Récit de la course : Euskal Trail - Ultra Trail - 130 km 2017, par ant09

L'auteur : ant09

La course : Euskal Trail - Ultra Trail - 130 km

Date : 26/5/2017

Lieu : St étienne De Baigorry (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1437 vues

Distance : 130km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

22 autres récits :

plaisir et canicule

Fin mai, week end de l'ascension, enfin l'heure du départ de 
euskal trail. L'heure du premier des trois rendez-vous "Ultra" de ma saison. Celui qui vient en boucler la première partie. 
Après la découverte de l'organisation l'an dernier sur le 2 fois 40, retour donc à Saint Etienne de Baigoirri mais pour le 130km en solo cette fois. 

Départ donc jeudi pour prendre le départ le lendemain de ma 2eme course de plus de 100km après la mitic l'été dernier. 
Le format plus roulant n'en sera pas pour autant plus facile. 

Vendredi 5h, départ dans les rues de saint Etienne de Baigorri avec déjà 21°C au thermomètre.
Petit à petit les premières pentes de Jara arrivent et je laisse filer les plus préssés. Le moment de me faire rattraper par ChristopheJeromeClement Mzt - Trail Running. Passage 27ème au sommet. Le jour se lève, et le parcours s'annonce grandiose. 
Dans la descente suivante je distance les amis mais je m'égare ensuite pour 2mn du parcours. Le rythme diminue naturellement et je reviens sur plusieurs coureurs avant le premier ravitaillement de Gastiperlepoa...km19 1200d+ 16ème en 2h23.
S'en suit une longue montée et le passage dans la cheminée pour rejoindre la magnifique crête d'Iparla. En altitude la chaleur est encore supportable. 
A Ispeguy, 2eme ravitaillement, km 31, 12eme position, je retrouve l'assistance très appréciée d'un ultra. J'en profite pour changer de chaussures ne me sentant pas du tout à l'aise en descente sur ce parcours avec celles choisies ce matin, 2L de boisson en prévision de la chaleur à venir et je repars. 
Je retrouve Gerald, et Christophe avec qui je fais toute la montée vers Autza. Passage au sommet en 5h22 de course , 11eme. Il est 10h30 du matin, c'est à ce moment là que la météo va commencer à vraiment compliquer l'histoire. 
Dans la descente, on croise les duos du 2 fois 40 sur leurs premières étapes (FabienBenoîtCyril...). Christophe baisse un peu de rythme et je continue avec Gérald.
Plus on descend en vallée, plus on ressent la chaleur augmentée...et ce jusqu'aux Aldudes au km 44, 3eme ravitaillement. En bas je comprends vite que la course sera bien plus longue que les années précédentes. 37°C à l'ombre...autant dire que la fournaise est en place. 
2ème point d'assistance, petit repas à base d'énergie diet...2L de boisson, on ne compte plus le poids du sac là.
La chaleur fait naturellement diminuer le rythme. 
La partie jusqu'au col d'Urkiaga se passe plutôt bien...je vois Julien, me doubler après l'abandon de son binôme.
8h50 de course, km 58, passage au col d'Urkiaga 9ème.
Toujours le même rituel au ravitaillement, à noter l'abandon dès 4h de course de la boisson d'effort à cause de la chaleur, et le passage à quelques chose de plus neutre et moins sucré...le bon vieux mélange Saint Yorre/eau plate complété par un apport solide régulier ( Banane, gâteau sport, jambon)
S'en suit le dernier gros morceau avant la base de vie, la montée au point le plus haut du parcours, le passage à Adi suivi d'une longue descente vers Urepel et la base de vie. 
Petit village typique basque en fond de vallée...J'y arrive 10ême en 11H05, pour 72km 4600d+. Il est 16h, autant dire que la fournaise est toujours présente...comme à Aldudes en plus soutenue on va dire. 
Seulement 3 coureurs sont déjà repartis.. 
Pause obligatoire, j'avais prévue 15mn , cela en sera finalement 25. Pendant ce temps, repas ED/sandwich jambon et compote pour le ventre, sac de glace sur la tête, crème nok/nouvelles chaussettes/chaussures pour les pieds et récupération de la veste qui n'était pas obligatoire jusque là. 
A la sortie, passage tout entier sous le jet d'eau pour un rafraichissement qui durera 5mn. 
Je repars avec NaHu et son binôme Julian en tête sur la course en duo. On fera 30km ensemble, un bon souvenir de maîtrise de l'effort et de partage. Avec les conseils et la connaissance du parcours de Nahu en prime.
On bascule en Espagne pour arriver à Burguette au km 88 en 14h, 7ème. Il est 19h mais toujours il fait toujours très chaud, trop chaud. 
Direction la cabane d'Egantza au km 101. la nuit approche et la température diminue enfin...un peu. 
Je repars seul du ravitaillement, 6eme, profitant de la lucidité de Nahu me conseillant de ranger casquette/lunette et sortir la frontale pour la descente à venir. 
La forme est là, je suis content de pouvoir courir convenablement sans douleur après 100Km. 
J'arrive à Arneguy, au dernier point d'assistance pour moi, km 110 en 17h15. Un dernier repas ED...changement de t shirt et c'est parti pour les 22 derniers km. 
L'orage manace et la pluie tombe un peu dans la dernière montée, très appréciable pour le coup. La nuit et les frontales permettent de juger les écarts...j'ai personne derrière moi mais il me semble apercevoir quelqu'un devant. Petit à petit l'écart diminue jusqu'à arriver au ravitaillement de Ehuntzaroi au km 119 où un coureur repart accompagné d'un coureur sans dossard;
Il reste 13km 300d+... comme depuis le début, je fais MA course et pas LA course au final. je n'ai pas envie de me rentrer dedans pour les suivre. Il aurait été tout seul pourquoi pas...peu-être. 
Je connais la fin du parcours pour l'avoir fait ur la 2eme étape du 2fois 40kil l'an dernier. La fin semble proche. 
Passage à Adhartza puis descente finale. Bien sympa de retrouver du monde et les coureurs du trail de nuit sur la fin du parcours...
Saint Etienne de Baigorri approche, la boucle va se boucler. 

Grande surprise de retrouver le duo d'ariégeois Paco et Brún qui ont pris le temps de m'attendre à l'arrivée après leur course. 
Il m'apprennent que Jerome est en 7ème position 45mn derrière moi...on va donc l'attendre ensembles. 
Entre temps arrivée victorieuse du duo Nahu/Julian...quelle course à deux...la gestion doit être tellement différente. 

Pour les chiffres: 
132km et 8000D+ 
271 au départs => 122 à l'arrivée
6ème en 21h01

Bien content d'être sorti de ce chantier, sans gros coup de bambou, sans douleur particulière, sans bobo au pied ni aucune lassitude mentale. 

Voici un peu le retour de ce magnifique week end basque clôturé par le traditionnel apéro/repas dans la cave et le fronton de la ville. 
Un grand bravo à Euskal Raid Association pour l'organisation et merci aux bénévoles...sans qui encore on ne pourrait rien faire.

Merci Benoit, Rémy pour les photos. 
Merci Gérald,Christophe, Jérôme pour les quelques minutes passées ensemble. 
Merci NaHu pour tes conseils et ta connaissance du parcours. 
Merci à mes proches pour l'assistance. 
Merci à Uglowsport France pour la qualité des vêtements.

1 commentaire

Commentaire de float4x4 posté le 05-06-2017 à 16:07:24

Wow, félicitation pour ta course... on évolue pas dans les mêmes sphères :D - J'ai fini avec mon binôme... 7h30 derrière toi hihi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !