Récit de la course : La Traversée de la Ville 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : La Traversée de la Ville

Date : 24/9/2006

Lieu : Ath (Belgique)

Affichage : 455 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

La Traversée de la Ville

Après la déconvenue d'Hérinnes, c'est plein de bonnes intentions que je me présente à Ath, à domicile. Je pensais essayer de placer des points sur deux des trois courses de septembre et comme Hérinnes a cassé, je n'ai guère plus le choix. Ma moins bonne course est Thimougies avec 536 points ce qui ne devrait pas être trop difficile à éliminer étant donné que j'avais obtenu 595 points l'année dernière sur la Traversée. Je me dis toutefois que Ath semble ne pas être rémunérateur car, avec l'aide de Didier c'était quand même à du 4'31" que nous avions parcouru le parcours. Avant la course je me dis que du 4'25" et 618 points (ce qui me ferait un total de 7000 tout rond) ne serait pas si mal.
Anniversaire de ma chère et tendre la veille fait que l'arrivée sur les lieux de la course est un peu brumeuse et comme je le dis avant la course aujourd'hui je vole ou je colle. Je reste malgré cela confiant car les entraînements des dernières semaines se passent bien.
Petite conversation avec mon ami Miko et je décide d'essayer d'appliquer une tactique qui m'a déjà réussi à quatre reprises cette année (Bury, ILM, Pipaix et Wodecq) à savoir prendre le train Eclandas au départ et aviser. Miko pense que ce sera trop vite mais il va tenter le coup.
Le départ est donné et les sensations sont bizarres. J'ai l'impression qu'on n'avance pas et en même temps je me sens pas super. J'ai même failli demander à Ophélie si elle était en entraînement aujourd'hui mais me raviserais vite à la lecture du 4'16" sur le 1e km.
Deuxième kilomètre toujours la même impression de lenteur et 4'11"!!!!!!
Troisième kilomètre évidemment je n'ai plus cette impression de lenteur et me dis à la lecture du chrono que ça va pas le faire. Je lève le pied et suis toujours accompagné par Miko qui déjà semble bien. 3e km en 4'34". Dans le 4e avec le passage sur la Dendre j'ai du mal à relancer et Miko me prend quelques mètres, je sens que je coince mais on passe quand même en 4'24". A l'approche de la place d'Ath, Miko m'attend pour faire la course à deux mais je suis trop court je le sens et je lui dis d'y aller. Il signera une superbe course ce dont je le félicite avec environ 1'50" de moins que moi.
A partir de là commence mon chemin de croix. Je me demande ce que je fais là à souffrir. Pour qui? Pourquoi? 5e km en 4'37".
Malgré tout j'en ai marre de voir cette course de Thimougies dans mes 10 meilleures et je m'accroche simplement dans l'idée de faire tomber cette course.
Je ne verrai pas le 6e mais passe en 9'22" au 7e (donc pour les deux derniers kilomètres) et 31'25" au total soit 4'30". Je sais l'état dans lequel je suis et je sais aussi que je serai plus lent que l'année dernière avec la conséquence que les points ne seront pas folichons et je l'avoue perds courage. A la sortie de la cité, je trottinne quelque peu par découragement ou dans le but de récupérer je ne sais pas mais c'est à ce moment que je suis dépassé par Stefaan et Jean-Michel Strumelle. Ce dernier me propose d'accompagner mais je ne sais pas y aller. Je me dis que si ces deux personnes me dépassent vers le 8e (4'58") c'est peut être qu'ils ne sont pas au mieux mais ce n'est peut être pas encore si mal.
Je tente de m'accrocher à Stefaan et reviens quelque peu plus à la bagarre qu'au physique. J'essaie d'épauler quelque peu Stefaan mais ne pourrais le faire qu'une centaine de mètres. 9e passé en 5'02". Vers l'Esplanade je me sens un peu mieux et allonge très légérement pour passer le 10e en 4'35". Dans le 11e, la Rue de Brantignies me tue et me coupe l'élan. Je reste scotché dans ce qui est plus un casse vitesse qu'une bosse mais soit et me prends un 5'06" dans ce km. Le 12e est passé à l'énergie et je coupe ce km en 4'36" un peu poussé dans le dos il est vrai par quelques coureurs qui revenaient.
Résultat des courses 55'46" 4'37"/km (pour 54'23" l'année dernière avec 50 m de moins donc environ 1'10" en plus) 165/335 et surtout 611 points.
Je finis exténué, épuisé, lessivé, "gris" suivant l'expression de Bencaïo (que je remercie pour sa gentillesse) et sur le coup décide de ne pas prendre part à la plus belle course de la saison la semaine prochaine à savoir les 20km de la forêt de Stambruges. Je devais d'ailleurs refaire une boucle sur les conseils de mon coach mais ne l'entreprendrai pas.
J'avoue que deux semaines consécutives comme cela sans prendre de plaisir me dégoûtent quelque peu mais malgré un jour sans la course reste honnête et puis je ne sais par quel miracle, les points sont tout sauf mauvais donc finalement le bilan n'est pas si mauvais. Je suis malgré tout content de m'être littéralement bagarré avec moi-même et en suis récompensé au delà de ce que je pensais (à la lecture du chrono je tablais sur 560 points).
Je garde pour l'instant ma 129e place au général (même si je vais bientôt en perdre une trentaine je pense) et garde un peu de distance avec mes amis adversaires.
Hier soir déjà un peu repris par le démon je suis parti faire une boucle tranquille de 5,5 km et ai un peu réfléchi.
Quand je vois le départ pris et l'impression de lenteur je me dis (à mon humble niveau) que le problème ne se situe pas au niveau de la vitesse pure. Hier soir, après près de 20 bornes, je ne ressentais aucune douleur aux jambes donc j'en déduis que le fond (même s'il peut toujours être meilleur) n'est pas mauvais. Je me sens très bien la semaine donc je ne crois pas qu'il s'agisse de fatigue d'autant plus que je n'ai pas exagéré ces derniers mois. Restent la résistance et la vitesse de base. Je crois tout simplement que c'est cette dernière qui est en cause. Il me semble avoir bien progressé en vitesse pure et il me semble que l'écart entre vitesse pure et vitesse de base est trop important avec comme conséquence que je saute après quelques km.
C'est donc ce point que je vais essayer de travailler à l'avenir. En attendant, je pense peut être quand même aborder Stambruges mais avec un mot d'ordre: être modeste et ne pas me voir plus beau que je ne suis sous peine d'un nouveau chemin de croix. Je m'impose donc un passage au 10e entre 48'20" et 49'10" ensuite on verra où on en est.
J'aime trop cette course et ai malgré tout envie d'en profiter.

3 commentaires

Commentaire de nicou2000 posté le 26-09-2006 à 09:10:00

tu as raison de mettre le plaisir avant toutes choses et surtout avant le chrono!!
Bon courage pour ta prochaine course!

Commentaire de copfred posté le 26-09-2006 à 17:48:00

Bon courage guirlande encore merci pour tes commentaires sur mon blog qui me font toujours aussi plaisir ;)

J'espére que tu t'amusera plus dans les prochaines courses ! Je compte sur toi à Roucourt pour faire un kilométre lancée de folie :D

Remets toi vite avec un super morale

Frédéric

Commentaire de Kiki14 posté le 26-09-2006 à 22:08:00

je te souhaite bonne chance pour ta prochaine course et merci pour ton récit si haletant...ah que c'est dur la course a pied parfois c'est vrai qu'on se demande pourquoi on soufre tant mais qu'on on redemande....bravo a toi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !