Récit de la course : Cross des Jonquilles 2011, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross des Jonquilles

Date : 8/5/2011

Lieu : Cuvéry (Ain)

Affichage : 456 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Un quart de siècle de jonquilles

 Un quart de siècle de jonquilles.

 

 

Avec Michel on rigole car on a des tous petits numéros.

Les organisateurs ont reclassé les prés inscrits et ambérieu marathon est le premier club par ordre alphabétique.

On se prend pour des vedettes avec nos dossards à un seul chiffre.

 

Je suis sur la ligne de départ avec Laurent et Fabien. Michel est derrière. On se fait signe.

C'est parti pour 13 kms sur ce plateau du Retord où les skieurs s'en donnent à cœur joie l'hiver sur les pistes de ski.

C'est le 25° cross des jonquilles.

 

Je pars en suivant Laurent.

Ca part vite mais c'est pour se défaire du peloton.

Après une petite portion de route nous rentrons à droite dans un chemin.

Petite descente puis nous traversons un grand espace découvert.

Un jeune devant moi n'arrête pas de retourner.

 

La première féminine est avec moi mais cela remonte et dans les lacets de cette première montée, elle me lâche.

Fabien me rejoint dans cette montée et nous la finissons ensemble.

Il reprend mais il est plus fort que moi.

 

Dans les sentes suivantes, je me sens bien et j'accélère.

Je n'ai plus cette bronchite tenace et j'en profite sur ce beau parcours.

La partie boueuse est toute sèche cette année. C'est vrai que ça fait longtemps qu'il n'a pas plu.

 

Nous arrivons vers la route signe de fin de première boucle.

Nous traversons et passons le ravitaillement.

 

Dans la montée qui suit Fabien me sème pour le compte.

Bernard me rattrape à son tour. Je ne peux pas le suivre non plus mais je serre les dents et je reste à distance.

Nous finissons la montée et sortons de la forêt.

Petit passage à découvert.

Finalement il n'a pas plu. C'était menaçant sur la chaine des Alpes en montant.

Nous sommes à plus de 1100 mètres et la végétation est clairsemée.

 

Virage à droite.

Un gars agite une cloche comme tous les ans au même endroit. Sympa.

Je connais le parcours et je sais qu'il y a encore quelques petits tapes cul puis c'est la grande descente.

Je reprends du poil de la bête et rattrape Bernard et d'autres coureurs.

Je double aussi le jeune qui se retournait sans arrêt au début.

La descente arrive et je donne tout.

 

Je passe la première féminine moins à l'aise dans les descentes.

C'est Emilie une suissesse venue en voisine.

Le décompte des kilomètres continue.

Un panneau indique un kilomètre.

Des gens nous encouragent dont Nelly.

 

L'arrivée est là et je franchis la banderole en 1h02.

 

L'année passée j'avais fait 1h06 et il y a 3 ans, 59'.

Je suis 58° sur 216 et 5° v2.

 

Fabien termine huit places devant moi.

Laurent est 17°, Michel, avec son dossard 8 met 1h18.

 

Les résultats sont vite consultables grâce à Jean Biron et ses ordi et ses écrans.

On nous remet un tee rouge ou bleu au choix.

 

Vraiment une belle épreuve avec un paysage de carte postale.

 

2 commentaires

Commentaire de lulu posté le 30-05-2011 à 23:47:00

Bah alors Gibus !! Et les photos !?!?

Commentaire de yves_cool_runner posté le 02-06-2011 à 22:15:00

Une belle course et un récit aussi rythmé que tes foulées ! Bravo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !