Récit de la course : Ultra-Trail du Pays de Fontainebleau 2020, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Ultra-Trail du Pays de Fontainebleau

Date : 14/3/2020

Lieu : Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Affichage : 320 vues

Distance : 87km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Course annulée transformée en OFF

Récit disponible sur mon blog : Mes expériences sportives - Récits de courses et de tournois

 

Au mois de mars 2020, la France entre progressivement dans une phase de confinement avec l'interdiction progressive des rassemblements, d'abord de plus de 1000 personnes puis 100 puis tout type de sortie collective. Les courses et tournois sont donc annulées ou reportées au fur et à mesure. Voici l'état de mon calendrier de compétitions sur cette période :

14/03/2020 : Eco Trail de Paris (80 kilomètres) reporté au 03/10/2020

14/03/2020 : Ultra-Trail du Pays de Fontainebleau (87 kilomètres) annulé

28/03/2020 : Evry-Courcouronnes Trail Urbain (13 kilomètres) annulé (inscription reportée à 2021)

29/03/2020 : Course des Jonquilles (10 kilomètres) annulée (remboursement)

04 & 05/04/2020 : Tournoi Les Plumes Mêlées (Mixte R6/D7) annulé

18 & 19/04/2020 : Tournoi BAC +3 (Mixte R5/R6) : décision à venir

01/05/2020 : Foulées de l'amitié (Semi-Marathon) annulées (remboursement mais dossard gagné)

 

OFF au Pays de Fontainebleau

Jusqu'au 17 mars à midi, les déplacements sont autorisés mais limités. Par conséquent, une sortie en OFF sur le parcours de l'Ultra-Trail du Pays de Fontainebleau s'organise, cette course étant annulée en dernier instant (la veille dans l'après-midi) alors qu'il s'agissait déjà pour une majorité d'une solution de repli après le report de l'Eco Trail de Paris. Eric Leblacher me propose de me joindre à Alan, Geoffrey et lui pour faire le parcours ensemble. Je propose de les rejoindre en cours de route, préférant ne pas prendre le départ à Fontainebleau à 6h00.

Je me rends donc dans la matinée au Vaudoué, au Parking de la Vallée de la Mée. N'ayant pas de nouvelles d'Eric & co (le réseau en forêt de Fontainebleau étant limité), je pars en sens inverse du parcours pour les retrouver. Je suis au kilomètre 44 alors qu'eux n'en sont alors qu'au 30ème kilomètre du parcours.

Au début, c'est facile car je n'ai qu'à suivre le balisage encore présent (rubalise et marquages au sol) dans l'autre sens mais arrivé dans les bois, il n'y a plus rien. Deux chemins possibles, un avec une croix jaune, l'autre avec des traits jaunes, je choisis le deuxième, une belle erreur. Ainsi, je m'aventure ailleurs que sur la trace du parcours et me paume en m'éloignant du tracé alors que je pense être dessus. Je finis par douter et vérifier. J'ai mis la trace sur ma montre mais je ne sais pas m'en servir donc je me sers finalement de mon portable. Zut, je ne suis pas au bon endroit.

Je retourne vers le parcours mais sans savoir si Eric et ses amis sont déjà passés par là entre temps. D'après mes calculs, ce ne devrait pas être le cas mais sait-on jamais... Je commence alors à croiser les premiers concurrents qui ont pris le départ de la course en OFF à 7h00. J'en vois une vingtaine et alors que je retrouve une portion bien balisée par le marquage au sol, du côté d'Achères-la-Forêt, voilà Alan et Eric !

Et c'est parti pour une belle aventure ! Un peu plus loin, nous retrouvons Geoffrey aux côtés de 3 autres personnes, inconnues jusqu'alors : Clément, Aurélie (la sudiste !) et Paulo (le portugais luxembourgeois !) ! Tous étaient initialement inscrits à l'Eco Trail puis finalement à l'UTPF. On se retrouve dans le jardin d'un habitant qui a proposé aux autres de se ravitailler en eau, lui-même étant pratiquant de Trail.

Une fois cela fait, nous repartons donc désormais à 7 vers le Vaudoué. Certes, nous allons évoluer ensemble sur le parcours mais en étant tout de même conscients des consignes liées aux risques de propagation du COVID-19. Nous évitons les rapprochements et embrassades malgré des discussions pouvant y laisser croire mais oups, "tout ce qui se passe à Fontainebleau reste à Fontainebleau" ! Cela pour dire que l'ambiance est extrêmement agréable et détendue avec ce groupe de 7 personnes qui s'entendent très bien. On rigole bien. Une parenthèse vraiment géniale, comme hors du temps, mais sans le moindre abus.

Un peu plus loin, la troupe s'arrête chez l'épicier, Brahim (ou Mouloud pour les intimes (?)). L'occasion pour les 6 compagnons d'aventure partis depuis 43 kilomètres de Fontaineableau, de se ravitailler. Enfin, 43... plutôt 48 déjà pour Eric, Alan et Geoffrey qui ont jardiné 5 bons kilomètres en début de course. Et 2 petits kilomètres de bonus aussi pour les 3 autres compères.

Pendant ce temps, je retourne à ma voiture manger ce que j'avais apporté avant de retrouver les autres quelques instants plus tard. 17 kilomètres parcourus jusque-là pour moi, nous partons ensemble pour les 43 kilomètres restant à faire pour achever la course longue de 87 kilomètres.

Nous allons beaucoup discuter, pas mal courir, souvent marcher. Profiter d'un parcours bien sympa, en se trompant quelques fois de chemins mais en retrouvant la bonne route à chaque fois grâce à Alan (ou Agnès ?) et Geoffrey qui savent eux utiliser la trace sur leur montre, même si c'est également leur première expérience du genre. En forêt, on croise un monsieur et son chien (on en apprend alors un peu plus sur Paulo...) ainsi qu'un groupe anti-chasse à courre à pied d'oeuvre.

Puis, on file vers Barbizon où les chemins s'apparentent aux 25 bosses : des montées et descentes, du single un peu technique avec des rochers et du sable. Un vrai plaisir même si les jambes de mes camarades commencent à être lourdes. Alors que moi, je suis tout frais, en pleine forme, mais avec quasiment 30 kilomètres et du dénivelé en moins dans les pattes et un peu de sommeil en rab ! On marche beaucoup donc la forme est bonne.

On fait une pause à la Caverne des Brigands, sans commentaire vis-à-vis des accueillants et des tarifs mais il faut avouer que le coca bien frais fait du bien, merci Paulo ! Et on repart. En chemin, on croise une deuxième fois une accompagnatrice d'un groupe qui n'est pas loin derrière nous et qui ravitaille à plusieurs endroits du parcours les différentes personnes ayant pris le départ en OFF. Sympa !

On attaque la dernière partie du parcours. La fatigue générale du groupe se fait sentir mais le plaisir est toujours bien au rendez-vous avec ce beau moment de partage. On profite puis la nuit tombe. Cela complique forcément un peu les choses car on galérait parfois déjà bien à suivre la trace de jour. Mais nous avons tous nos frontales et continuons d'avancer. 

Arrivés à Fontainebleau, tant bien que mal, Paulo est bien tenté par un tout droit le long de la route qui lui permettrait d'en finir relativement rapidement mais nous le convainquons de continuer à suivre la trace. On repart à l'aventure, toujours à 7 malgré la brève compagnie de trois autres gars précédemment. On approche du but. Finalement, il n'y a qu'à 7 kilomètres de l'arrivée que le groupe prend la décision de ne pas passer par une zone assez difficile et au balisage peut-être approximatif pour couper un peu et raccourcir de 3 kilomètres environ. Une décision motivée aussi par le fait que de toute manière, ils auront tous les 6 fait au moins 87 kilomètres quand même.

On termine donc, toujours dans la bonne humeur, groupés dans les rues de Fontainebleau. Au final, 60 kilomètres au compteur pour moi, après 8h40 de déplacement sur une amplitude totale de 11h00. Heureusement pour moi, Alan me ramène en voiture au Parking où j'ai stationné car autrement, je n'étais pas arrivé, loin de là ! Fin d'une aventure formidable, une parenthèse dans cette période particulière mais sans aucun abus de notre part, en respect des consignes gouvernementales.

Le lendemain, je marche un peu avec Julie et prolonge mon trajet vélo pour profiter d'une météo idéale (6.5km de marche, 34.5 de VTT) puis j'effectue mes deux derniers aller-retours au boulot avant le confinement (25km de VTT le lundi, 26 le mardi). C'est parti pour une longue pause où je devrai me contenter de quelques sorties solitaires, de home-trainer et de renforcement musculaire à la maison.

[14/03/2020 au ...] Reports et annulations des compétitions
[14/03/2020 au ...] Reports et annulations des compétitions[14/03/2020 au ...] Reports et annulations des compétitions

2 commentaires

Commentaire de Shoto posté le 21-03-2020 à 09:35:21

Sympa de faire un OFF dans une bonne ambiance. Forcément çà jardine toujours plus que la course normale ... mais que la forêt de Fontainebleau est belle ! Vous avez bien fait d'en profiter ... car maintenant c'est confinement strict ... même plus le droit de faire sa sortie solo dans les bois ... le snif du traileur qui aime la nature et les grands espaces.

Commentaire de DavidSMFC posté le 21-03-2020 à 09:57:58

Oui, c'était un régal, un excellent moment de passé et un très chouette parcours. Maintenant, on patiente pour pouvoir en profiter un maximum quand on pourra ! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !