Récit de la course : La Foulée de la Vogue - 10 km 2009, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Foulée de la Vogue - 10 km

Date : 1/8/2009

Lieu : St Martin Le Chatel (Ain)

Affichage : 1333 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

L'Etrez sera chaud.

L'Etrez sera chaud.

 

La course d'Etrez est devenue, depuis 2 ans, un 10 kilomètres.

Raccourci de 2 bornes, l'épreuve principale emprunte le même itinéraire qu'avant sauf que la boucle autour de la zone d'arrivée est supprimée.

 

Je me gare près de l'église. Il n'y a pas beaucoup de monde. En effet les dossards ne sont plus au même endroit et le départ et l'arrivée non plus d'ailleurs.

 

Je me suis pointé bien avant le 10 kil pour voir le départ du prologue sur 5 bornes.

 

Je rencontre pas mal de gens et sur la ligne de départ je discute avec Georges Ribeiro, ancien compagnon de club, qui est prêt à doubler car il va courir aussi le 10 après.

 

 

 

C'est parti pour une boucle de 5 kms environ.

 

 

Je taille m'inscrire. J'ai déjà fait 2 fois le prologue par le passé et une fois les jadis 12 bornes. C'est donc la 4° fois que je participe à cette classique de l'été dans l'Ain. Beaucoup de monde est là et cela va donner en tête de la course. Il y a Robin, Charnay entre autres et Roux et Ribeiro qui double avec le prologue. Je discute un bout avec Jérome Joly qui me dit que le classement de l'Ain qui englobe maintenant plus de monde est attractif et récompense plus l'assiduité à courir dans l'Ain. J'en suis fier car j'en suis un peu à l'origine. Faut dire que les 4° catégories récompensaient que les 5 premiers avant. Bon là c'est une 3° et il faut rentrer quand même dans les 20. Je n'y arriverai pas vu le bô monde et mon état de forme.

 

En effet c'est une reprise pour moi après avoir couper longtemps, la première fois que je coupe si long depuis que je cours.

 

J'aperçois Manu dit Le Chamois. Il est en forme mais a yeuter sur les vétérans 1 et se dit que ça va être dur de rentrer sur la boîte du podium V1.

 

Les premiers du prologue arrivent déjà et Roux et Ribeiro arrivent ensemble et en ont garder sous la basquet pour après.

 

Un petit coucou à Pascal de Photogone qui tire le portrait aux arrivants du 5 kms et je retourne à la voiture pour me préparer.

 

A côté de moi, il y a des jurassiens qui ont fait le 5 et qu'on l'air bien crevé. Faut dire que le soleil est voilé mais la chaleur est bien là. On discute sur la montée du Poupet qu'ils ont fait aussi cette année.

 

Je pars m'échauffer et me rend compte qu'il fait bien chaud.

Au loin je vois un maillot kikourou.

Je pense que c'est Looping qui a dit qu'il viendrait.

Mais non c'est Jacques, Hérisson. On finit l'échauffement ensemble.

 

Franciss est là pour nous encourager mais ne court pas.

 

Le départ est imminent et avec Arnaud Saint Sulpice on a décidé, vue notre forme, de partir dans le peloton et à 15 à l'heure pas plus.

 

Ca y est, nous partons après un sympathique 3,2,1 partez.

Le peloton entame son chemin et s'étire doucement sur cette route brûlante. 

 

 

Je taille un peu sur le côté pour doubler car ça ne part vraiment pas vite.

 

Arnaud me rattrape et me double en me disant qu'on n'est pas à 4 au mille là.

 

On accélère et passons au 1° kilo en 3'57, on était à plus de 15 à l'heure sur les derniers 500 m.

 

La route serpente un peu et le 2° kilo arrive en 7'59. Pile poil.

 

 

Nous descendons légèrement. Un petit ravito et nous remontons.

 

3° kilo 12'10, eh oui ça remonte.

 

Nous serpentons sur un chemin puis de nouveau la route à travers un champ de maïs.

 

Je laisse filer Arnaud en lui disant que le 4 au mille c'est râpé. Il me dit qu'on accélèrera après.

Je le laisse quand même estimant que ça va trop vite pour moi pour une reprise.

 

Nous redescendons léger pour tailler à droite.

 

Des gens nous encouragent et nous remontons un peu pour revenir sur le final et finir le premier tour.

 

Depuis le début je vois Hérisson avec son maillot rouge devant et aussi Francisco avec qui je suis souvent sur les courses. Mais l'écart est toujours le même. Il faudrait que je mette un grand coup pour combler ou qu'ils aient une défaillance.

 

Passage près de Photogone, clic clac. Francis nous encourage. Il y a aussi Florian qui a couru le prologue.  

 

                       

                                                   Le Chamois                                                                                                                 Francisco

 

                         

                                               Arnaud 2s                                                                             Hérisson

 

        

Deux gars me rattrape donc qui était avec nous au début. Je me colle à eux et nous formons un joli petit peloton de chasse.

 

Devant un gars enlève carrément son maillot pour continuer en torse nu.

Gilles Brevet est là sur le côté. Il ne court plus guère celui ci ces derniers temps.

 

Nous bifurquons à droite pour descendre et le train s'emballe.

Ca remonte et je commence à en baver mais conserve le rythme en tirant sur les bras (la langue aussi).

 

Un de mes compagnons a suivi, l'autre a cédé du terrain. Nous nous tirons l'un l'autre et l'allure a l'air d'être bonne. Nous sommes côte à côte et nous remontons un à un les concurrents.

J'avais oublié comme c'est grisant cela.

 

Finalement nous revenons sur Jacques (Hérisson) mais un  petit écart existe encore. Devant plus loin mais pas tant que ça, il y a Francisco.

 

Avant la dernière petite bosse nous rejoignons Hérisson. Je laisse partir mon accompagnateur lui disant que j'en peux plus. Allez accroche me dit-il !

 

J'encourage Jacques et me prend un nuage de moucherons dans la tronche, les yeux etc.

Ma venue lui redonne du peps et il repart de plus belle et j'ai du mal à accrocher.

 

La bosse est presque fini et on voit le gymnase.

Je me mets à côté de Hérisson qui a un coup de moins bien et je l'encourage.

Je le lâche et voit Francisco juste devant.

Mais le bougre de V3 a du mordant et je n'arrive pas à le rattraper finissant 3 secondes derrière lui. Jacques fini 6 secondes derrière.

 

41'13 et la 39° place ouf c'est dure la reprise sur du court et sur route.

 

Arnaud n'a pas réussi à revenir à 4 au kilo de moyenne avec 40'36.

Le parcours mi route mi chemin et la température n'ont pas permis de réaliser de bons chronos.

 

On boit un petit coup avec Francis, Jacques et son épouse.

 

Je demande à Pascal de m'envoyer la photo des résultats car je n'arrive pas à les photographier derrière la glace.

C'est pas grave me dit Catherine Antoinet les résultats seront sur aincourir me dit-elle.

Mais c'est moi aincourir lui dis-je.

Surprise, elle ne savait pas. Je lui avoue que j'aime bien la rapidité et la publication des résultats le plus vite possible sur le site.

 

Je salue Manu qu'a encore cartonné, 9° en 36'48. il finit 3° V1. Il est ravi.

Régis Roux a gagné aussi le 10 kil en 31'59. Quel coureur. Derrière il y a Robin et Charnay puis Ribeiro, quel plateau.

 

                                                                               Sébastien Charnay, Régis Roux et Philippe Robin.

 

Je repars content de ma reprise, mais il va falloir du fractionné pour être plus à l'aise à l'avenir.

 

4 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 20-08-2009 à 13:45:00

çacourt vite dans l'Ain dis donc.Quelle belle reprise, bravo Gilbert.
Reprise samedi pour moi mais ce ne sera pas sur un tel chrono. Merci pour ton récit tjs agréable à lire.

Commentaire de franciss posté le 21-08-2009 à 22:14:00

Pfiou... ben mais keski faisait chaud !
Bravo à toi (et aux kikoux présents !)... c'est tout de même un bon chrono et des sensations qui sont plutôt prometteuses !!!

Commentaire de lulu posté le 21-08-2009 à 22:19:00

Bravo à toi !!!
Pas facile à rattrapper ce bougre de Francisco !? Normal, il s'entraine à OYO...

Commentaire de yves_cool_runner posté le 30-08-2009 à 17:39:00

Une reprise avec un bon chrono comme résultat ! Bravo Gibus. Après Corbas, la chaleur était encore au rendez-vous, les 4' au kilo, ça sera pour les 10 de cet automne.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !