Récit de la course : Trail du Laudon - 35 km 2018, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Trail du Laudon - 35 km

Date : 29/4/2018

Lieu : St Jorioz (Haute-Savoie)

Affichage : 101 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Trail de la Cochette 2018


Allez petit CR rapide du premier dossard en basket de de l’année.


Direction le trail de la Cochette, l’épreuve de 35 km des trails du Laudon à St Jorioz.
Avec moi, le Jean pour son deuxième dossard de l’année après Gruffy après une bonne angine virale toute la semaine !
Pour ma part, je pense avoir un peu trop profité des beaux jours ces derniers temps, les guibolles risquent d’être un peu lourdes. Mais pas de regret c’était vraiment trop bon.Départ 8H30 pétante après un petit échauffement avec Jean.

6 kil de plat le long du lac. Surtout ne pas chercher à s’enflammer. Je gère vraiment tranquillou, ça en devient même un bon moment avec Jean.

Enfin on arrive à Duingt et on attaque la montée dans le Taillefer.
Ça fait du bien quand même de commencer à grimper.
Premier challenge validé, j’arrive à maintenir la course jusqu’en haut.
Cheminement sur les crêtes, magnifique toujours avec Jean.
On redescend, passage aux hameaux Les Maisons (souvenir du passage du binôme lors de la MaxiRace l’an dernier) et on attaque la montée au Col des Cochettes.
J’encourage Jean à partir car je sens qu’il piaffe un peu et moi je subis un poil, et préfère avancer à mon rythme.
Je suis de loin la quatrième féminine du moment, et suis de mieux en mieux au fer et à mesure de la montée.
Passage au Col, et hop descente. Je suis revenu sur la nouvelle quatrième, avant de passer la troisième qui est tombé assez violement. Le gars avec moi s’enquiert de son état mais un gars s’occupe déjà d’elle.
Ravito, je repars juste derrière la troisième féminine, la suis toute la grimpette.
On attaque la descente, je finis par recoller, passer légèrement devant… et on tombe sur du bitume… Je réduis drastiquement le rythme, ça couine et les tensions dans les jambes se font sentir. 
Quelle galère le bitume, je dois vraiment très mal courir.
La féminine s’éloigne et disparait définitivement.

La suite va effectivement s’avérer plus compliqué pour moi, on alterne chemins, bitume, jonction entre villages… et les jambes marquent de plus en plus.

Dernière grimpette, puis bascule finale direction St Jorioz.

Je galère bien de nouveau à l’arrivée dans le village, je n’ai aucune vitesse sur le bitume et perd encore 4 places.

Enfin passage dans le tunnel sous la route, dernière ligne droite, ma femme et ma fille et hop c’est fini !

60eme / 225 arrivants
4h23

Bien décalqué, la deuxième partie m’a bien laminé.
Jean finit 4 min devant moi, et ressent les mêmes sensations !
Quant à la troisième féminine elle me prend 11 min sur cette 2eme moitié !!!

Allez, on file se tremper les guibolles à la plage, avant le retour à la maison.

Bien belle matinée, belle organisation, de nombreux bénévoles mais parcours compliqué pour moi.

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !