Récit de la course : Le Grand Raid de la Réunion : La Diagonale des Fous 2007, par xavier'

L'auteur : xavier'

La course : Le Grand Raid de la Réunion : La Diagonale des Fous

Date : 19/10/2007

Lieu : ST PHILIPPE (Réunion)

Affichage : 2799 vues

Distance : 150.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

161 autres récits :

Ma Diagonale

Ma diagonale 

15 octobre : Nous y sommes, un départ pour St Denis avec Gery et Géraldine pour une participation à l’édition 2007 du Grand Raid de la Réunion…

 

dscn4609.jpg

 

 

 

dscn4617.jpg

 Le   mont blanc …. vu d’en haut …

Quelques mois de préparation pour découvrir ce qu’est un parcours hors catégorie en 4 participations à des ultras ….  

Janvier :

·        Trail hivernal du Sancy , pour une première participation à un trail de montagne (30km  et 1400m de dénivelé), rien que du plaisir, une météo et des paysages magnifiques !

Avril :

·        Marathon de Paris avec Christophe (03h40, parfait pour moi !)

·        32 km entre le Cap Fréhel et le Cap d'Erquy (Landes et Bruyères), qu’elle est belle la Bretagne !! 

Mai :

·        Trail des cerfs (32km) …..  un vrai régal !!!

·        Premier Ultra avec le plein de doute et d’émotions sous le froid et la pluie de Gerardmer pour un 53 Km avec 2 300 m de dénivelé, le baptème de l’ultra ….

Juillet :

·        Second Ultra avec le 72km et 4000m de dénivelé du TGV sur les sentiers du parc naturel de la Vanoise …. Près de 60km au dessus de 2000m, une aventure, une ambiance, …. elle est belle la montagne..

 Après cette première phase, une grande envie de continuer cette préparation et aller jusqu’au bout …… pas de blessures (je les redoutes) …… un vrai plaisir, que du ludique …

Aout :

·        Troisième ultra, cette fois sur route pour accompagner la première étape de la Transe Gaule ……. (merci Jean Benoît) 70km entre Roscoff et Plounevezel, une ambiance, une convivialité et une humanité unique, 40 participants, autant de monuments, en transe et en Diagonale !!!

Septembre :

·        Quatrième ultra au mont dore pour ce magnifique 72km et 4000m de dénivelé, un souvenir inoubliable ou Gery et Géraldine sont là. 

 

 C’est fait….. 9 mois de préparation avec Gery, le plein de plaisir à parcourir ces sentiers montagnards et arriver sans blessures avec un moral au top pour affronter la traversée en diagonale de l’île de la Réunion ….. 

11h00 d’avion et un accueil chaleureux de Pierre le Papa de Gery chez qui nous sommes logés pendant tout notre séjour sur l’île ….

Mardi 16 octobre, prise de marques et découverte de St Gilles les Bains.

Mercredi 17 octobre, l’ambiance est là rdv  au stade de la redoute ou les dossards nous attendent ….. Quelques mots échangés avec Vincent Delebarre ….  

Et on y retrouve Thierry (Titi) qui se lance aussi dans l’aventure du Grand Raid …. 

Jeudi 18 octobre, Journée de repos en attendant le départ prévu la nuit suivante ….

Nous y sommes, rdv au VVF de St Gilles à 19h00 pour prendre la car qui nous conduira au cap méchant pour le  Grand départ …… 

Première surprise et première émotion, Martin WAGEN le gagnant de l’édition 2007 de la Transe Gaule est au départ du Grr …. 1150km parcouru à 11km/h de moyenne …. Impressionnant ….  Quelques mots échangés ….. Quelques clichés ….. Embarquement dans le bus ……

2h00 de route ….  nous y sommes, Cap Méchant, il est 21H00, les portes du stade s’ouvriront dans ½ heure ….. 

21H30 ….  Robert Chicaud le fondateur et organisateur du grr  est là …..  Ouverture des portes, les bénévoles pointent les concurrents et vérifient la présence du matériel obligatoire …… piles ….. lampe ….. couverture de survie ….. sifflet ….. bandes ….. sac a eau ….. tout y est …  

A NOUS LA DIAG !!! 

Café, thé, pains au chocolat, tartines, tout y est pour patienter ….. on  se trouve un coin avec Gery et Titi pour profiter des quelques heures qui nous restent pour s’allonger et se reposer avant le départ ……  

23H50 dernières recommandations de l’organisation, les favoris sont tous cités …… la météo est annoncée ….

On y est  …… 23H59 ……. le compte a rebours …….  

00H00 c’est parti …….. trottiner tant que le relief le permet, l’ascension au volcan sera longue …… les 15 premiers kms sont roulants, on se bouscule pour sortir du stade, je ne vois plus Gery  ….. devant  Titi est là ….. ne rien lâcher, profiter de tous les instants de cette aventure, trottiner dés que le relief le permet et surtout ne pas oublier de s’alimenter ….. ne pas se blesser …..  et ne pas abuser des arrêts …. c’est la clef …..  

Tout va très bien, Sully est là Jean Pierre aussi …. Trottiner …. Ne rien lâcher ……  premier ravitaillement …fin du sentier ….  L’ascension va commencer ……  

Une belle grimpette,  1700m de dénivelé en 7km  ….. Un pied, puis l’autre …. Une main, une autre ….  Il est 01h45 ….km 17. 

le ravitaillement de Foc Foc au lever du jour …..  05H30, il y fait froid  ….. Gants, ….. Bonnet ….. Polaire ….le plein d’eau, un thé, une banane et c’est reparti ….   

05H40 Premiers rayons …. Un magnifique levé du jour, le soleil pointe au dessus des nuages,

 

 
dscn4697.jpg

 l’enclos, le volcan , un paysage lunaire,  époustouflant,  d’une rare beauté, ce paysage et cet instant unique ….. Trop émouvant !!!!!! 

il est 06h00 …. Tout se passe bien, que du bonheur !!!!!   

 06H20, ravitaillement du Volcan, 30km 671éme et déjà 2500m de dénivelé positif.  Un bref arrêt et ça trottine jusqu’à le plaine des sables, à nouveau un paysage époustouflant avec en ligne de mire la seconde ascension pour atteindre l’oratoire sainte thérèse point culminant du Grr à 2400m d’altitude.  

 Passage à l’oratoire à 07H15 ….. tout se passe à merveille, les rayons de soleil réchauffent ….. et toujours cette envie de trottiner ….. 

On quitte ce paysage lunaire pour se croire en normandie ….. des prés …. Des vaches ……. la plaine des cafres puis le second ravitaillement de mare à boue …..  

Arrivée au ravitaillement de Mare à boue à  09H20,  50km et 3000m de dénivelé positif 637ème . Il faut s’alimenter …. Ecouter son corps  ….. une grande assiette de pates et du poulet grillé …..  Première appréhension, que va dire l’estomac ?? ….. il accepte, tout va bien, très envie de reprendre le sentier  ….. c’est reparti en trottinant pour Kerveguen.  

Ça se complique, le temps se couvre, la pluie  (elle ne nous quittera plus jusqu’à Cilaos) ……  le sentier devient terriblement difficile, pente , boue, marches naturelles de 40/50cm très glissantes, des chutes, on est trempé, sali, souillé, fatigué …. les premiers signes sont là ……. le moral et le physique s’esquintent ….  Pas envie de prendre de photos, le moral est à 0.

Je découvre ce qu’est un passage technique comme disent les spécialistes ……  

Il est 12H00 arrivée au ravitaillement de Kerveguen, 60km parcouru et 3900m de dénivelé positif 527ème . Plus envie  de rigoler ….. impossible de trottiner et  très envie de continuer, avancer, ne pas s’arréter, la pluie, le froid, une boisson chaude,  atteindre Cilaos ……  

C’est reparti et première rencontre rigolote ….. le vendeur de la boutique marathon  à 9500 km des 4 temps de la défense …..  dans la boue de Kerveguen !!! quelques mots échangés,  drôle de sentier !!!! Descente « technique » et  interminable vers Cilaos, on y arrive ….. la route est là …. Plus que 2km ….. on y est, archi souillé, terriblement fatigué, envie de se reposer !!!!! 

Il est 15H00 arrivée à Cilaos après 69km, 4200m de denivelé positif 612ème. s’alimenter, se laver, se changer et, réparer les petits bobos (1 ampoule au pieds gauche à soigner) …… 01h15 d’arrêt et à nouveau prêt pour continuer, affronter la nuit, ne pas s’arrêter, ne rien lâcher, ne pas se blesser et pour ça, ne plus trottiner, essentiellement marcher …. marcher …. marcher    

   16H15, départ de Cilaos, 608ème , tout va bien, plus de pluie, la nuit sera belle, à nouveau cette envie de s’aventurer, avancer, parcourir les sentiers, traverser cette nuit à venir, juste avancer …. Progresser, toujours très envie d’y aller, et surtout ne rien lâcher !!!  

 Descente dans la ravine pour remonter et affronter le col du Taïbit et passer une nuit à progresser dans Mafate (quelle idée) , au programme : Taïbit, Marla, Trois Roches, Roche Plate, Bronchard, La nouvelle, Col de Fourches, la plaque, Aurère, Deux Bras….. du grand Mafate !!!!

En une nuit, parcourir l’équivalent de 4 jours de rando, et ne rien voir du paysage ….. dur dur la diag !!!  

 18H05 il fait nuit, début du sentier du Taïbit 75km, 4300m de dénivelé positif  574ème . Bonne nouvelle, je traverserai la nuit accompagné d’un camarade Réunionnais,  une pluie d’encouragements, par SMS, au telephone , sur les sentiers, des benevoles, de supporters,  Rodolphe me telephone, Titi, les givrés, mes parents, Pierre, Gery, Géraldine, mon fils Grégoire , seul dans la nuit …..  porté par tous, ça donne envie d’y aller de continuer de ne pas s’arrêter et surtout ne  rien lâcher ……    

20h30,  Marla, 82km parcouru 5300m de dénivelé positif 538ème, tout va à nouveau très bien, une petite soupe, se couvrir, ne pas avoir froid, bien s’alimenter, et continuer ….. 

 23H40,  Roche Plate  90km parcouru 5700m de dénivelé 483ème mon compagnon Réunionnais a besoin de se reposer. Nouvelle rencontre …… Patrice et Philippe son frère, on terminera la nuit ensemble, merci Patrice, merci Philippe, votre présence est d’un grand réconfort pour affronter cette seconde partie de nuit ….. ascension du bronchard …..il fait noir …..  même pas peur ….. même pas mal …. même pas froid. 

02H40, la Nouvelle 97km parcouru 6600m de dénivelé 438ème  …… on plaisante, on rigole ……  tenir, tenir, aller au bout  …  

05h30 , Le col des Bœufs  105km 7100m de dénivelé 377ème   …… 30 heures de course,  le jour se lève, prochain arrêt à Aurère, les premiers rayons de soleils sont là, ils réchauffent, se découvrir, ranger les frontales, enlever le bonnet, les gants, le coupe vent …..   Recommencer à trottiner, la nuit est passée ….. plus de notion du temps, premières hallucinations ….. ou du micro sommeil ???  …… des rêves …… va savoir ……   toujours envie d’y aller ne pas s’arrêter ne rien lâcher et recommencer à trottiner, Patrice et Philippe font leur route….. on se perd …. 

07h40,  Aurère 113km 7400m de dénivelé positif 354ème   …..  seul sur les sentiers … continuer, y aller  

  09H00, Deux Bras 123km 7500m de dénivelé positif 320ème     ….. Jean Pierre est là, il reste encore une belle grimpette avant Dos d’Ane …… Ne pas s’encombrer de poids inutile…. s’alléger …. Pour bien terminer …. la douche de Cilaos ma tant fait de bien …… allé une autre …… nouvelle tenue ….. à neuf ! 

 09H40 C’est reparti, ne rien lâcher …. y arriver ….. complètement oublié de m’alimenter …. dommage ….  encore 08H00  de course …. Même pas grave ….. c’est la fin ….. plus aucune notion du temps …..  

 12H00, Dos d’Ane, 126km 8300m de dénivelé positif 338ème Géraldine, Gery et  Pierre sont au stade, quelle grande émotion de les retrouver, quelques boissons, toujours ces encouragements et cette émotion grandissante ….. et là, l’arrivée …..  encore 30km quand même !!!

Géraldine est là …..  on parle, elle m’accompagnera jusqu’au bout, l’appareil photo enclenché, à nous les clichés ….. Piton batard …..  

Nouvelle rencontre ….   Jean Pierre, on lui parle, il répond …… épuisé ….. agar ….   effondré, l’aider à s’alimenter, du sucre, des barres de céréales, de l’eau, il se relève et nous accompagne jusqu’au ravitaillement du kiosque ou une équipe médicale va s’en occuper ….. gros coups de mou …..  début de  déshydratation …. Nous l’apprendrons après coups …. En tous cas il se reposera 01H30 avant de reprendre le sentier et voir l’arrivée  …… super JP !!! 

16h25, le Colorado, 143km parcouru 9200m de dénivelé positif 336ème  …. Cette fois on y est arrivé ….. Trottiner, ne plus s’arrêter et franchir la ligne d’arrivée, nouvelle pluie de sms, d’encouragements tout le monde est là ….. . pas de bobos, trottiner ….. Jusqu’à l’arrivée,

 

 

 

Gery et Pierre nous attendent…. Ça y est, c’est fait ……. 150km ……. 9200m de dénivelé positif   41h27  334ème ….  Que de bonheur, d’émotions, de doutes et de réconfort, pour l’aventure, la découverte ….  une première fois …..

img_2483.jpg

 

 Merci à toute la tribu, mes Parents, mes Garçons, Frédérique, mes Amis, les Givrés, Rodolphe, Titi (finisher du GRR en 62h00, RESPECT), Françoise, Gery, Pierre,  Géraldine, l’ASB sans qui je n’aurai pas goûté à l’ultra… sans vous ……  votre soutien …..votre accueil ….  vos sourires …… vos encouragements ….. votre présence ….  ça n’aurai pas été possible ………

 

 

 

 

Tout ça pour quoi ?   ….. Juste pour LE FAIRE …………….. Tout simplement.

 

 

 

 

 Xavier.  

3 commentaires

Commentaire de ironpat posté le 20-11-2007 à 08:13:00

merci pour ces souvenirs communs . bravo belle course superbe récit !
patrice

Commentaire de may posté le 21-11-2007 à 16:04:00

Quelle belle aventure que d'aller au bout de soi! Beau récit qui me donne envie d'y aller aussi, un jour, quand je serai grande... et à travers lequel on sent que, malgré la boue, le temps, la fatigue, il y a eu beaucoup de plaisir et d'amitié!
"On quitte ce paysage lunaire pour se croire en normandie ….. des prés …. Des vaches ……. la plaine des cafres puis le second ravitaillement de mare à boue …"
j'aime bien la succession de tes phrases, qui reflètent les paysages traversés... merci pour ton récit, @bientôt peut-être, pour partager un bout de chemin....
May

Commentaire de shunga posté le 28-05-2008 à 13:24:00

bravo ça donne envie
Je vais y aller je vais y aller... un jour !

merci

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !