Récit de la course : Semi-Marathon de Montargis 2007, par tribob

L'auteur : tribob

La course : Semi-Marathon de Montargis

Date : 11/3/2007

Lieu : Montargis (Loiret)

Affichage : 1232 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Semi-Marathon de Montargis - le 11-03-2007

Semi-marathon de Montargis, le 11 mars 2007 à 10h00.

1H26'15

99/499

Cette course est mon premier objectif de la saison. Elle fait partie de ma préparation pour l'ironman de Nice du 24 juin. De plus, le 1er avril, je participe au marathon de Cheverny.
L'année dernière, j'ai terminé le semi en 1h25'40 (mon meilleur temps sur semi). J'avais donc comme motivation de faire aussi bien, voir mieux.

Il y a une semaine et demie, je suis resté 3 heures sous une pluie battante. J'ai eu la mauvaise idée de faire un 10 kms à l'issue sous les mêmes conditions météos. Le lendemain, j'ai recouru et fait du vélo malgré un début de toux : Résultat, j'ai eu un gros coup de fatigue et une infection pulmonaire pendant la semaine suivante où nous étions en vacances au ski.

J'aime bien partagé, et malheureusement, j'ai tout donné à mon épouse, sympa non ?
J'ai pu skier du dimanche au mercredi, malgré ma toux et des gros moments de fatigue à ne plus avoir de jus du tout. J'avais du mal à porter mes skis et faire retour à l'appart. Dès que je rentrai, je faisais une 1 heure de sieste histoire de recharger les accus.Pendant la semaine aucun footing, malgré le superbe site montagneux qui me tendait les bras, dommage.

Nous avons tout de même décidé de consulter le médecin : traitement médical afin de restituer ma "flore pulmonaire" qui est au plus bas. Le traitement fait ses effets, ce qui me permet de me remettre petit à petit. J'ai un gros doute sur ma participation de l'épreuve de dimanche à la date du mercredi. Petit à petit, je retrouve forme humaine.

Comme la neige se fait de plus en plus rare, nous décidons de partir vendredi après le repas afin d'éviter les bouchons du samedi.

De retour à la maison, j'ai essayé de rouler 40 kms et courir 4 kms le samedi veille de la course pour me tester : sensations correctes, je décide de m'inscrire au semi du dimanche.
Il n'y a plus de notion de résultats, mais de bien faire ma course.

Dimanche matin : superbe soleil, température fraiche, le top.


Arrivé sur les lieux, je retrouve pas mal de triathlètes du club (nous sommes presque une dizaine sur la course). Eric ,le président, gère le reportage photos, et Laurent et son épouse, les supporters, merci à eux.
Mes loulous me rejoindront sur la ligne d'arrivée.

Je décide de faire la course avec un cuissard et un maillot à manches longues : petite erreur, il va faire chaud pendant la course. La plupart des concurrents ont fait la même chose que moi.

Départ de la course, je pars un peu à l'aventure, 5 minutes avant, je toussai comme un pauvre diable.
5 kms en 20'30, je vais pas mal, j'ai des jambes.
10 kms en 40'45, je fais un meilleur temps que l'année précédente. Je crois que je vais un peu trop vite.
15 kms en 01H24, je vais toujours plus vite qu'en 2006. C'est au 15ème kms que j'avais accéléré en terminant les 6 derniers kms en 3'45 en moyenne. Je sens mes jambes et mon souffle se couper un peu, je garde mon rythme de 4 au kilomètre.
Arrivée sur la piste du stade, je regarde le chrono, 1h26, je suis satisfait de ma course.

3 jours avant, j'aurais été incapable de faire 5 kms, alors de faire 1H26 sur un semi.....

Avec ce beau soleil, je me suis même offert le luxe d'une sortie vélo de 38 kms en 1h19, tout en plaisir.

De bonne augure pour la suite.

à suivre

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !