Récit de la course : Les Foulées des Grands Vins du Pic Saint Loup 2006, par cedre

L'auteur : cedre

La course : Les Foulées des Grands Vins du Pic Saint Loup

Date : 14/10/2006

Lieu : Saint-Jean de Cuculles (Hérault)

Affichage : 869 vues

Distance : 10.7km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

un après midi aux foulées du Pic Saint Loup

Samedi 14 octobre 14h00 , départ du Grau du Roi en famille direction Saint Jean de Cuculles.
Un course le samedi à 16 heures c'est pas courant mais bien sympa vu la météo particulièrement favorable et l'enthousiasme de la petite famille qui en profite pour un après-midi au grand air.
Après quelques tours de rond-points gratuits et quelques demi-tours, arrivée à Saint Jean de Cuculles.
Le temps de sortir tout le matos de la voiture (poussette,boisson isotonique,certificat médical, gouter des enfants et autres effets personnels) nous nous rendons au lieu d'inscription en traversant le village en pleine animation.
Le dossard retiré et bien épinglé , la puce accrochée à la cheville (gauche bien sur), nous installons notre campement dans l'herbe pour la plus grande joie des plus petits qui vont pouvoir faire des cabrioles (pour la grande) et perfectionner la marche (pour le petit).
Léger échauffement jusqu'à la voiture pour récupérer un jouet et retour vers le départ qui est retardé de 15 minutes.(c'est long d'attendre)
J'en profite pour discuter avec un collègue habitant le village et venu profiter aussi du beau temps en famille....
16h15 c'est le départ, sous les airs de la fanfare(bien sympa).
Je pars sur un bon rythme ayant repéré la physionomie du parcours sur le plan à la tente d'inscription, je sais que ça monte un peu au début puis ça redescend bien sur .
Passage près de la ligne de départ une nouvelle fois histoire de faire un petit bonjour aux supporters et déjà le 2ème kilo. Petit coup d'oeil au chrono (8mn00) "Oula" c'est 1 minute trop vite que mes prévisions mais je suis bien alors je ralentis légèrement mais pas trop.
Les kilomètres s'enchainent assez bien et arrive le 1er ravito, j'attrape un verre à la hate , boit un coup, ne voit pas de poubelle à proximité alors je jette le gobelet au sol (mais j'aime pas ça).
Arrivé au cinquième kilo, bon rythme de 4'30"/km environ et toujours bien.
La "ballade" est bien sympa, le public accueillant et pas chauvin, un petit mot , un sourire c'est bien agréable.
Je cherche tout de même le peu d'ombre des branchages car il fait asse z chaud.
Je décide de prendre les kilomètres les uns après les autres en regardant le chrono histoire de savoir où j'en suis mais sans me prendre la tête (je suis venu pour m'oxygéner avant tout).
2ème ravito, un verre à moitié avalé en partie et un container cette fois pour le jeter.
Je commence à ressentir le départ rapide et la chaleur mais sans inquiétude, je décide d'attendre d'arriver au 9eme kilo pour me libérer si j'en ai encore sous le pied sachant que les derniers kilos sont en grimpette.
Je me trouve alors avec 2 ou 3 autres coureurs avec qui je fais le yoyo (10 m devant, 10 m derrière).
J'attends le 8ème kilos(que je ne verrai jamais) quand on tourne à gauche et on passe sur une sorte de pont en pierre propice aux entorses où un photographe attend mais je préfère regarder mes pieds.
Arrive une petite butte bien casse-pattes pour rejoindre la route et les 2 ou 3 derniers kilos.
Je garde le rythme avec 2 autres runners (1 gars avec 1 casquette rose et une mini-trompette qui claironne depuis le début à chaque fois qu'il aperçoit une tête connue, et un gars avec un maillot atac qui semble faire du fractionné 1 coup à fond 1 coup au trot).
Et voici le 9ème et tant attendu kilomètre.
Je décide de continuer sans trop allonger la foulée et en gardant le contact avec mes partenaires de route.
Arrive le 10 ème kilomètre, j'allonge la foulée et laisse mes camarades derrière avec en point de mire un gars pas trop loin.
ça y est la musique et la sono sont à portée d'oreille, puis je vois la ligne d'arrivée et cherche du regard la famille, je décide de placer mon traditionnel sprint final pour doubler mon prédécesseur mais surprise , l'arrivée est en pleine gadou due au pluies récentes, je pateauge un peu et ne peut accélerer .
Je franchis la ligne avec 47:59 à mon chrono (réajusté à 47:57 à l'affichage final).
Content de mon temps je rejoins la famille avec qui nous profiterons de la fanfare, du beau temps et du ravitaillement histoire de bien finir l'apès midi.
Tout le monde est content de son après-midi et cette course restera un bon souvenir et aura surement un petite place sur le calendrier 2007.

3 commentaires

Commentaire de McFly posté le 16-10-2006 à 21:55:00

C'est vrai qu'il faisait super beau ce WE, c'est d'autant plus sympa en famille !

Commentaire de Kiki14 posté le 17-10-2006 à 16:27:00

vous etes passé a coté du Pic St Loup...ouf...je me disais aussi...?????
je l'ai escaladé cet hiver et c'était pas de la tarte ..alors en courant...
enfin Bravo et merci pour le récit...

Commentaire de zakkarri posté le 17-10-2006 à 19:28:00

Bravo bon temps ! tu t'es amélioré on dirait !
c sur cette course est déja noté sur mon calendrier ... zak.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !