Récit de la course : Les Foulées Ruymontoises 2010, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Les Foulées Ruymontoises

Date : 5/4/2010

Lieu : Ruy-Montceau (Isère)

Affichage : 1001 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Les Foulées de Ruy-Montceau 2010

 

 

 

 

 

C'est avec grand plaisir que je m'aperçois de l'existence de cette course, la "plus ancienne du Nord-Isère" ! Originaire de la région, j'adapte mon "planning" histoire de faire en sorte de participer à cette course dans mon pays natal. J'ajoute d'ailleurs, POUR INFO, que contrairement à ce que certains prétendent, le Nord-Isère ne fait pas partie intégrante du département du Rhône, et les berjalliens ne sont pas les ch'tis de l'Isère !!

 

Arrivée en avance avec Mathieu, on nous park et on s'inscrit. Pour 7 euros on a quand même droit à la course de 11.2 kms, un sac à dos, un yop, un billet de tombola... On est gâté ! Quant à l'ambiance générale, on retrouve celle de beaucoup de courses à saucisson chères au kéké, et cecimalgré la présence de beaucoup de gens en provenance de club (les clubs berjalliens doivent être plus conviviaux !) !

 

Le départ est donné... limite départ lancé ! Et comme à l'accoutumée le premier kil fera office d'échauffement.... Un tour de terrain et on rejoint vite le tennis (mon club pendant quatre ans !). Je remonte petit à petit, quand soudain mes lacets s'entremêlent et je me vautre sur le bitume, une belle pirouette, et des croûtes sur le côté droit (main, coude et genou). Bon au moins ça donne un look sportif pour la suite...

 

Commence la première de trois bosses annoncées. Bosse que j'ai de nombreuses fois grimpée en vélo ou en mob' ! Ca passe bien, je remonte pas mal de monde. Une fois sur le côteau, nous prenons la direction de l'étang de Rosières, chic chic chic. Un gars en ciel et grenat me remonte, on double des mini-pelotons mais je le laisse filer, on n'en est qu'au troisième kil ! On traverse une exploitation fermière, odeur locale.... puis un troupeau de vache, pittoresque ! Au loin je vois une couette avec un troupeau de fan qui la suive, j'en fais mon objectif, la croyant première féminine.

 

Vient ensuite la descente, pas bien technique, pas bien pentue, donc aucun écart ne se fait... à mon grand dam ! Et j'ai mal aux jambes, alors que j'ai quasiment pas couru de la semaine... Tant pis, on serre les dents. S'ensuit un plat le long de Rosières, et c'est géant de courir là où on a fait tant de promenades dominicales !! On s'enfonce dans le bois, demi-tour sur une passerelle et ça repart. Un gars en blanc nous d-é-p-o-s-e littérallement ("mais d'où il sort ??")... Le peloton de devant a éclaté, trois gars sont lâchés, je les reprends et me maintiens péniblement à 15m de la gazelle (dénommée Magalie et deuxième féminine car tout le monde l'encourage !!). On me dit 82ème à cet instant-là.

 

Et ça se met à remonter, deuxième bosse dans un chemin limite single-track, alors que des randonneurs font eux leur descente ! Très sportivement ils nous laissent passer, je continue de courir, courir, je reprends ceux qui marchent y compris le ciel et grenat, et dépasse finalement Mag'.

 

Par contre je paie le prix de l'effort dans la relance qui suit. Le ciel et grenat me repasse et me devance avec le gars en blanc. Et les voilà qui se tapent la discut' !! Ubuesque, je suis dans le rouge total et eux conversent !! Finalement le gars en blanc se met sur le côté, il est apparemment entraîneur et attends la fameuse Magalie. Aïe c'est pas bon pour moi ça.

 

On retrouve la route de côteau du début. Je me demande alors où va être la troisième bosse ? Et le plat ne me réussit pas, j'ai beau dérouler, avoir la sensation d'aller vite, on reconnait les "pistards"... Puis je me retourne, Magalie et l'entraineur sont juste derrière !! Je relance, c'est que je veux finir devant, tant pis si j'explose, ce sera la course ! D'autant que nous sommes sur un faux-plat descendant qui se termine en descente donc pas de risque niveau fatigue.

 

Je renoue même finalement le contact avec le ciel et grenat qui est avec un gars en jaune et bleu de Villemoirieu... Et en bas de la descente jeréalise comment va être la fin du tracé, on va rejoindre le lotissement qui domine l'arrivée ! Allez, je ne me suis pas retourné mais derrière ça devrait être contenu, je reste au max' en suivant les deux zozos. Petit replat au milieu de la côte, le ciel et grenat s'envole (enfin je parie qu'il n'est qu'à 70%...) et on se fait remonter par un gars en noir que j'avais dépassé il y a belle lurette !! Beau finish pour lui donc... A priori...

 

Jusqu'à ce qu'on aperçoive enfin, en contrebas, l'arrivée. Le gars en noir explose finalement, moi j'en mets une petite couche, le villemoirieu s'accroche, il reste un U de 400m, il sprinte de loin mais je ne me retourne même pas et sprinte aussi, ça dure cent mètres, puis ses pas ralentissent, c'est gagné pour moi !!

 

67ème sur 269 en 50 minutes 45 ! Je suis ra-vi ! Bon j'en ai clairement chié, j'étais à 110% les 3/4 de la course, mais finir une telle course avec un si beau temps et devant les concurrents du jour, ça suffit à mon bonheur ! Bonheur amplifié en apercevant ROSS L'ALBATROSS à l'arrivée ! Et oui, il a daigné venir courir à l'étranger !! Et termine deux voire trois minutes devant moi, ouch, félicitations, surtout avec un cani-cross le samedi !

 

J'apprendrai à l'arrivée que Magalie est la gagnante de l'an passé, mais qu'aujourd'hui il y avait une extra-terrestre qui termine devant Ross.

 

Au final une course extrêmement bien rôdée, un parcours sélectif avec de tout, du paysage, du bitume, du chemin, du sous-bois, une passerelle, des bosses..... et une bonne humeur générale !!

 

 

 

5 commentaires

Commentaire de undertacleur posté le 05-04-2010 à 19:59:00

J'ai eu moi aussi droit à une discussion entre 2 type à 17 kmh hier qui causaient pépère, c'est toujours agréable !!
Bravo pour ta course ! Quel classement ?

Commentaire de fk_isere posté le 05-04-2010 à 22:03:00

oh même Ross le Berjallien s'est déplacé! Ca va, vous avez bien carburé, ça va plus vite que sur de la soupe dis donc ^^ Vous avez eu votre petit sac à dos rouge ? Oh les écoliers, n'oubliez pas de faire vos devoirs pour la prochaine course ;) Panam pour toi!

Commentaire de fk_isere posté le 06-04-2010 à 09:50:00

http://www.ledauphine.com/ruy-montceau-br/-on-a-tire-sur-les-coureurs-des-foulees-ruymontoises-@/index.jspz?article=285436&chaine=42

Commentaire de the dude posté le 06-04-2010 à 11:10:00

Bien joué Julien, encore une fois!

En + t'as même réussi à passer entre les balles (voire post de Ross).

Commentaire de le_kéké posté le 06-04-2010 à 13:26:00

Bravo julien, toujours sympa ce petit récit de mardouk, RDV incontournable de tous les lundis!!
Une bonne course au saucisson comme on les aime, je serais bien venu mais aller dans des coins aussi paumé (et mal famé) comme le nord isère faut vraiment y être né ;-)
Et c'est pas le marathon de Paris bientôt ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !