Récit de la course : Trail d'Albertville 2008, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail d'Albertville

Date : 21/9/2008

Lieu : Albertville (Savoie)

Affichage : 1985 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Trail d'Albertville 2008

 

 

 

 

Au plus mal de la course je m'étais dit que je ne ferai pas de récit... et puis finalement le voilà !

 

Ayant à la base des amis sur Albertville, je comptais en profiter pour monter faire le trail histoire de tous se réunir (finalement ils n'étaient pas là ce weekend !). Un collègue ex-albertvillois s'inscrit également, visant un temps à 3h30. 3 h30 ? Pour un 22 kms ??? C'est que je n'avais ni vu le profil (2 000 m de dénivellée +), et le classement de l'an passé qui me donnent une idée du temps réalisable. Mais en mon for intérieur, je pense néanmoins mettre beaucoup moins : quel naïf !

 

Le départ se fait du centre d'Albertville, très sympa. L'organisation est TOP, on en reparlera. Nous partons tous les deux derniers volontairement (on sait qu'on en a pour un bout de temps !). Stratégiquement, c'est nul car dès la première montée un bouchon se créé, le chemin ne laissant passer qu'un coureur à la fois ! Et en plus on se retrouve obligé de courir au rythme du concurrent de devant, ne pouvant doubler.

 

Ayant de bonnes sensations, je commence à doubler tranquillement, le parcours est assez cassant, côtes, descentes dans les champs, route en faux-plats montants/descendants... Je laisse donc derrière mon collègue.

 

Il faut savoir que tout du long du parcours les chemins seront ultra-humide, blindés de boue, et quelle boue ! Glissante, gluante, je me retrouve plusieurs fois avec de la flotte dans les chaussures, ou enlisé !

 

Le premier ravitaillement se passe bien, je cours à 70/80%. Sauf que je note que l'on n'a réalisé que 200m de dénivellée !!!

 

Finalement ça grimpe un peu plus, et on arrive enfin au fort du Tanié... parcours autour du fort sympa, toujours de bonnes sensations, j'entame la descente vers le second ravitaillement assez vite et double encore des concurrents. Au pointage je suis 56ème alors que j'espère finir 90ème (sur 180) ! Soit j'ai démarré trop vite, soit le niveau est peut-être moins relevé... Jusqu'à cette foutue montée vers le Parc au Mouton.

 

Le sommet est à 1850m et nous ne sommes qu'à 900m ! Et là, les bâtons qui me gênaient plus qu'autre chose me servent enfin ! J'essaye de garder un rythme de marche rapide, et suit un concurrent :

« Tu veux passer ? » me demande-t-il ;

« Non non, je suis déjà à 100% !!! »

« Ben moi à 120% !!! »

Sauf que son 120% il le garde, tandis que moi je commence à flancher... Je lui demande si toute la montée est comme ça, il me répond qu'après le col ça sera pire !!! Et cette pente qui ne s'adoucit JAMAIS., me voilà qui lâche petit à petit... Mon altimètre n'avance pas, et moi de moins en moins... Les concurrents commencent tous à me reprendre un par un, ça n'aide pas.

 

J'arrive enfin péniblement au col, j'ai déjà dû perdre 20 places. Un verre d'eau, quelques fruits secs et c'est reparti pour les 350m de dénivellée qui restent... mais les jambes ne sont plus là ! Je cherche les raisons, j'en vois trois :déjà j'aurai sans doute dû courir plus sérieusement cette semaine et non seulement la veille, ensuite le don du sang jeudi n'était sans doute pas très intelligent, et enfin j'aurai du prendre de l'eau avec moi CETTE FOIS. Décision est prise d'acheter un camelback.

 

Le parcours est superbe malgré le brouillard, c'est toujours ça ! Un peloton remonte sur moi, HIIIIC, mon collègue est dedans !! En plus il est à l'aise, horrible ! Il me file un gel et continue son effort. Finalement, il me dira qu'il la connaissait par coeur et avait produit son effort tout au long de cette montée stratégique !

 

J'arrive enfin au sommet, chouette des bénévoles ont monté de l'eau ! Je me sers trois verres et repars pour la descente... Sauf que les concurrents sont déjà loin ! Je démarre tant bien que mal, les jambes commencent à aller mieux. Après avoir descendu un vallon ultra-glissant, on entame une descente dans la forêt sur un sentier étroit plein de lacets. Enfin je remonte des concurrents... Puis mon collègue ! Je reste avec lui, pensant l'arrivée assez proche...

 

Ah oui, j'ai oublié de préciser que j'ai une Keymaze qui, lors de trails, minimisent les distances (c'est un problème d'ordre géométrique...), et là elle en est déjà à 20,5 kms. Un bénévole nous indique cependant qu'il reste a priori 35 minutes ! Aaaarrgh !

 

On remonte sur 2 concurrents, je les passe, mais pas mon collègue. Tant pis, je continue, s'ensuit une autre longue descente, puis du plat dans un champs, un concurrent est arrêté bourré de cramps, puis arrive le plat final du jour : Une pente à dru vers le fort ! On n'avait pas besoin de ça !! Mais il y a pas mal de spectateurs en forme, ça donne du courage !

 

Et enfin, enfin, l'arrivée au sein du fort ! Pittoresque ! Bon, je suis déçu du temps, 3h37, je ne peux que constater que mon pote était donc bien dans le vrai !

 

Au final :

 

Mauvais points de ce trail : Néant, hormis la distance annoncée qui me semble être plus proche de 26 kms que de 22 !

 

Bons points de ce trail : Parcours athlétique, beaux paysages, bénévoles nombreux et aux petits soins, photographes, spectateurs en masse, balisage au top... A refaire !

 

 

1 commentaire

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 21-09-2008 à 21:53:00

Belle course!

c'est vrai que 3h30 je n'aurais pas pu les tenir sans m'être entrainé (2h40 m'ont suffi) donc vraiment bravo à toi!

C'est vrai que c'est beaucoup mieux avec un Camelback.

A la prochaine ptet pour la montée de la bastille dans 2 semaines ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !