Récit de la course : Cross de la Foire 2008, par Davidou le minou

L'auteur : Davidou le minou

La course : Cross de la Foire

Date : 18/5/2008

Lieu : Quaix En Chartreuse (Isère)

Affichage : 1155 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

13 autres récits :

20ème Cross de Quaix-en-Chartreuse

20ème Cross de Quaix-en-Chartreuse

 

          Il a plus tout le samedi et je pense que ce dimanche les chemins vont être bien gras. La course a lien en Chartreuse, je ne connais pas du tout, et c'est l'occasion de découvrir un nouveau coin. Cette course fait 18km pour 600m de dénivelé positif, c'est à peu près ce que j'ai l'habitude de faire, à la différence que cette fois-ci, c'est 3 montées au lieu d'une seule.

           Arrivé à Quaix, je retire mon dossard 5 min avant la fin des inscription, ouf, il était moins une. Je salut au passage "unbretonàgrenoble" que j'avais déjà croisé à la Comba. L'ambiance dans ce petit village est excellente, c'est typiquement "la fête au village". Echauffement rapide et c'est malheureusement déjà l'heure de se mettre sur la ligne. Tiens, mais c'est Eric que je vois là, il est venu finalement. Eric est un collègue du boulot qui cours beaucoup et que je soupçonne d'être meilleur que moi (en tout cas il m'avait éclaté au Grésivaudan Xpress). Allez, je vais essayer de le suivre.

Le départ est donné, ça joue un peu des coudes dans cette petite rue puis rapidement y a de la place. Je me cale derrière Eric, je sens déjà que le rythme est soutenu. Ca commence par 1 km de descente sur route, j'essaye donc de suivre sans monter dans le rouge, mais j'aime pas la route. Puis on attaque la première montée, toujours sur route. Nicolas_tri me double et me gratifie d'un "allez Kikourou", je ne suis pas sûr d'avoir répondu, désolé Nico, j'étais trop occupé à suivre Eric, mais dans ma tête, je croise les doigts pour que tu craques comme à la Comba . On rejoint enfin un sentier en sous bois super agréable et Eric accélère pour rejoindre Nico, moi je le laisse partir. je sens que je vais déjà trop vite, 3 montées sur 18 bornes, j'irai pas au bout si je me crame en les suivant. Un autre coureur me remonte dans la forêt et je m'accroche à lui : on fera toute la course ensemble. On sort de la forêt pour reprendre la route et on continue à monter...et c'est long... très long.... garder le rythme... toujours sur route... Ah enfin on attaque la descente, et on quitte la goudron pour un super sentier. Cette descente est très technique et surtout très glissante à cause des pluies de la veille mais j'arrive quand même à dérouler un minimum. Cependant en bas, j'arrive du coup fatigué, on se retrouve à nouveau sur route et la 2e montée me donne l'impression d'être collé au goudron. C'est monotone et encore une fois, c'est dans la tête que je m'accroche pour garder un rythme soutenu. Arrive le sommet à nouveau et là à nouveau on replonge sur un sentier également très agréable et très valloné. On enchaine petites montées et petites descentes, des racines, des ruisseaux, des champs : c'est varié et ludique. Le souffle revient et c'est un bon moment pour moi. Je suis toujours avec le coureur du début avec qui on a déjà échangé de place une bonne dizaine de fois : un coup lui devant, un coup moi mais jamais un arrive à lacher l'autre. Les kilomètres notés au sol (super idée) défilent et je sens la fin arriver...6km... 5km... il me semblait qu'il devait y avoir 3 côtes, c'est bizarre, j'en ai peut-être loupé une... 4km... 3km... et là, voilà la fameuse dernière côte. ENCORE sur route, elle scotche aussi car j'ai mis beaucoup d'énergie tout au long de cette course. Mon "conjoint de course" la subit encore plus que moi et m'encourage pour partir, j'essaye de le "tirer" mais je finirais par le distancer puis on continue la montée dans un chemin : j'ai tout simplement l'impression d'être face à un mur !!! La vache, ça c'est de la montée de fin qui tue !! Je cours un bout mais fini par marcher à la moitié. Mon camarade me remonte donc un un peu, mais je reprends la course et attaque dans la descente glissante mais roulante. Cette course se termine par 2 km de descente sur route. Vraiment j'aime pas, j'ai l'impression que c'est long, et ça tape dans les jambes et les pieds. Malgré tout je sais que c'est la fin et j'essaye vraiment d'aller vite pour faire le meilleur chrono possible.

Ca y est, c'est la fin : 1h23 et 14e sur 168 arrivants. Je pense que j'ai bien assuré, mais un peu déçu de ne pas avoir pu accrocher le collègue et Nicolas qui finiront 3 min devant moi. Bravo les gars !! Nico, visiblement quant tu craques pas, c'est même pas la peine que j'espère te battre 

Je félicite le coureur avec qui j'ai fait la course qui arrive quelques secondes après moi et vais me ravitailler.

 

Dans 2 semaines c'est le pic St Michel, j'espère que j'aurais la même caisse

5 commentaires

Commentaire de flapi38 posté le 19-05-2008 à 19:08:00

J'avais quelques bonnes raisons de ne pas allez à Quaix, dont le parcours en grande partie sur goudron. Je vois que c'est bien comme je l'imaginais.

Prends tes bâtons dans 2 semaines, ça grimpe féroce aussi...

Au plaisir

Commentaire de le_kéké posté le 19-05-2008 à 20:13:00

oulala 1h23 à Quaix c'est du lourd. Je vois que la (grande) forme est de retour, c'est des temps d'extra-terrestre pour moi, j'avais juste mis 14mn de plus l'année dernière ...
Bon ça te laissera le temps d'ouvrir les bouteilles de champ pendant 1/2 heure le temps qu'on arrive à la fin du Pic (enfin 1/2 heure pour moi et 1h30 pour Nono et le Castor, et hop ça continue de chambrer)

Commentaire de the dude posté le 19-05-2008 à 20:47:00

Une fois de +, t'as envoye du lourd mon gars!!!

C'est vrai qu'y a un peu trop de bitume sur cette course, mais franchement je l'aime bien: les 3 montees sont casantes a souhait (la derniere fait super mal!!!), les descentes bien techniques (pas etonne que t'ais pris ton pied dans la premiere), la partie assez roulante dans les sous-bois est super ludique comme tu l'as souligne et l'arrivee dans le village en pleine foire est bien sympa.

Avec cette caisse tu va tous les pourrir au Pic :-)

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 20-05-2008 à 08:23:00

Bravo david

je vois que tu étais plus en forme que moi!!!
et c'est vrai que la dernière faisait très mal!

bon courage pour la suite

Commentaire de Nicolas_tri posté le 20-05-2008 à 08:47:00

Bravo pour ta course ! Effectivement contrairement à la Comba j'ai tenu tout le long (j'améliore de 23'' mon tps de 2007 :o) ). Je vais essayer de faire le pic St Mich' mais j'ai peur de "ramasser grave" dans la descente...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !