Récit de la course : La Pierra Menta Eté 2017, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : La Pierra Menta Eté

Date : 30/6/2017

Lieu : Areches (Savoie)

Affichage : 1023 vues

Distance : 69.5km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Partager :

5 autres récits :

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Pierra Menta 2017

 


Finalement peut-être tout commence le 8 janvier 2017, une sortie avec Yannick, Yo et Olivier dans le Semnoz…

On ne le sait pas encore mais tous les 4 nous serons au départ de la Pierra Menta Eté 2017 !

 

Prévu au départ avec Juju, comme en 2016, celui-ci m’avertit rapidement que vu son engagement avec la team Sibo, ce ne sera plutôt pas possible.

Logiquement (après toutes les bornes parcouru en 2016 ensemble et une super expérience en binôme au Trail des Glières) je propose à Yannick de partager l’aventure ensemble…

Le loustic répond rapidement ok, et nous voilà embarqué pour cette nouvelle aventure !

 

Jeudi 29 juin 2017

Après avoir covoituré à 4, nous voilà à Arêches, … On récupère le dossard, déluge d’avant briefing… Parcours de repli pour le vendredi : pas d’arrêtes mais le ratio kil/D+ reste dans l’esprit PM !!!

Récup des piaules, repas, préparatif des sacs, tenus, flasks…

 

Vendredi 30 juin 2017 - 26.4 km -2700 m D+

 

Etape 1 : c’est parti !!!

Ça part fort, normal… Mais je tiens à être dans le flot et j’entraine avec moi Yannick. On file sur la route, Yo et Olivier nous reprennent et filent.

On les repasse dans les premiers virages que j’attaque fort pour se placer, Yannick collé à moi.

C’est rare que j’attaque aussi fort… mais là on est à la PM et faut que ça saigne !

Bon Yo et Olivier nous repasse un peu après. Olivier en profite pour prendre des photos!

On continue notre montée avec Yannick que je pense bien gérer, tout va bien.

Bon en fait je dois commencer à bien me rentrer dedans parce que je n’ai plus beaucoup de souvenirs de cette partie (montée et descente Roche Plane).

On redescend, les guibolles me semblent bof bof en descente et je ne déroule pas avec beaucoup d’aisance…

 

Passage au Planay, les parents de Yannick sont là. C’est reparti… Sauf que de nouveau plus trop de souvenirs sur la première partie ! C’est dingue… Par contre je coince grave… Pétage de bielles… Je retrouve des souvenirs un peu avant le sommet au passage de Mme Dhaene qui nous dépose, puis Stéphane (un pote à Juju rencontré l’an dernier). Il n’est pas au mieux… mais ça reste mieux que moi.

On atteint difficilement pour moi le sommet (Pointe de la grande Combe), et on attaque la descente ; Je subis pas mal. Ca ne manque pas, je crampe… Je suis sauvé par un concurrent qui me file une sportéine. Merci à toi ! On temporise un peu, puis sur la fin, les jambes filent un peu mieux.


Passage au Chornay, on retombe sur Yo et Olivier, avec un Olivier qui a aussi craqué sa petite bielle. La maman de Yannick, puis un peu plus haut le papa.

 

Dans le raidard de la piste de ski, on sort l’élastique et Yannick attaque le tractage. Je suis mal mais ça me met un coup de fouet au mental ! Hors de question d’être un boulet complet.

Yo et Olivier nous mette quelques mètres, mais on s’accroche derrière. Et on ne lâche pas.

Passage au « sommet » de cette dernière côte de la journée. C’est parti pour la dernière descente.

On s’accroche derrière Yo et Olivier.

Passage à un contrôle. Le scan  marche pas, 10, 20 secondes… merde on est plus au contact…

Et j’ai les jambes complètement HS (fais chier !!!).

Je déroule en essayant de ne pas lâcher.

Malgré tout fin de la descente, Yannick est chaud bouillant, on n’est pas loin et Yo et Olivier et de Stéphane !

Mais ça ne le fera pas et on arrive dans cet ordre !

 

5:24 (Vainqueur : 3:36)

101/270 classés

A la montre : 29.94 km – 2846 m D+

 

Bon c’est ma malédiction de la PM : Première journée = Pétage de bielles !

 

Allez on enclenche la routine de la PM : douche, repas, massage, sieste, briefing, repas du soir, dodo !

 

Samedi 1er juillet – 25.2 km -2400 m D+

 

Et c’est reparti pour le show !

On « attaque » d’entrée de nouveau, puis on reste dans le flot. Yo et Olivier font l’effort et nous largue dans la première montée à Cuvy.

Redescente vers le Chornais, on reste toujours dans le flot, puis on attaque la big montée de la journée. On reste dans ce rythme (on aurait peut-être dû/pu aller un peu plus vite... mais on aurait moins géré la fin de l’étape)

On bascule dans une superbe ambiance de montagne, brouillard, cloche, encouragement… Quel kiff.

Petite descente au ravito du Col de la Forclaz.

Bon aujourd’hui ça va nettement mieux, les jambes répondent, on lâche une petite cartouche dans la descente.

Puis on remonte en direction du passage technique de cette PM.

Pareil on est pas mal, on fait l’effort !

Progression finale vers le passage technique dans le raide.

Passage très court encordé.

Très belle fin de montée en arrête jusqu’au Grand Rognoux ! Gros kiff !

Redescente au ravito du Col.

Yo et Olivier sont là. Olivier est en galère avec son genou.

On redémarre quasi ensemble, mais du coup laissons les deux qui vont gérer au mieux pour finir.

On ne lâche rien. Yannick est infernal dans les descentes : une pile !!! Je m’accroche !

 

Le Chornais, ravito express, et c’est reparti sur la portion qu’on a descendu ce matin !

 

Je reprends le rythme à mon compte et on ne lâche rien. Au cul de 2 espagnols, on s’accroche au taquet.

Je ne pensais pas pouvoir monter aussi fort après 2000 m de D+ déjà dans la besace !

 

Mais c’est la PM, et c’est juste suffisant pour être dans le flux !

 

Replat de 400-500 m de faux-plat montant, j’annonce à Yannick que là faut courir… Trop les souvenirs de l’an dernier au même endroit d’avoir voulu adopter une marche nordique à la con et de nous être fait déposer !

Donc on court mais comme toujours dès qu’il faut courir j’suis pas le plus efficace. Mais au moins on reste au contact.

 

Et c’est parti dans la descente. Yannick est en flamme. Je m’accroche !

Nos espagnols impressionnant nous ont déposés.

On revient sur Mme Dhaene.

On file Yannick toujours à bloc !

Final avec 3, 4 équipes, je suis derrière… mais je passe l’équipe de Stéphane dans le dernier raidillon avant l’arrivée et on trace jusqu’à l’arrivée.

 

4:55 (Vainqueur : 3:29)

92/255 classés

A la montre : 27.28 km – 2580 m D+

 

Yo et Olivier arrive peu après, apparemment après avoir galéré, Olivier a quand même bien lâché les chevaux dans la dernière montée et posé le cerveau dans la dernière descente !

 

Et c’est parti pour la routine PM de l’après-midi et du soir.

 

Petite anecdote. Yo me dit en allant au réfectoire le soir qu’il a discuté avec deux ardéchois supers sympas. Les deux viennent manger avec nous.

Je les connais, je les connais… Ou ? Boulot ? Trail ? Volley ? …

Kikourou, BHS, le DDTN… Les deux « jumeaux »

Excellent !!!

 

Dimanche 2 juillet – 13.1 km 1250 m D+

Olivier se présente au départ en mode Warrior. Genou bloqué/strappé. Ils vont aller au bout.

 

Nous c’est le mors aux dents.

Se placer dès le départ.

Je donne sur le bitume, Yannick est là. On arrive au pied de la montée bien placé. Du coup on monte fort pour nous. C’est ce qu’il faut !

Enorme bronca au début de la montée quand ça bouchonne et qu’une équipe a dû vouloir doubler… Enorme… et ça calme les ardeurs de tous ceux qui veulent « resquiller » alors qu’on est déjà tous cul à cul... Fallait faire l’effort avant mon pote !

Bref taquet, Yannick dans mes semelles, on ne lâche rien.  Cheminement vers le Col du Pré… Bon même si je me donne, à ce niveau-là je cours toujours pas assez bien. Ravito express. Cheminement. Je ne lâche rien, mais ça nous revient plutôt toujours un peu dessus.

Ravito et on attaque le final. Là c’est dans le raide. Je ne fais pas l’effort de revenir sur ceux de devant à 50 m pour pas nous casser. Derrière ça suit … mais sans possibilité de doubler.

Passage à la roche Parstire dans une ambiance de feu !

Une équipe mixte nous passe, puis un jeune fou furieux. Je mange un coup de fouet, on finit le cheminement en crête et c’est parti pour la descente finale.

Posage de cerveau pour ma part… Yannick ça fait un moment que j’ai constaté qu’en descente, il a un souci de connexion entre sa conscience et son cerveau !!!

On repasse l’équipe mixte et on est à bloc…

Passage au Col du Pré… Cette ambiance !

 

Plus loin beau pétage de gueule en binôme dans l’herbe grasse (même plus que grasse pour moi … Beurkkkk merci les vaches) !

Mais on reste à bloc !

Dans le replat je demande à Yannick de me pousser, puis pareil dans le dernier raidillon. On ne ressort même pas les bâtons !

A bloc !

Dernière partie de la descente.

Une ou deux glissades chacun…

 

Et c’est le bitume final !

 

C’est fait !

 

Enorme ! Quelle étape ! Une pure folie !

Quel pied !

 

2:06 (Vainqueur : 1:34)

87/251 classés

A la montre : 14.58 km – 1125 m D+

 

 

Classement final :

12:26 (Vainqueur : 8:41)

91/249 classés

 

Yo et Olivier arrive un peu plus tard, surement frustré, mais heureux d’être finisher !

 

 

Allez rinçage dans la fontaine, on profite un peu de l’ambiance de l’aire d’arrivée puis on file au centre.

Douche rangement de la piaule, on charge le sac et on file au repas dans le centre d’Arêches.

On rejoint Yo et Olivier et sa petite famille.

Repas bien sympa. La bière offerte par Olivier.

Super échange avec un papy d’Arêches bénévole à côté de nous.

 

Puis c’est retour dans nos pénates avec Yannick.

 

Immense chapeau à Olivier : fallait boucler à avec apparemment une entorse au genou !!!

Well done à Yo, et surement l’envie à vous deux de revenir pour casser la baraque !

Merci Olivier aussi pour le prêt du haut thermique qui m’a bien sauvé les deux premiers jours !

 

Gros niveau cette année, je pense un peu plus dense que l’an dernier !

Au vu de l’étape 3, impossible d’aller chercher le classement de l’an dernier !

Et c’est incroyable, je ne pense pas courir à ce rythme ailleurs que sur la PM... mais sur la PM un tel rythme te permet juste de tenir à flot… Et si tu craque c’est paiement cash, y a pas de petit matelas !

 

Mais p…n : Quelle course !!!!! Orga, bénévoles, parcours (de repli !!!) de fou, ambiances, hébergements, massage, vidéo de l’étape du jour à chaque briefing, niveau général,… Wahouuuuuu ! Bravo !

 

 

Bon et tout ça n’aurait pas été possible sans Yannick.

Ce que je retiens de notre parfaite entente : simplicité !

J’adore ça.

 

Ce qui a été simple ? C’est la complicité spontané, facile, logique, naturelle… qui nous a lié dans cette course, dans la piaule, dans toutes nos discussions d’avant PM, au Charvin, et toutes nos sorties, …

 

J’ai kiffé partager ça avec toi, voir ton plaisir, ta progression, ton assurance… et surtout j’ai kiffé de t’avoir vu te régaler comme ça !

 

Et performer comme ça. T’es sacrément costaud !

 

Merci Yannick.

 

Quel pied !

 

Next step ?

16 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-07-2017 à 11:08:22

Elle est belle votre visière !!!
3 jours pour warriors...
Et si en plus vous avez rencontré les jumeaux, la vie est belle !!!

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-07-2017 à 11:10:44

Qui c'est qu'aime pas les visières?
Excellent la rencontre des jumeaux! Trop fort!
3 jours au top!

Commentaire de Leseb posté le 04-07-2017 à 12:34:31

Yeah, le récit trépidant, je me revois dans la course! Un pur régal pour nous aussi, le même sentiment de densité à tous les niveaux, tu t'arrêtes pisser au bout de 3h tu perds 20 places!
Bonne recup!

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-07-2017 à 15:15:03

C'est exactement ça: tu refais tes lacets 10 places, tu bouffe une banane au ravito 5 places, tu bouffe un gel en courant 3 places , ....
Mais quel pied!
Merci et bonne récup à toi! Et encore bravo à vous 41eme sur cette PM2017 Wahouuuu!!!

Commentaire de JuCB posté le 04-07-2017 à 13:14:29

Du tout bon !!!

mais pourquoi coller une photo des jumeaux ??

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-07-2017 à 15:16:45

De la bombe!

Mdr les jumeaux!!!

Y'en a un qu'aurait dû dire, à 50 balais si dans ta vie de traileur t'as pas fait la PM t'as raté ta life ;-)

Commentaire de Corne de chamois posté le 04-07-2017 à 16:31:35

pour avoir fait un bout du parcours avec les didiers vendredi effectivement c'est une belle course, bonne ambiance, bons ravitos, bonne orga...rien à dire
reste plus qu'à trouver une boite qui me sponsorise pour la faire l'an prochain

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-07-2017 à 17:59:05

C'est sur que ça semble cher et ça l'est... Mais ça correspond quand même à la "prestation" que t'as au bout du compte: 3j de course / pension complète pendant 3 jours / massage + tout le reste lié à la course !

Commentaire de pepefafa posté le 05-07-2017 à 07:34:12

Même commentaire 2 fois .... erreur ...
Sinon 2018 ... oui, bcp envie ...

Commentaire de Philippe8474 posté le 05-07-2017 à 09:08:19

Bin t'as eu du mal ce matin ;-)
Je supprime ton com en double et rdv en 2018... Et même surement avant je pense :-))

Commentaire de pepefafa posté le 04-07-2017 à 21:02:26

Super récit!!!
Mais encore mieux sur ton blog avec toutes les photos et le film officiel !
Encore bravo pour votre course, toujours en progression les 3 jours !
Sinon,
ça donne vraiment envie de la refaire en "bonnes" conditions (météorologique pour la vue et le parcours original, physique pour avoir plus de plaisir, un peu moins de douleur et aider un peu plus son coéquipier...)

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-07-2017 à 21:50:20

Merci Mr!!!
C'est clair bien déçu pour vous et pour toi! Vous êtes une sacré équipe et ça aurait fait mal! Et on aurait aimé essayer de s'accrocher un chouilla pour profiter de l'aspiration!!
Partie remise sous le soleil l'année prochaine?

Commentaire de Campingou posté le 07-07-2017 à 20:10:10

Salut l'ardechois 😜,
C'est vrai que c'est un événement bien huilé
C'est surtout vrai que le niveau est carrément relevé !
Un bon moment en effet au repas le soir et surtout la baston avec olivier et yo le dimanche (même si pour olivier CT compliqué !)
Essayez de descendre un peu dans notre contrée pour tâter un peu le sol ardéchois ca nous fera plaisir de vous recroiser.
Didier

Commentaire de Philippe8474 posté le 10-07-2017 à 08:33:42

Oulalalala mais dans vos contrées faut vraiment savoir courir!!!Tandis que par ici un peu de rando améliorée dans les cols et ça passe :-)
Bien cool en tout cas de vous avoir rencontré et avec plaisir pour une prochaine!

Commentaire de Gibus posté le 12-07-2017 à 21:58:34

3 fois bravo.
Quelle santé pour remettre cela le lendemain.

Commentaire de Philippe8474 posté le 13-07-2017 à 08:19:02

Merci Gibus!
On se fait toujours une montagne de repartir le lendemain, mais étonnamment ça se passe plutôt bien... comme une grosse rando où chaque matin tu repars sac au dos!
C'est plus l'après finalement, hier soir j'ai rechaussé les baskets et je me sens encore fatigué.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !