Récit de la course : Raid Nature ESC Chambéry 2007, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Raid Nature ESC Chambéry

Date : 29/4/2007

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 1415 vues

Distance : 58km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Le récit

Raid ESC nature à Chambéry

NDLR : 

Note pour la compréhension de ce récit.
L'équipe des PPs est composé d'un magnifique duo composé de Peno38 (quel pseudo étrange) et de Pinston.
Quand Pinston alias P2 parle : il utilise la couleur bleue et quand Peno38 parle il utilise la couleur rouge.
 

Mais écoutons ce que les PPs de kikourou ont à nous dire :

Pour la première fois cette année les PPs se reforment pour un nouveau raid multisport.
C'est l'année dernière que nous avons découvert ce sport.

Nous avons commencé par l'apprentissage, un petit raid en ville autour de Grenoble.
Puis 3 autres dans la foulée dont notre coup de coeur le raid souloise.

C'est donc riche d'une précieuse expérience et après avoir accumulé la plupart des erreurs (mais visiblement pas toutes) que nous cherchons un raid pour attaquer cette saison.
Enfin quand je dis on, c'est surtout moi qui m'occupe de ça car l'autre PP il a trop de boulot (enfin c'est ce qu'il dit).

Et oui les PPs sont de retour et vous allez le voir ne se sont pas énormément améliorés durant la trêve hivernale.
Tiens au fait, il n’y a pas eu de CR sur le raid Orient’Alpin, c’est bizarre non, pourtant il y avait pas mal de choses à dire hein Philou ?
Mais bon je m’éloigne du sujet, revenons au raid du jour.

Etant donné que l’année dernière nous monopolisions les dernières places, j’ai décidé cette année de changer ma préparation, je bosse énormément et je fais moins de sport pendant que l’autre PP enchaîne les trails …

Donc je parcours le calendrier et trouve le Raid Esc nature Chambéry, pas trop loin de chez nous, mais je regarde pas de trop prêt le programme.
Comme d'hab pas d'hésitation on s'inscrit sur le parcours expert, notre team est maintenant au top dans tous les domaines.
Et de toutes les façons on n'a jamais fait les petits parcours alors c'est pas maintenant qu'on va commencer.

P2 nous trouve donc un gentil petit raid dans la Savoie natale de madame P1 (ma femme pour ceux qui suivent) et oui nous on préfère s’engager sur les gros parcours et ne jamais franchir les barrières horaires.

Le WE avant la course, j'enfourche pour la première fois mon VTT, il n'est jamais trop tard.
Une bonne sortie ou j'ai des sensations incroyables, ben c'est un signe on va tout péter le WE prochain.

Et oui le P2 il est pas bcp préparé pour le VTT,  moi je suis affûté comme une lame … j’ai 2 fois plus de sorties VTT que lui ?
Mais c’est vrai, je dois le reconnaître le P2 me surprend lors de cette sortie VTT, et c’est pas le Patrick qui dira le contraire …


Le seul truc qui m'inquiéte c'est le niveau de forme du partner qui m'a l'air d'être un peu juste par rapport à l'athlète surentrainé que je suis.
Mais bon on fera avec.

Comment ça pas entraîné le P1, bon d’accord je n’ai pas 4-5 courses à mon actif, mais je passe quand même 2 à 3 heures par jour en réunion, si c’est pas de la préparation ça !

Du coup je finis les préparatifs de la course et je regarde de plus prêt ce qu'il y a au programme de ce raid et la stupeur.
2 sections de canoë : 6km + 4,5km

Pffffffff, la guigne.
Globalement notre niveau est plutôt très moyen dans toutes les diciplines, mais en canoë, de moyen on passe à très médiocre, voir même minable.

Ouais j’aurai du regarder avant la veille de la course, p’tain 11 kms de Canoë et au moins 17 en trail, je vais mourir … c’est donc moyennement en confiance que je vais aborder ce raid, mais bon je ne dis rien au P2, mais je sens que cela va être difficile pour moi.


C'est d'ailleurs un truc que je comprends pas, on est plutôt des athlètes complets, mais les promenade en barquace c'est pas notre truc.
Je me demande quand même si cela viendrait pas de P1 qui m'a pas l'air de pas ramer très fort mais bon en tout cas on est nul dans ce sport.

Moi, j’ai une autre théorie sur nos performances médiocres en canoë, je soupçonne le P2 de ne pas ramer en mesure, et puis il a jamais mal aux bras après une séance de barque … y doit pas appuyer vraiment c’est sur !
Assez bavardé, on veut de l'action, de la sueur, alors on y va.

La googoomobile remplie de matériel divers et varié pour enchainer tout ces sports arrive sur le campus de Chambéry (technolac).
On va chercher pour chercher nos dossarts et c'est là qu'on voit qu'on a des boxes pour ranger les vélos et tout ce qu'on veut dedant.
Cool on va pouvoir ranger soigneusement nos petites affaires rien qu'à nous.


L'oeil du tigre de PP1 dans le box ...

Et oui l’organisation semble assez bonne cela change de la pauvreté du site internet …cool les boxes.


Comme il est beau ...


On va chercher les dossarts, notre dossier indique qu'on n'a pas payé, je m'attend à devoir parlementer dur pour expliquer que si.
Mais non il suffit de dire 'mais si on a payé' et c'est OK, la prochaine fois je paye vraiment pas.

Ouais pas chiant l’étudiant, mais faut le comprendre chercher lui aurait donner bcp de travail ?


Ok on a un road book avec plein de chose à lire dedans et des trucs style 'encore_un_T-shirt_qui_va_encombrer_l_armoire'.
Il faudra compter un jour, à raison de 10 à 15 courses par an combien de T-shirt doivent trainer dans mon armoire.

Ouais arrête t’aime bien les T-shirts, au moins pour faire le cake et te pavaner quand je viens manger chez toi.

On prépare les vélos dans notre Boxe à nous, mais zut, on avait pas vu il faut partager le boxe avec une autre équipe.
La prépa des vélos ça c'est le boulot de Philippe, mais pas grand chose à faire on en fait le WE dernier.

P1 ajoute : Oauis au top les vélos ça va chier …


Let's go pour le briefing, on observe l'adversité.

Aujourd'hui c'est encore plus lourd que ce qu'on a déjà connu.
C'est marrant comme le niveau en raid c'est autre chose qu'en trail.

On se croierait à la finale des raids series X-machin game.
Il n'y a que des athlètes super affutés.
Les PP pourtant c'est du solide, ben là c'est les croulants de kikourou.

Je cherche si il y a qq filles, non pas pour une quelconque drague (de toutes les façons j'ai encore oublié de mettre du axe ambré) mais plutôt en général on rivalise avec les équipes de fille.
Ben là des filles j'en compte 3 dans des équipes mixtes sur une quarantaine d'equipes.

Oh purée on est mal barrés, y a pas une équipe de bras cassés (à par nous bien sur), ça va être dur, mais on est la pour rigoler euh pour faire un temps je voulais dire.

Note : si tu veux emballer comme une bête fait un autre sport que le raid, je sais pas moi fait de la danse de salon.

Je scrute, je scrute, ben on est sur le papier dans les 5 plus mauvais, ça c'est sur (et en fait c'est pire que ça).
Sur la liste des équipes, team quechua, team lamortquitue, team tunemeverraspaslontemps, team jesraisdouchéquetuenchierasencoredesheures.

Tu oublies les équipes jeseraidéjàarrivéquetaurapascommencéleVTT 1, 2, 3 et 4 sont venus en force ceux la ?

Aller briefing express, pas grand chose à signaler.

Tu oublies de préciser qu’après le briefing on a eu les cartes (tiens y a une balise a faire en canöe, c’est nouveau ça) et qu’il a fallu choisir la stratégie de pointage des balises de CO, on choisit donc une stratégie, enfin correction, comme c’est P2 qui oriente en CAP, je lui laisse le choix, de toute façon a priori je les trouve toujours pas mal nos stratégies , par contre a posteriori ….

On se rassemble sur la ligne je fais qq photos en discutant, et merde c'est parti je suis pas prêt.
Il est où le partner, aller en avant.


Attention ça va partir P2 tu ferais mieux de te mettre sur la ligne plutôt que de faire des photos

Ca c’est sur, ca part dans tous les sens nous on croyait que les 2 premiers kilos étaient fléchés, que nenni, il faut tailler à travers le campus de Chambé … mais nous on connaît pas on a fait nos études sur le campus de Grenoble (et oui les PPs sont « Handmade in GRE »).


Et là ça part dans tous les sens pour rejoindre les canoës.
On a 2km à faire à travers la zone innovallée top techno.

Le P1 il avance pas bien vite, déjà qu'on n'est pas parti les premiers.
Je l'encourage à se presser un peu, il  se reposera sur la barquasse.
Le lac est en vue certain sont déjà sur l'eau je prends un peu d'avance pour préparer l'embarcation.
Et l'autre rigolo commence sa chochote il veut pas mettre ses petits pieds dans l'eau.
Je l'installe donc dans le radeau et me mouille les pied.

Moi j’aime pas avoir les pieds mouillés pour la CAP, alors je cours pas dans l’eau, de toute façon on est pas à 30 secondes, enfin ce n’est pas l’avis de P2 qui se jette sur le canoë et me propulse à l’intérieur … et pi je ne suis pas pressé de monter dans cette putain de barquasse qui n’avance jamais comme on le voudrait !


Le canoë commence on doit traverser pour un bout du lac pour faire une balise (3.5km) et repartir à la plage de débarquement pour 2.5km de plus.

On est déjà pas dans les premiers, mais des bateaux nous passe un par un.
On va pas beaucoup moins vite mais on va moins vite.
Je pense qu'on a encore un bateau pourri ??

T’as raison le bateau était pourri, on a jamais de bol en raid, TOUS les canoes qu’ils nous filent sont pourraves … la prochaine fois on en achète un … avec un moteur ?


D'ailleurs les équipes de pro sont venues avec leur propre canoë.
Si qq à un canoë à vendre ou encore mieux à préter 2 fois par an sur la région de Grenoble laisser un message en bas de ce récit.
Mais on prend seulement du canoë tip top, et surtout confortable.
Moi je sais pas comment me mettre dans cette foutu galère, j'ai mal aux cuisses et P1 il a mal à une épaule.
Enfin on arrive droit sur la balise canoë, et d'une.

Effectivement on est pas allé trop vite mais on est allé direct sur la balise, bravo à P2 pour cette navigation digne d’Oliver de Kersauzon !

Premier point classement c'est simple 3 derrières nous et une quarantaine devant.
C'est reparti pour 2.5 km.
Encore 2 qui nous doublent, ben la honte on est presque dernier et pourtant on avance pas si mal.

C’est la barque qui est pourrie …
 

Enfin la plage de débarquement des troupes, c'est parti pour le trail en orientation.
Cool j'arrive à sortir du bateau sans me ramasser dans l'eau comme la dernière fois, c'est le métier qui rentre.

Moi je suis déçu sur ce coup la , j’veux bien en chier sur le canoe mais normalement c’est pour voir le P2 tomber dans le lac à l’arrivée … c’est pas du jeu.
 
Nous voila parti en courant le long de la berge du lac avec les joggers du dimanche.
C'est un peu dur de trottiner après notre séance de rameur.
On commence à calculer à quelle heure il faut revenir pour passer les barrières horaires.
Donc ce qui serait bien c'est d'être de retour ici vers 13 heure pour pouvoir être OK.

Comme quoi on sentait déjà venir la difficulté.
 
Après une longue ligne droite le long des quais on trouve la première balise, mais c'est vrai celle là était pas trop compliquée.
C'est là que tout commence vraiment et que les ennuis aussi commencent.

Il a quand même fallu que l’on fasse un petit point car le P2 y pensait la balise bcp plus près … mais bof c’est pas grave, ils nous faut toujours une balise ou deux pour nous chauffer.
 
On commence par essayer de ce perdre dans un lotissement à la c_n à la recherche d'un chemin qui d'après l'habitant, existtait avant mais maintenant c'est fermé il y a des maisons et des grillages.
Deuxième tentative un peu plus loin c'est encore bouché.
Et merde on peut jamais sortir de ce patelin ça commence à me gonfler.

Bon, ce n’est pas l’envie qui me manque, mais je ne vais pas en rajouter, à la décharge du P2 les cartes étaient vraiment pourries (photocop), et on pensait voir des chemins  alors que c’était simplement la photocop qui était de mauvaise qualité
 
La troisième tentive sera la bonne, on traverse des vignes, on passe des barbelés et on escalade un muret et nous voila dans la bonne direction.
 
La deuxième balise de CAP sera trouvée, non pas tout de suite évidemment mais on la trouve.
Tiens on retrouve des raiders, cela faisait longtemps.

Bon, le P2 c’est un guerrier alors la définition des balises c’est pas pour lui c’est pour les taffs .. . donc après avoir lu la description de la balise ben on la trouve.
Petite précision, on croise des raiders mais pas sympa du tout, alors qu’il descendait manifestement de la balise 3 ils engagent une conversion du style :
C’est par la la balise 3 Machin1 (en indiquant bien sur une mauvaise direction)
Oui c’est bien par la Machin2
Je n’aurai pas cru qu’a ce niveau on essaie d’induire les autres équipes en erreur … on doit peut être faire peur aux autres équipes, cela doit être ça.
 
Maintenant direction la 'grotte au fées, on va s'en souvenir longtemps de cette grotte de biiiiiiiiippppppppp et de biiiiiiiiiiip.
C'est normalement un coin très recherché de la région, il y a une super étoile sur la carte IGN signe de point remarquable.


En direction de la grotte 

On décide donc d’assurer le coup et de prendre la route pour rejoindre le chemin de la grotte aux fées.
 
C'est là que je vais me faire pourrir pendant un bon moment alors je prends les devants.
C'est donc moi qui ai la carte en main pour guider les PPs.

Mais non, mais non …mouarff
 
On arrive sur un chemin bien large avec un panneau indiquant au randonneur 'circuit vers la grotte au merveille'.
Et là je me méfie pas, c'est marqué CIRCUIT.
Je me dis pas de soucis ça y va direct no problemo, trop facile.
 
Et ben non, il y a dans la région de Chambéry, qui aime bien emmerder les marcheurs et accessoirement nous.
Pour te faire aller à la grotte aux merveille, il te fait passer par un circuit qui commence par aller très loin, puis te faire revenir par cette grotte.

Sans commentaire.
Note aux habitués des CRs des PPs : Vous remarquerez que je suis bon prince, contrairement au P2 qui m’avait pourri au raid Souloise pour une toute petite erreur d’orientation en VTT, je ne rajoute rien (mouarf, mouarf) MOI, je suis un seigneur môssieur 
 
On avance donc sur le chemin bien large, mais on monte pas beaucoup les 300-400m de d+ qu'on devrait faire.
Et là on fait le point sur la carte et effectivement on n'est aps sur le bon chemin.
 
On hésite :
Choix 1 : continuer pour faire le circuit (bonnne idée même si on fait un peu trop de distance)
Choix 2 : revenir et prendre le bon chemin (bonne idée même si on fait un peu trop de distance)
Choix 3 : prendre le premier mini chemin qui semble partir vers le haut pour se dire que ça va passer (très mauvais choix)
 
Concertation de l'équipe : choix 3.

Vive les PPs :-)


Et là voila le bon moment de la journée.
Voila les PPs dans une jungle de plante à base de truc qui pique de plus en plus dense dans une pente, de plus en plus forte.
Ok on monte c'est pas mal, mais on avance pas bien vite, mais on va forcément tomber sur le bon chemin.
Et là on arrive à un problème on est bloqué par un bloc de roche d'une cinquantaine de mètres de hauteur.
On est en bas d'une falaise quoi.
On longe donc la falaise.
Les jambles sont lacérés, les bras aussi, notre vitesse : autour de 1.5 km/h.
Après un temps infini dans cette situation, enfin on sort de ce merdier et on peut rejoindre le sommet.

Ce qui est assez marrant, c’est que le soir j’ai regardé la carte et la trace GPS et si une fois que l’on était tombé sur la falaise on avait pris à droite au lieu de la gauche on aurait fait 50 m et on se serait tombé direct sur le chemin de la grotte, mais bon y a des jours …
 
On tombe sur un groupe de bénévoles et autres secouristes au sommet de cet enfer.
On est la seule équipe à avoir pris l'option azimuth droit dans la jungle par la falaise.
2 équipes seulement n'ont passé cette balise, il en reste donc une qui a du surement faire l'impasse.
 
Concertation des PPs, si on veut faire un peu de vélo il faut rentrer directement au canoë pour passer la barrière horaire.
Il nous manque 3 balises, ben tant pis pour nous.
C'est donc la queue basse et le moral en berne que nous repartons vers les bateaux.
Ce coup ci on prend le chemin que nous avons raté à l'aller.

J’ai quand même du insister pour que l’on rentre directos, le P2 il voulait continuer sur les balises de CAP
 
En plus je me sens pas en forme pas trop les jambes aujourd'hui.
Il commence à faire chaud sur le bord du lac et les parties en bitumes.

Ben la, je n’en crois pas mes yeux, le P2 y s’arrête de courir, lui le roi du trail, le dieu vivant de la CAP, il … marche, super moi ça m’arrange, je n’en rajoute pas et je l’accompagne, on est une équipe non mais ; de toute façon j’étais pas bcp mieux que lui.
 
On arrive au canoë, et la c'est sur on est dernier il ne reste plus que notre bateau, tout le monde est parti.
Dernier, c'est de pire en pire, on stagne dans ce sport.

De loin il me semblait pourtant qu’il restait 2 canoes … mais non on est bien dernier.
 


Sisi il reste ëncore un canoë (au fond à l'ombre) 


C'est donc reparti pour un tour sur l'eau.
En guise de récompense pour féter notre place dans le classement nous sommes suivi par un bateau moteur qui fait serre-fil.

Oui c’est sympa le serre-fil, mais bon il sent un peu l’essence son bateau, nous qui faisons en sorte d ‘être dernier pour profiter à fond de la nature …


On appréhendait un peu cette deuxième section de canoë et en fait c'est pas mal.
On trouve un rythme correct et on avance.

Oui je suis agréablement surpris, on avance pas droit mais on avance


Il  ya juste un truc qui va pas c'est notre bateau il tire à droite.
Il y a rien à faire il part toujours à droite.
Ils peuvent pas les régler leurs bateaux, ici c'est le haut niveau il nous faut des bons bateau.

Note : la prochaine fois laise pas trainer le porte carte dans l'eau ça aidera à avancer.

Et oui notre nouveau copain en bateau à moteur nous signale que nous sommes en train de pécher au filet dérivant et que c'est pas forcément optimal pour avancer en canoë.
Effectivement ça va mieux en enlevant ce porte carte plein d'au de l'arrière du bateau.

Oui j’ai compris ce qu’était une ancre flottante …


2 ème effet kisscool les indications pour le VTT sont trempées et quasi illisible, heureusement les cartes sont plastifiées.

Oui mais les definitions de balises, normalement cela aide.


A mi-parcours on fait une petite pause sur l'eau et là nous subissons une tentative de corruption.
Notre body gard à moteur nous propose de nous tracter.
Moment de vague hésitation, mais que neni les PPs vont jusqu'au bout sauf si on les arrëte, ça va pas de nous proposer des trucs comme ça.

Ben oui, on est des guerriers nous, il devait en avoir marre le gars et avait envie de renter chez lui au plus vite, et non, pas de bol, nous on est intègre


Enfin on débarque sur la berge.
Il faut encore faire 2 km de CAP pour retrouver notre box avec les VTTs non sans s'être perdu dans la zone autouir de la l'école point de départ.

Heureusement que j’étais la, car autrement on aurait cherché les canoes à AIX plutôt qu’au Bourget du lac ; la je commence à me dire que le P2 il est pas dans son état normal, il a perdu son célèbre sens de l’orientation ?

Déjà 4 équipes en ont terminé, du VTT, nous on a pas encore commencé...
Un salle gosse ose se moquer de nous à propos de notre place de dernier, il a de la chance que je sois déjà sur le vélo celui là.

T’aurais du lui mettre une beigne, non mais, manquer de respect aux PPs .. . j’t’jure

P1 prend la carte et moi je me cale derrière en posant le cerveau.
Il est plutôt encore en forme et fait une bonne orientation, moi je décline petit à petit.

Merci du compliment, mais j’appréhendai un peu cette reprise de l’orientation car après chaque transition c’est toujours un peu difficile de se replonger dans la carte.

Sur la balise 11 on trouve un carton de pointage, dommage pour l'equipe elle avait toute les balise elle...
Encore une tentation pour le PPs de tricher, avec une épingle à nourrice il serait si simple de valider les 3 balises qui nous manquent.
Mais les PPs sont forts et intégres.

Oui, intègres ca c’est sur … forts je ne suis pas si sur.
D’ailleurs à la première montée le P2, ben il est plus trop la, la chaleur la faim commencent à avoir raison de lui, et je commence à m’inquiéter un petit peu, car d’après la carte on commence gentiment à monter .. ; c’est dans 2 ou 3 balises que cela va se corser, ça sent le roussi c’t’affaire.


Là le VTT commence à monter plus sérieusement et ma forme c'est le contraire.
Il est 15h et je calcule ce que j'ai mangé depuis ce matin 9h :
- 1 gel et 2 ou 3 bricoles aux ravitos.

Bon je dois être à moitié en hypo.
On fait donc la pause sandwich en haut d'une cote, nousd voila donc assis dans l'herbe degustant ce nectar.
La spécialité de P1 le petit sandwich au jambon, avec ici une variante, assaisonnement spécial à l'eau du lac, un régal.


Pause sandwich ...

T’exagères, j’avais aussi mis des petits cornichons, bon  d’accord avec le goût de l’eau du lac, on  a pas trop senti les cornichs.

On repart et je suis ratacuit c'est de plsu en plus dur.
Nous croisons encore des raiders qui eux ont perdu leur carte :-), bienvenu au club des loosers.
Ils tentent une photo de notre carte, pas sur que ça marche très bien.

D’ailleurs ils s’y mettent à 2 pour prendre la photo, mais le résultat n’a pas l’air terrible, en bon prince on essaie de leur décrire les balises qu’ils leur manquent, mais sans trop d’espoir.


Un peu plus loin encore une balise, on discute un peu avec l'organisateur et on fait le point avec l'ensemble des PPs.
Bilan des courses encore une balise et on arrête on ne fait pas les 2 en haut de la grosse cote.

Cela me paraît plus raisonnable, car il aurait fallu monter 200 à 300 de D+ pour choper les balises les plus hautes, cela ne me parait pas compatible avec la forme du jour.

Une dernière montée pour m'achever et une descente un peu technique et on retrouve la route pour foncer vers la ligne d'arrivée.

Pas brillant tout ça, dans les derniers aux scratchs (7 ou 8 équipes finissent après nous) et 5 balises sur 16 de ratées.
On fera mieux la prochaine fois, on continue ça va finir par sourir cete histoire de raid, quand on aura fait toutes les erreurs.

Ouais pas brillant du tout, mais on peut se dire que c’était la reprise et tout et tout .. bon on est pas très bon mais on est toujours partant … heureusement on oublie vite nos déboires.


Petit repas à l'arrivée, j'ai grand faim ...
On regarde les derniers du petits et de grands parcours en terminer.


cuicuicuicui


Je peux plus mettre de jupe maintenant

On est pas bien la dans l’herbe … à manger notre taboulé . Tiens on a les jambes bien abîmées par notre escapade bucolique le long de la falaise.

Bilan :
- une bonne journée avec mon pote P1 à faire du sport
- un parcours moyen pour nous, trop de canoë et de route pour le VTT.
- encore trop d'erreurs de débutant.

D’accord avec Philou, moi j’aime bien le raid car on partage tous, les bons et les mauvais choix … j’ai passé un très bon raid d’ailleurs on recommence quand tu veux.

 
 

3 commentaires

Commentaire de béné38 posté le 13-05-2007 à 00:23:00

Les aventures des PP de Kikourou continuent !! Quel régal ! Et quelle rigolade de lire votre récit !
En tous cas bravo parce que 1- Fallait y aller. 2- Fallait terminer. 3- Fallait faire le récit.
Merci justement pour ce récit plein d'amitié. Et vivement les prochaines aventures !!!!
Béné

Commentaire de L'Castor Junior posté le 14-05-2007 à 09:00:00

Yessss !
Les CRs des PP, c'est bon !!!
Dommage pour la jupe (bien utile en danse de salon).
Remarque, le même jour, le Boss s'est pas mal lacéré aussi...
En tout cas, ça me confirme ce que j'avais ressenti sur le Trophée Picard : les raids multisports, c'est sympa, mais qu'est-ce que tu en ch.es avec le canoé et le VTT !!!
A la prochaine les PP :-))

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 14-05-2007 à 09:56:00

Chic ! Les PP's sont de retour avec leurs CR à 4 mains.
Encore un bon moment de marrade à la lecture du récit !
Bon, je constate quand même avec tristesse que vous ne vous
êtes pô améliorés. Le déclin ? peut-être, l'âge venant ?
Surtout le Pinston... Faut te refaire une santé avant le Pic,
si tu veux pô que je te double dans la montéé ;-))

NoNo_l'escargot_RV_chez_Béné

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !