Récit de la course : Cross des Jonquilles 2010, par delphe6601

L'auteur : delphe6601

La course : Cross des Jonquilles

Date : 9/5/2010

Lieu : Cuvéry (Ain)

Affichage : 552 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

XXXème cross des jonquilles

Pour cette édition 2010, temps frais, ciel couvert, plus de participantes dames mais moins d'hommes que l'an dernier m'a t-il semblé...

C'est ma 1ère course de la saison, sur la ligne de départ, je retrouve Jean Luc qui me souhaite bon courage et m'assure de la victoire car les meilleures ne sont pas là. Ce n'est pas péjoratif, je connais ma valeur... Il y a aussi Marine et sa maman qui va accompagner sa fille sur le 13km. Je ferai ça aussi l'an prochain avec ma fille. Sinon, pas beaucoup de fondeurs à cette époque, l'entrainement a juste repris.

Je pars pas trop vite, je descends dans la combe de Merlogne avec une dame sur mes talons. Elle a une belle foulée, je me dis qu'elle sera dure à battre. Jusqu'à ce que la pente s'élève et que je l'entende souffler fort. Les montées du départ auront raison d'elle. Elle reviendra plus tard vers la fin à 1min de moi car elle a l'air bonne sur les portions roulantes.

Pendant ce temps, je surveille mon cardio pour ne pas dépasser trop vite mes limites et ça va. Le terrain est boueux et ça dérape dans les montées, ça freine un peu le temps. Au kilomètre 5, j'ai ma petite voix qui commence à me dire:"Mais qu'est-ce que tu fais là? T'en as pas marre des compètes?" Ca me prend au dépourvu, ça me suivra jusqu'à la fin et ça me fait réfléchir. Mais elle ne m'a pas fait craquer. Sortie des parties boueuses, je prends le chemin forestier qui monte de façon régulière et j'essaie d'accélérer, ça répond bien. Je suis en forme. Sur les passages canadiens, les bénévoles ont matérialisé de jolis chemins en jonquilles, c'est sympa ainsi que leurs applaudissements.

Arrivée à la Ferme de Retord, il me reste à descendre à l'arrivée et j'ai du mal à accélérer. J'ai vu que la seconde féminine était plus loin et du coup, comme je me suis bien dépensée à la montée, je ne vais pas attaquer dans la descente. J'aurai pu mais je n'en avais pas envie, encore la petite voix qui me dit "A quoi bon?" A l'arrivée, 1h06. J'ai cru que c'était un bon temps mais en réalité, j'ai fait 1min de plus que l'an dernier où j'étais à l'agonie mais où j'avais fait une descente d'enfer. Comme quoi... Quand ça va bien, j'ai souvent du mal à me tirer sur la couenne.

A l'arrivée, je retrouve Jean Luc à qui il est arrivé une mésaventure: il a perdu son bridge en voulant boire à sa gourde. Heureusement il a retrouvé ses...dents. Il me dit que je suis affûtée, moi je trouve que je pourrais mieux faire et vais m'y atteler.

Tee-shirt cadeau, lots attractifs, tirage au sort d'autres lots, bonne humeur, toujours aussi sympa ce cross. La prochaine fois, on veut le soleil !!!

1 commentaire

Commentaire de Gibus posté le 13-05-2010 à 18:49:00

Mais c'est pas possible :
c'est toi que j'ai doublé à l'arrivée
si j'avais su je t'aurais monter sur mes épaules.

Il faisait vraiment froid ce dimanche là haut
a+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !