Récit de la course : Mont de la Trinité - 12.7 km 2009, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Mont de la Trinité - 12.7 km

Date : 8/11/2009

Lieu : Kain (Belgique)

Affichage : 577 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Jogging du Mont de la Trinité

Le décor: 2 sorties pour un total de 17 km depuis le 23 septembre, le Mont-Saint-Aubert et 12 km au programme.

Dans l'ordre des priorités, finir; ne pas se faire mal, s'amuser.

Beaucoup de têtes connues au départ et ça fait plaisir.

Je croise notre canard volant au détour d'un chemin et je me dis que je pourrai peut être lui prêter main forte jusqu'au haut du Mont (km 4) avant de sombrer. Si je ne me reblesse je serai très heureux d'être sous les 6'/km aujourd'hui.

Départ en fond de peloton en compagnie de Jaife et Louis fine tous les deux de retour de longue absence.

Nous cheminons tranquillement sur les deux premiers km d'échauffement avant le plat de résistance. Km 1 en 5'39" et 2 en 11' et une chique. Curieux ça car pas vraiment l'impression d'avancer de la sorte mais bon je crois savoir aussi que je vais être bien trop court sur la distance.

On attaque le chemin des pilotes et Jean-Yves semble ne pas vouloir/pouvoir accrocher. D'une course faite avec lui à Ellezelles, il me semble qu'il grimpe très prudemment et descend comme un avion. Quelque avance ne serait dès lors pas superflue d'autant plus que Louis reste en retrait (et donc avec lui je pense).

Dans le replat du 3e km, Louis nous ratrappe Jaife et moi et comme je ne vois pas notre flying derrière, je me dis que la journée va être difficile.

Les cartes ont toutefois été redistribuées.

Pat 325 joue maintenant à saute-mouton avec nous et Jean 'M Debois est quelques mètres devant.

Je bascule une trentaine de mètres derrière le quatuor et prend direct le grand compas dans la descente pour revenir. C'est chose faite à l'entame de la carrière.

Je sais que Louis descend selon lui moins bien et dans le but de s'amuser, j'attaque de suite. Jean suit mais Louis semble un peu marquer le pas (mwouais).

Nous prenons le nouveau chemin et dans la descente (?) Louis nous revient dans les pattes comme une fusée et attaque de suite. Jaife y va et Jean suit. Je sais que c'est du bluff et ne réagis pas de suite mais bouche progressivement.

Quand je reviens dans la descente, je dis à Jaife d'embrayer autant pour décramponner Louis que la jouer moi aussi au bluff.

Il s'accroche comme un beau diable malgré je pense une très belle descente de ma part.

Dans la légère remontée au bas de cette descente, c'est lui qui remet une mine. Alors que j'étais super bien une centaine de mètres auparavant, je coince et dois le laisser me prendre une cinquantaine de mètres.

Il est lui aussi à fond, je le sais et je me dis qu'il peut également plafonner. Je reviendrais à une trentaine de mètres dans la rue de Celles et dans le début de retour vers Kain mais à chaque fois il embraiera pour me laisser à environ 150 mètres au final.

Comme attendu, je dois me bagarrer dans les 4 derniers kilomètres notamment avec Jean-Claude Beaury avec qui nous nous aiderons mutuellement.

Je termine en 1'03"25" 5'17"/km 401/630 et 501 points.

Certes dans l'absolu c'est quasi ma plus mauvaise course de l'année et pourtant...

Je crois que c'est une de celles qui m'aura procuré le plus de satisfactions en terme d'amusement voire même de perf' car je ne pensais sincérement pas faire une telle course avec ces semaines d'inactivité.

Très bon pour le moral tout ça et pour embrayer sur l'année 2010 qui s'avance déjà à grands pas.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !