Récit de la course : Trail de la Pierre Sanglante - 20 km 2017, par Angeblanc82

L'auteur : Angeblanc82

La course : Trail de la Pierre Sanglante - 20 km

Date : 5/3/2017

Lieu : Grane (Drôme)

Affichage : 416 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Trail de la Pierre Sanglante

Première course de l'année 2017, une session où j'ai décidé d'augmenter un peu la distance et de me frotter aux trails de 20 kilomètres et plus.

Premier essai ce dimanche à Grane, 20 km tout rond, 700 mètres de D+, temps couvert mais sec.

Je pars prudemment, en fin de peloton en me rappelant que la distance est nouvelle pour moi sur ce genre de parcours et que je dois en garder sous le pied.

Le début de la course est assez facile, j'arrive au premier ravito situé au kilomètre 5 en une demi-heure. La première côte majeure apparait juste après les rafraichissements, il faut marcher, l'allure en prend un coup. A l'heure de course, j'ai parcouru 8 kilomètres, surtout en marchant, je me sens bien mais j'ai l'impression de ne pas avancer.

Le second ravito au kilo 11 me permet de me sustanter, puis de retrouver un terrain plus propice à la vitesse, avec de longues descentes qui me donnent de bonnes sensations. Tout va bien jusqu'au kilomètre 17, où avec un petit groupe de 5 ou 6 coureurs, nous ratons une flèche dessinée au sol et parcourons 200 mètres avant de nous rendre compte de notre erreur. Un petit moment de flottement plus tard, à la recherche d'une rubalise, nous apercevons des coureurs prendre à droite là où nous avons continué tout droit. En ruminant, nous rebroussons chemin, en montée bien sur et repartons, mais nous avons sans doute perdu une quinzaine de places. Pas bien grave, mais ça fait râler quand même....

Le dernier ravito, kilo 17, le bénévole m'annonce encore 2 bornes, mais facile. Je me méfie de ce genre d'infos pas toujours fiables. Au final, la distance était à peu près bonne, et la difficulté guère plus soutenue que prévue, mais l'homme n'avançait plus. Obligé de marcher sur du plat ! Grrr. Je réussis à me repartir en trottinant en apercevant le village et je finis le dernier kilomètre en courant.

Bilan, 2h25, 130è/151. Pas de bobos, pas de mal de jambes, pas épuisé. Je sais pas pourquoi j'ai eu ce coup de moins bien en fin de parcours. Sans doute que la coupure due à cette erreur de parcours m'a plus travaillé que je ne l'aurais pensé.

En tout cas, je continue sur cette distance cette année !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !