partent dans l’inconnu (sauf les habitués) puisque l’organisation ne donne aucun profil de course, aucune carte, et sur le parcours le kilométrage n’est pas annoncé ! Bref on part et en gros 3h plus tard on est censé arriver, du moins c’est ce que je me suis dit !

 

16 Octobre 9h30 BAM DEPART

Et c’est parti pour les 200 coureurs environ, j’ai les pattes lourdes, les muscles serrés, bref sensation pas top mais je me dis que ça peut se détendre et venir ensuite.

 

KM 1 à 10KM Partie 1.

Cette partie 1 de la course qui se termine par le ravito n°1 est très sympa. C’est pratiquement de la course de montagne, mais en sous-bois et avec des feuilles partout.

Ça monte, ça descend tout le temps, le tout avec des chemins en single, pas moyen de doubler sauf à faire un joli effort. Et c’est super casse gueule avec des zones bien humides, des pierres avec de la mousse, des traversées avec les pieds en devers. Bref j’étais bien content d’avoir mes Salomon SpeedCross qui accrochaient bien. Cette première partie est vraiment géniale et je me suis bien amusé, autant en montée qu’en descente.

Je boucle ces 10KM en 1h06, assez déçu du temps, mais en même temps je n’ai pas forcé sentant que la forme n’y est pas et que le chemin est encore long et qu’il faut me ménager.

 

KM 10 à 20Km Partie 2.

Cette partie de la course est très différente l’on rentre là dans une zone plus agricole, on emprunte des chemins en bordure de forêt, ou des chemins entre des champs. Bref c’est moins vallonné, moins accidenté, plus facile, plus roulant quoi. Et donc ça va plus vite. Et j’accélère un peu comme tous les coureurs avec qui je suis.

Cette partie est assez sympa, on passe dans des villages vraiment magnifiques, en bord de cours d’eau, en lisière de forêt et bord de champs, bref un régal pour la vue

Mais je ne vais pas accélérer longtemps, le manque de forme se rappelle à moi et je vais gentiment caler. Le parcours est plus facile ça monte moins, ça descend moins aussi, mais après 1h40 de course, je lâche le groupe avec qui j’étais depuis le début de la course, je ne les reverrai pas.

Je vais prendre mon mal en patience, dès que cela monte un peu je marche, et je courrotte tranquillos quand c’est plat et je peux quand même envoyer un peu quand ça descend. Curieusement, je ne vais perdre aucune place de 1h50 à 3h de courses et pourtant, je n’étais pas brillant.

On ne peut pas dire que j’ai bien vécu cette seconde partie de course qui était plus facile, mais bien chiante du point de vue forme ! d’autant que mon estomac ma gonflé un petit peu.

Je passe au ravito 2 et donc KM20 en 2h20, j’ai bouclé cette deuxième partie en 1h14 ce qui n’est pas terrible.

 

KM20 à KM30 partie 3.

Je me dis alors que ça va être long et vu mon état de forme je devrai finir en 3h30 voir 3h40 ; Moi qui était parti pour 3h….

Cette partie est un mix entre la partie 1 et 2, le terrain alterne en permanence entre montée sèche, descente abrupte, single, mais aussi forêt, champs, on longe les cours d’eau locaux. Bref une partie 3 très sympa aussi, et très variée.

Les jambes ne vont pas fort, mais je sens que cela ne va pas moins bien qu’en partie 2. Et puis, le ventre va finir par se débloquer, je bois plus, du coup les jambes se débloquent et après 3h de courses, je me sens vraiment mieux.

Un de mes acolytes de galère me dit qu’en gros il reste 3,5km alors je me dis OK GO, on double les 5 coureurs qui sont 200m devant ! Et je vais vraiment accélérer et avaler les dits 5 coureurs et en reprendre 5 de plus. Mais ces 3,5km je vais les faire en 30 minutes. Car la fin est terrible.

On rentre en forêt, le terrain est glissant, ça monte légèrement tout le temps, il y a des pierres, des racines, des feuilles, bref il faut faire attention, et puis il y a les fameuses marches pour finir. 120m de dénivelé droit dans la pente avec des marches irrégulières au possible, on se croirait dans un KV en Savoie, et ça fait mal. Je double un coureur juste avant les marches et fait le rythme dans la montée, mais si ça me pousse aux fesses qu’ils doublent, moi je monte à mon train.

Et ensuite il reste 500m ça accélère, ils veulent passer, rien à faire moi aussi je fonce, eux chopent des crampes, moi non donc je les lâche et termine en 3h30’07’’. Je termine cette 3éme partie en 1h10 et donc plus vite que la partie 2. Voilà qui est quand même étrange.

 

Classement 127/197 !

 

Je suis déçu évidement du temps, mais content quand même d’avoir tenu alors que la forme n’était pas là, d’avoir montré à mon estomac qu’il pouvait tenir et aussi d’avoir couru un très joli trail en Normandie. Je reviendrai pour faire un meilleur temps.

Ce trail est organisé par l’association ACTIV’ORNE de main de maitre. Le parcours est très bien balisé, impossible de se perdre, les ravito sont peu nombreux mais bien tenus par des bénévoles en nombre. On y trouve, eau, coca, jus de fruit, banane, fruit sec, et sucre.

Sur le parcours, il y a des dizaines sinon plus de bénévoles pour un événement hyper bien organisé.

Le départ et l’arrivée sont située au sommet de la roche d’oetre, ou l’organisation a installé une sorte de village du trail avec tout ce qu’il faut pour se restaurer à l’arrivée, ce qui donne une vrai ambiance champêtre à cette manifestation.

En tout, il y aura eu plus de 1000 participants aux différentes courses du jour, ce qui est un record.

 

Les sites internet :

https://fr-fr.facebook.com/activorne-193038702972/

http://www.roche-doetre.fr/?-Bienvenue-en-Normandie-

 

ps: impossible de mettre mes photos de la course. une bonne âme pourrait-elle me réexpliquer

en attendant lien:

photo 1 dans les marches: https://goo.gl/photos/h7AgYgz3Sdw4XzEw8

photo 2 à l'arrivée: https://goo.gl/photos/hb1C6NgkvtEECkXs9

1 commentaire

Commentaire de Mustang posté le 26-10-2016 à 21:34:49

Bravo pour ta perf ! Dur les marches :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !