Récit de la course : L'Odyssée du Tue-Vaques - 30 km 2018, par centori

L'auteur : centori

La course : L'Odyssée du Tue-Vaques - 30 km

Date : 29/9/2018

Lieu : Fermanville (Manche)

Affichage : 137 vues

Distance : 30km

Matos : salomon slab wing 8

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Le Nord Cotentin C'est BEAU

En ce début d'automne j'avais envie d'un trail de 50km mais faute de temps, je ne pouvais aller courir le trail des rois maudits comme imaginé initialement. En outre, le mois de septembre fut assez chargé au travail, alors il était sans doute plus raisonnable de ne faire que 30km.

C'est ainsi que j'ai cherché un trail de 30km et mon choix s'est porté vers ce trail du nord cotentin qui promet 30km, 500mD+, et des passages en bord de mer.

C'est en plus un coin vraiment sympa et pour autant qu'il fasse beau, la course pouvait être très agréable.

 

J'avais initialement noté une course de 30km et 700D+, je pensais donc faire 3h00, au final j'avise le parcours au moment du départ et je constate qu'il y a "seulement" 500D+, j'indique donc à Mme CENTO que finalement je pense faire 2h45 ! J'ai un peu dit cela à la légère et je me demande finalement au départ, si je vais tenir le rythme.

 

Section 1: Départ au Km7.

Le départ de la course se tient à Fermanville dans le nord Cotentin, un petit village.

La Ligne de départ est à peine tracée au sol, on nous met en ligne, et PAN c'est parti.

Et ça part direct en montée, diable je ne suis pas trop échauffé alors ça fait mal aux pattes. En plus ça part vite et je me fais doubler dans tous les coins.

La Course commence par cette montée d'environ 40-50m et ensuite ça continue sur la route, puis aprés 1,5km nous passons en chemin en bord de mer.

Sous un soleil magnifique, nous prenons un chemin douanier en bord de mer, celle-ci est pleine, et calme, et alors nous pouvons courir 4km en en prenant plein les yeux. le Chemin est technique car avec beaucoup de caillou mais sans pratiquement aucun dénivelé.

Cette partie est donc plutot plate donc cela va relativement vite, j'ai une moyenne en 5' au kilo ce qui pour un début de course est trop vite.

Le KM7 va me calmer ! Terminé le chemin douanier, on est toujours en bord de mer, mais cette fois sur la plage et sur une dune ! ce sera 1km complet dans le sable sec ! et ça détruit bien les jambes, le chrono passe directement à 6' au kilo.

Ça calme, c'est sévère mais cela ne dure pas trop longtemps et heureusement.

Au niveau classement, je me suis fait doubler dans cette section, mais une fois passé le kilo en sable sec, terminé cette fois plus personne ne me reprend.

Cette partie de la course est vraiment belle, j'ai adoré.

 

Section 2: Km7 à Km20.

Aprés la partie mer, nous partons directement dans les parties boisées du parcours. Ce sera en permanence une alternance de bois, champs, forêt, avec des montées et descentes sèches, il faudra tenir, bien avancer sur le plat, ne pas se griller en montée et bien descendre sans toutefois trop envoyer.

C'est une partie classique dans les trail, pas de paysage particulier, ni trop de point de vue intéressant.

Il faut avancer dans l'arrière pays Cherbourgeois et si possible ne pas trop se cramer.

cette section est bien accidentée puisque l'essentiel du D+ se fera dans cette zone.

Une zone quand même bien agréable pour doubler en descente, les normands n'étant pas bon dans cette exercice (je suis normand, mais meilleur que la moyenne des normands mais rapporté à un traileur montagnard, je suis à la ramasse).

J'ai gagné quelques places dans cette section, mais j'avoue que je m'en moque un peu, je fais la course en mode PAC MAC, j'avise un coureur, je le double et je prends comme objectif celui de devant et ça marche, enfin surtout ça occupe.

J'ai fait une bonne partie de cette section avec un coureur, nous avons pris successivement des relais, ce qui permet de s'entraider coté rythme.

Ravito au KM17, je fais le plein des FLASK et hop ça repars.

Coté vitesse, sur le plat je tourne en 4'40-4'45 et en montée en 5'30-5'45 ce qui est plutôt correct. J'ai la sensation d'aller trop vite mais tant pis !

 

Section 3: Km20 à l'arrivée.

Terminé la forêt, nous entrons dans une section vraiment à part. Un parc naturel avec des pins, des genets, des fougères, un tapis de sol assez incroyable.

Tout commence par l'entrée du parc et la découverte de deux chevaux en totale liberté. Mon accolyte m'indiquera qu'il y a 4 chevaux dans cet espace et donc en quasi liberté. Etonnant.

Nous entrons dans un petit bois, mon collégue de course est devant, pas d'indication il suit le cheminn, pas de bol il fallait tourner à droite. Demi-tour, on aura perdu 2 minutes sur ce coup. Les coureurs que nous venions de doubler nous laissent passer ayant bien compris qu'on est plus rapide, enfin pas tous. Je fais l'effort, je remonte tout ce petit monde et je fais la trace, le sentier n'est pas trés marqué.

Ca va vite, ca tourne c'est amusant. Puis une belle descente trés rapide, ça envoie, derrière ça revient et même ça me double. Je suis doublé par une petite dame qui courre sans eau ! Surprenant ! Son explosion 2km plus tard sera magistrale, elle explosera d'un coup. Ne jamais oublier que boire est essentiel.

Nous continuons ensuite en surplombant la mer, des genets évidement sans fleur à cette époque, nous avons une vue fantastique. Cette section est éprouvante, ça tourne, le terrain est instable et la fatigue se fait sentir.

On est là dans un single entre des genets ça pique ! Je me fais rattraper par un coureur du 15km qui est évidement plus rapide que moi, mais pas moyen de lui faire de la place il devra attendre quelques secondes. 3 secondes C'est déjà trop pour lui et il me pousse carément pour me doubler. Juste incroyable !

On passe ensuite au ravito de 27eme KM, je ne m'arrête pas, j'ai de quoi finir sur moi. J'étais moins bien que mon ami de course, mais je le reprends en sautant le ravito. Nous finirons ensemble bon train.

 

Finish: 2h45'21''

classement: 57/162

Je suis plutot content de cette course vraiment trés agréable et bien organisée.

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-10-2018 à 09:00:27

C'est vrai que la région est magnifique mais, chut ! Il ne faut pas le dire trop fort car les Parisiens déferleraient. J'ai fait ce trail il y a bien longtemps, ton récit me rappelle de bien bons souvenirs.

Commentaire de centori posté le 08-10-2018 à 11:35:32

pour tout te dire c'est ton CR de course qui m'a confirmé l'idée d'aller faire ce trail.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.28 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !