Récit de la course : Tourn'en Vert - 19.2 km 2021, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Tourn'en Vert - 19.2 km

Date : 5/9/2021

Lieu : Tournan En Brie (Seine-et-Marne)

Affichage : 135 vues

Distance : 19.2km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Ma 2ème à Tourn'en Vert !

Récit également disponible sur mon blog (avec photos) : Tourn'en Vert - Mes expériences sportives

 

 

C'est officiellement ma première course de la saison 2021/2022 puisque la Ronde Lissoise que j'ai disputée le week-end dernier s'est faite alors que nous étions encore au mois d'août. Mais c'est donc ma deuxième épreuve de reprise et à cette occasion, je reviens à Tournan-en-Brie 5 ans après ma seule participation à cette course jusqu'à présent. J'ai un bon souvenir de Tourn'en Vert, déjà sur la distance de 19,2 kilomètres à l'époque. J'y avais terminé 1er espoir et 11ème au scratch avec un résultat surprenant pour moi et j'avais alors fait le break pour le gain du Challenge Départemental de Trail Découverte chez les espoirs.

Cette année, j'y viens afin de faire une sortie longue, tout comme d'autres courses pour lesquelles je me suis inscrit en amont de la SainteLyon qui devrait se tenir fin novembre. Ayant peu de motivation à aller courir ces temps-ci, ça me permet de prendre du plaisir à faire un peu de kilomètres, comme j'ai pu le faire il y a quelques années.

De toute façon, je n'aborde la course ni préparé, ni frais puisque j'ai encore fait 4 bonnes séances de Badminton dans la semaine pour une seule séance d'athlétisme (3x3000 faits avec Rachid). Je n'ai toujours pas retrouvé le plaisir de m'entraîner en course à pied alors que je m'éclate au Badminton.

 

Dimanche 5 septembre

C'est au lendemain d'une journée passée au forum des associations de Croissy-Beaubourg (avec le club de Badminton) que j'arrive sur les coups de 9h00 à Tournan-en-Brie. Au moins, j'ai été raisonnable sur mon activité physique de la veille cette fois. Je peux récupérer mon dossard grâce à mon pass sanitaire et j'hérite à nouveau du n°2, comme à Vaires-sur-Marne fin juin.

Contrairement aux éditions précédentes, nous serons peu nombreux au départ de la course cette année, une petite centaine de coureurs répartis sur les deux distances (11,2 et 19,2 kilomètres annoncés). Pourtant, le format long est le support du Championnat Départemental de course nature mais beaucoup de clubs ne sont pas encore vraiment revenus en nombre vu le contexte toujours assez particulier.

Mais que ça fait du bien pour autant de retrouver cette ambiance de course, ces organisations et quelques têtes connues dont Vincent et Jeff que j'ai l'habitude de croiser sur les courses seine-et-marnaises. On échange quelques mots avec Vincent qui est parmi les favoris du jour puis je retrouve Jeff pendant mon footing d'échauffement sur les chemins au milieu des champs.

On finit de se préparer et il fait déjà très doux et même assez chaud par rapport aux températures qu'on a connues cet été. On approchera les 30 degrés en toute fin de matinée avec un beau soleil mais par intermittence. La tenue est donc basique : un tee-shirt, un short léger et mes chaussures Brooks Ricochet. J'avais mis 1h20 en 2016 donc je pars sans rien puisqu'il y a un ravitaillement en eau sur le parcours et que je ne devrais pas avoir besoin de m'alimenter.

Allez, après quelques discussions et les traditionnels mots de l'organisation et du maire, c'est l'heure du départ. Cette année, les coureurs du 19 kilomètres s'élancent 5 minutes avant ceux du 11 kilomètres tandis que la marche est partie 1 heure plus tôt. Nous croiserons d'ailleurs régulièrement des marcheurs sur le parcours, ce qui est sympa car ils le font en sens inverse et nous encouragent parfois !

Merci à Jeff et Julie pour les photosMerci à Jeff et Julie pour les photos

Merci à Jeff et Julie pour les photos


La course

C'est bien à 10h00, comme prévu, que le départ est donné. Je me cale derrière Vincent mais je sais que je ne pourrai pas le suivre. Etrangement, cela ne semble pas partir très fort puisque je reste quelques instants deuxième puis troisième lorsque Karl, athlète du BSGA et fils de Joop Zoetemelk fait l'effort pour recoller Vincent.

Je pars clairement trop vite, je m'en rends compte en voyant ma montre mais tant pis, je me sens bien et c'est une bonne occasion de me tester, de voir où j'en suis. Je n'ai pas d'objectif aujourd'hui donc autant tout tenter en essayant en revanche de ne pas subir la course. Les trois premiers kilomètres passent donc très bien, à plus de 15km/h. Je me retrouve assez vite seul puisque je ne cherche certainement pas à accrocher le duo de tête bien trop rapide pour moi.

J'arrive ensuite dans la difficulté principale de la course, un passage que j'ai souvenir d'avoir beaucoup apprécié il y a 5 ans. Il s'agit d'environ 500 mètres de courtes montées/descentes en pleine forêt, un espèce de parcours de cross dans des bosses et bien balisé pour que l'on serpente sur des chemins un peu techniques et étroits. On traverse au passage deux fois un ruisseau en mettant bien les pieds dans l'eau. Je ne calcule pas et fonce dedans.

Ce passage est assez éprouvant mine de rien ! A cette vitesse, il fait vite monter le cardio et casse le rythme mais je suis encore tout frais à ce moment de la course. Lorsque l'on en sort, on a une très longue ligne droite bitumée pour récupérer. Je m'en souviens, je ne l'aime pas mais elle a le mérite de nous permettre de nous relancer malgré le fait qu'elle soit en léger faux-plat montant.

C'est là que je perds ma troisième place au profit de Tony, un athlète de l'USRA. Je sais désormais que je ne suis plus sur le podium scratch de l'épreuve et que je suis désormais 3ème du championnat départemental puisque Vincent n'est pas licencié.

Au bout de cette longue ligne droite, je suis encore assez près du roisséen lorsque nous passons le ravitaillement en eau où je saisis un gobelet pour m'arroser car j'ai déjà très chaud. Les kilomètres suivants me plaisent bien même si je commence à être dans le dur et à ralentir le rythme. Je me fais reprendre par un deuxième athlète du BSGA et par Pascal de l'USRA. Le premier me passe assez vite tandis que Pascal se retrouve un peu coincé derrière moi sur ces chemins étroits. Je maintiens donc une bonne allure pour ne pas trop le ralentir avant de le laisser passer lorsque le chemin s'élargit.

Je perds ainsi ma place sur le podium du championnat mais tant pis, je n'ai pas envie de me mettre dans le rouge donc je n'essaie pas de les suivre. Je pense qu'en bonne forme, je serais capable de les suivre mais aujourd'hui, je n'aurai pas le jus nécessaire. Je me sens déjà beaucoup mieux qu'à Lisses au niveau des sensations donc la course est bien plus agréable.

Je maintiens longtemps cette 6ème place au scratch en essayant de ne pas craquer, je tiens bon jusqu'à ce que nous repartions une deuxième fois sur la boucle et surtout, jusqu'à ce que nous repassions par la zone de cross. Je la trouve très sympathique cette portion mais là, elle me tue... Je peine à reprendre mon souffle, j'ai du mal à remettre du rythme donc je laisse passer un nouveau concurrent qui semble bien finir (et l'impression n'est pas trompeuse puisqu'il terminera troisième au scratch, comme quoi... !). Il a bien géré sa course contrairement à moi mais j'assume, ça me fait une bonne séance au mental.

Bon, là, clairement, je subis grave la longue ligne droite bitumée où je vois mes adversaires s'éloigner progressivement, quoique Pascal et le coureur du BSGA restent en ligne de mire. Je profite du ravitaillement pour boire un peu d'eau et attaquer la dernière partie de course motivé ! Je maintiens une bonne allure sur tout le chemin étroit qui nous ramène vers la bifurcation où cette fois, nous ne repartons pas sur la boucle mais nous tournons à gauche pour filer vers l'arrivée.

Désormais, je double les derniers coureurs du 11kms donc c'est une motivation supplémentaire. Ils font l'effort de nous laisser passer voire de nous encourager, c'est sympa ! Je relance bien sur la fin, je suis content de mes sensations après plus d'une quinzaine de kilomètres, c'est bon signe et encourageant. On refais toute la ligne droite du début de course en sens inverse, au milieu des champs avant de contourner l'étang et de foncer vers la ligne d'arrivée. Voilà une bonne chose de faite.

J'ai chaud, je suis en sueur comme rarement. Je récupère le sac donné aux finishers et pars m'asseoir dans l'herbe pour récupérer. Je félicite Pascal au passage pour sa perf, marche pour aller voir passer Jeff qui va en terminer avant de me poser. Là, je retire mon tee-shirt et je l'essore littéralement tant je suis trempé.

Je termine en 7ème place au scratch sur 55 arrivants (6ème sur 54 d'après les résultats officiels où ne figure pas le deuxième athlète du BSGA qui m'a pourtant dépassé pendant la première boucle, à moins qu'il ait abandonné à la fin...). J'ai parcouru les 18,2 kilomètres (d'après ma montre) en 1 heure 18 minutes et 21 secondes. C'est 2 minutes de mieux qu'en 2016 mais j'ignore si la distance était la même. Mais aujourd'hui, je pense que mon départ trop rapide et surtout la chaleur ne m'ont pas aidé.

Je finis donc 5ème du Championnat Départemental (ou 4ème selon les résultats) et 2ème sénior au scratch, le seul autre senior engagé étant celui qui a fini 3ème de la course.

Vincent l'emporte en 1h10 ! Jeff termine un peu plus loin après avoir connu ne fringale alors qu'il était 8ème de la course. Nous nous retrouvons après l'arrivée, assistons aux podiums avant de rentrer.

Merci au passage aux organisateurs de l'épreuve, c'était juste impeccable (parcours, balisage, bénévoles). J'aurais bien aimé un petit podium seniors mais à moi de progresser pour monter sur la boîte au scratch. Je finis à 2 minutes du podium du Championnat Départemental et à 3 minutes du podium scratch, ce n'était pas loin.

Prochaine course dimanche prochain à Roissy-en-Brie avec le 10km forestier pour ma troisième participation !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !