Récit de la course : Les As de la Miou - 9 km 2010, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Les As de la Miou - 9 km

Date : 15/8/2010

Lieu : Treffort Cuisiat (Ain)

Affichage : 1183 vues

Distance : 9km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Un demi siècle bien frais.

 Un demi siècle bien frais.

Je suis tout derrière au départ, au fond du peloton de 150 coureurs environ.

Cette course, je veux la faire en me faisant plaisir.

En plus c’est la 50° édition donc c’est la fête.

 

 

 

Je suis donc à Treffort pour ces 9 kilomètres un peu vallonnés.

Devant on fête les 50 ans et en plus un coureur de l’EAB participe à sa 1000° course dont 40 fois Treffort. Georges Thivent est apprécié des autres coureurs et ses copains de Bourg lui font savoir en revêtant des tee shirt : millième de Georges.

 

Michel Delore me voit tout derrière et me salue en rigolant.

Le compte à rebours est donné et c’est parti dans la descente.

Je sers la main d’un gars que je connais sur le côté, c'est Raphaël.

Plus bas je double des gars avec des maillots cars postal.

Je les salue en leur disant que je suis de la Régie de l’Ain.

« Ah, il nous nargue pour qu’après il dise qu’il nous a battu. »

Je les laisse en leur souhaitant bonne course et continue ma remontée.

 

Je rejoints Christian Meygret. Un chien aboie dans une maison (il n’a pas fini celui là)

Je suis derrière Christian. Ah mais il s’est barré ce chien et je lui chope un mollet. Il ne réagit pas car il m’a vu arriver.

Bon finies les blagues, il faut courir.

 

Plus loin je vois Joshua01. Je le passe avant de retraverser la route. Eh mais t’as mis le turbo ! me dit-il.

 

On finit la petite boucle et nous repassons sur la ligne de départ.

Ca redescend et je double doucettement les autres.

Je me sens bien.

 

Serge Rapy est à ma hauteur. Je le passe en l’encourageant.

Nous passons de nouveau la route. Petite bosse mais en tirant un peu sur les bras, ça passe.

 

Florian me tire le portrait.

Jean Michel me dit que j’en ai plus que 30 à doubler. Je me marre.

 

Nous entamons la grande boucle et je rattrape Pétar et Véronique Rousset.

Je reste un moment avec eux mais Pétar craque.

Denis nous rattrape.

Eh Denis nous allons repasser sur les traces du off de Looping !

 

 

Nous passons devant le lavoir mais de bière au ravito cette fois.

Virage à gauche et plus loin c’est la montée.

 

Denis nous a passé et Serge en fait aussi de même.

Lionel en haut avec sa femme nous encourage : Allez Gibus !

 

Contrairement au prologue de 4,5 kms d’avant, nous continuons à monter sur la droite vers l’église.

Allez Véro ! Elle a aussi des supporters.

 

Nous tournons sèchement à gauche en une épingle à cheveux en descente.

Je vois Philippe Robin furtivement. Salut Philippe !

 

C’est la grande descente (sans Yves Montand).

Les gens nous encouragent.

Le temps est incertain et le ciel est tout noir.

 

Soudain une grande bourrasque nous balaye puis la pluie commence à nous arroser.

 

Nous finissons la première grande boucle. Dans le virage Pierrot nous prend en photo. Allez Gibus, allez Véro.

 

Nous passons près du parking. C’est bon ma voiture est toujours garée dans l’herbe.

Nous refaisons le carré assez plat du bas.

Anne Ruelen est de visu là bas devant. Elle est avec Patrick Thièvon. Gilles Promonet doit-être encore plus loin devant.

 

Le groupe des coureurs de l’EAB ne sont pas loin non plus. Ils entourent Georges Thivent pour sa 1000°.

 

Il pleut de plus en plus et de l’eau stagne sur la route.

On repasse la route. Le bénévole est tout trempé et courbé pour éviter les trombes d’eau et le zef.

Nous longeons le côté droit où les arbres nous abritent tant bien que mal.

 

Nous repartons pour la dernière boucle, la 2° grande.

Le passage devant le lavoir est moins sympa maintenant.

 

Je laisse passer Véro dans le virage et dans la montée je suis un peu devant.

Les gouttières vomissent des tonnes d’eau et celle-ci ne reste pas dans le caniveau et descend en un petit torrent.

J’ai les pieds trempés. Mais qu’est ce qui me reste de sec ?

 

Dernière montée jusqu’à l’église, puis c’est la descente.

Je fais gaffe aux plaques d’égout et autres trappes. Mon passage à travers l’une d’elles et encore assez ressent et mes tibias sont encore tous croutés.

 

Nous arrivons enfin (elle est interminable cette pente).

Flo (comme Florian et non comme Flotte) me reprend en photo. Sur celle-ci on dirait que j’ai une tenue toute foncée.

Dingue, il n’y a plus qu’à mettre le gel douche et se rincer.

 

 

Nous taillons très vite se changer.

Je prends la voiture et file aux douches (les vraies)

 

La petite bière avec les gars du club va me réchauffer.

Nico a terminé 2° derrière Sébastien Charnay qui est parti comme une fusée.

Véro et finalement 3°, Anne 2° loin derrière Catherine Antoinet en pleine prépa de 42 kil.

Je tchatche un bon moment avec Cédric Cluzel qui a doublé. 5° sur le prologue et une bonne place sur le 9 bornes.

             

Ca y est la cinquantième édition est passé.

L'année prochaine certains passeront V2.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-10-2010 à 21:17:00

content de te lire de nouveau mon ami

Commentaire de lulu posté le 25-10-2010 à 16:08:00

Quoi t'as mordu le facteur ??
Bon, t'as retrouvé la forme !? Alors, on te voit à L'IzerNight ?!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !