Récit de la course : L'Automnale 2008, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : L'Automnale

Date : 13/9/2008

Lieu : Peronnes-lez-antoing (Belgique)

Affichage : 597 vues

Distance : 13.4km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

L'Automnale

Deux semaines avant l'échéance de Millau, voici Péronnes et son Automnale, course importante à plus d'un titre. Elle se situe en effet deux semaines avant Millau et sera un bon baromètre de la forme générale (mais si je sais que la forme est là, il est toujours intéressant de se jauger de manière concrète). Ensuite, elle peut constituer ma dixième bonne course et faire en sorte que je ne doive plus courir à fond après le 27 septembre. Elle peut enfin, si supérieure à 630 points, marquer mon record de points acrho en une saison.

L'échauffement confirme mes bonnes sensations et nous voila parti pour un circuit fait d'allers et retour ayant la particularité de croiser à plusieurs reprises la tête de la course et les gens qui suivent.

Le départ est donné en descente et je me décide à prendre la roue de Christian Deconinck de qui je n'étais pas si loin à St Antoine. Après environ 700 m je me rends compte que ça va trop vite et laisse couler (il me dira après avoir doublé son entraînement et être passé à deux sorties semaine mouarf et me collera quand même 2'15", rien à dire si ce n'est chapeau). Passage au 1e km en 4'09". Certes on est en descente mais quand même. Je vois Eddy Van Nerom parti en fusée une bonne centaine de mètres devant et Pascalito la Sangsue une cinquantaine de mètres derrière.

2e km en 4'04"!!!!!!!!!!!!!!!!!! Euh je pensais avoir un peu levé le pied (ce kilomètre ci et le suivant bien trop court selon moi ce qui sera en partie confirmé par les mesures totales donnant 13.1 km et non 13.4) et là je me dis qu'il reste deux possibilités: l'explosion ou la course de rêve. Je continue à essayer de lever le pied même si dans le pont du 3e je fais signe à Eddy que j'arrivais lol. Pascal se rapproche petit à petit mais je me dis qu'à ce rythme, même s'il revient, il ne me décramponnera pas si facilement foi de moi. Passage au 3e en 12'33"!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Moi qui m'étais fixé 4'37" de moyenne comme objectif (pour les 630 points) voire 4'30"....me voila déjà avec près d'une minute d'avance sur l'objectif le plus ambitieux.

On revient sur le centre Adeps et du pont je vois que Pascal continue à maintenir la distance. Ce qu'il y a de bien avec lui c'est qu'on est quasi certain que si on finit devant il faudra l'avoir mérité car il s'accroche dans toutes les situations. Une nouvelle fois chapeau mon gars. 4e km en 4'23" et 16'57" au total soit, sauf erreur de ma part, mes 4 premiers km les plus rapides depuis que je cours (mais avec le bémol du kilométrage). On repart le long du canal et au moment de croiser la tête de la course, d'abord Jean-Marie Dame et ensuite Yves Sadoine me reprennent. Je sens que je suis un rien plus court et continue à mon rythme car l'arrivée est encore relativement loin. Les km 5 et 6 en 4'28" et 4'23" pour un total de 25'48". Au bout du canal, je vois que je ne perds rien et pousse un peu pour revenir sur Yves qui me félicite d'un geste du pouce. On revient vers Péronnes et je m'accroche. Le plus loin possible avec Yves est désormais mon credo surtout que je ne sais pas où en est Pascal mais je sais qu'il ne doit pas être loin.

On rentre dans le sentier et c'est quand même bien boueux. je suis piloté par Yves et le suis comme son ombre. Je ne suis plus des plus frais mais personne ne nous reprend signe que ça doit pas être si mal. Le premier troncçon passé, je me sens plus à l'aise et prends les choses en main. Je commence à passer les flaques un cran au dessus de mes compagnons et en profite pour adopter mon rythme. 4'18" et 4'29" sur les deux kilomètres suivants et à ce moment je me dis que si je tiens ça va être excellent. Il faut dorénavant penser à gérer.

A la fin du sentier dans le virage sur la gauche avant de déboucher sur l'Escaut, je jette un oeil et ne vois plus Pascal. Dans le même temps, Pascale Delem est revenue sur nous. Eddy Van Nerom que nous avons repris au ravtio nous accompagne et mieux même semble bien car il est devant le groupe et donne une belle impression de facilité. Pourtant avec son départ canon, je me donnais 3 km pour le reprendre. Chapeau Eddy.

Nous débouchons donc sur l'Escaut où Pascale prend la poudre d'escampette, Yves est à mes côtés et Eddy un peu devant. 9e en 4'23", 10e en 4'18". De là je décompte le temps jusque l'arrivée et ne pense plus qu'à me fixer sur la foulée de celui qui me précède. Le long de l'Escaut, je ne lâche rien et au contraire c'est d'abord Eddy et puis Yves qui décroche. 11e en 4'30", 12e en 4'25" et nous abordons le dernier kilomètre que l'on voit de loin et qui sape le moral (sans parler de la dernière bosse). Les positions restent figées 13e en 4'23" et je suis toujours dans la cotelette. Un regain d'énergie me fait sprinter les deux cents derniers mètres pour reprendre deux personnes dont Pascale (désolé pas pu m'empêcher Pascale lol). Derniers 400 m en 1'35".

Au total 13.4 km en 58'12" soit 4'20"/km (4'26" réels basés sur 13.1 km) 135/430 703 points.

Ahhh voila un adjuvant moral non négligeable dans l'optique de Millau. Une seule fois en février 2006, j'avais obtenu 700 points en challenge. Certes je suis aidé en cela par la distance mais je ne fais pas la fine bouche envers ce qui reste une de mes 2-3 meilleures courses toutes années confondues. Je savais que j'étais bien mais pas nécessairement à ce point là. Merci Xavier. Mention à Nikolas, Pascal et Jean M'Debois.

Rendez-vous maintenant pour la prochaine course, laquelle sera 7-8 fois plus longue....

1 commentaire

Commentaire de PhilippeP posté le 16-09-2008 à 09:49:00

Moi je dis Chapeau !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !