Récit de la course : Trophée de St Quentin en Yvelines - Etape 2 - La Sente des Carrières - Circuit A 2008, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : Trophée de St Quentin en Yvelines - Etape 2 - La Sente des Carrières - Circuit A

Date : 11/6/2008

Lieu : Voisins Le Bretonneux (Yvelines)

Affichage : 1039 vues

Distance : 0km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trophée de Saint Quentin - Etape 2

Introduction

Comme chaque année, les clubs de Guyancourt Orientation 78 et Montigny Sports d'Orientation organisent le Trophée de Course d'Orientation de St Quentin en Yvelines tous les mercredi soirs de juin Cela permet de faire quelques courses d'orientation de proximité.

Cette année j'ai prévu de participer aux 4 courses, et de m'inscrire en priorité sur le circuit A (le plus long)

Cette semaine, retour sur une carte découverte il y a quelques années sur ce même challenge. En fait ce n’est pas une mais deux cartes qui vont être utilisées sur le circuit A (et le B) le tout à l’échelle 1/5000. La progression devra se faire en comptant sur les orties et les ronces.

Vous pouvez retrouver la définition des postes, la carte (fusion des deux cartes réelles) avec mon tracé, ainsi que mon résultat et quelques résultats du challenge.

Le CR de la course

Petit rappel :

Comme tous les ans, le challenge de St Quentin en Yvelines permet de faire une CO tous les mercredi soir de juin histoire de décompresser après une journée de boulot.

Le challenge qui prend en compte les 3 meilleures participations (sur 4 épreuves) est l’occasion de se mesurer aux copains… copains qui comme je l’ai déjà dit dans mon CR de la semaine dernière (mais ça ne fait pas de mal de le rappeler) ont vu soudainement leurs bras et leurs jambes rétrécir au point de s’inscrire sur le circuit B (B comme Barbie ! ! !… Mouarffff)

En arrivant je tombe sur Taz et le Gros Camion… Là en s’inscrivant à nouveau sur le circuit B, il est pas à l’aise le Domi… On dirait un peu un défenseur italien face à un avant centre hollandais !!! (oui, c’est moi l’avant centre )

La course se fera sur deux cartes au 1/5000 dont celle de " la sente des carrières" que nous avions utilisé en 2004 ou 2005 lors de ce même challenge mais sur laquelle j’ai aussi couru en novembre dernier pendant l’O’Castor.

Inscription, préparation de la tenue habituelle. Il fait moins chaud que la semaine dernière et il y a de l’air, bref de bonne conditions de course.

Je me rends au départ ou je vais partir presque en même temps que Domi (mais il est sur le circuit B lui… vous vous souvenez…) et juste devant Guillaume de l’X’trem Team.

Petite particularité cette semaine, on a le droit à une carte pré-imprimée (avec les balises déjà reportées dessus.) ça c’est cool…

Poste 1 : Dépression – 2’35 (circuit en bleu)

Départ prudent avec une progression simple sur chemin au départ. Je passe la route qui me permet d’accéder à la seconde carte, puis longe la zone grillagée jusqu’à l’angle de la clôture. Là je pique à l’azimut droit sur la balise. Pas de soucis.

Par contre je me rends vite compte que la carte n’a pas été relevée en été… Les couleurs ne sont pas réellement conforme (en fait c’est un relevé hivernal) et il faudra compter avec une pénétrabilité beaucoup plus restreinte.

Poste 2 : Rentrant – 3’08 (circuit en bleu)

Je sors plein sud pour retrouver le chemin puis je trouve le sentier qui doit me rapprocher de la zone de la balise. Là je me laisse porter (un peu trop) par une descente sévère et je dois remonter quelques mètre car j’ai dépassé la zone du poste. Pas grand chose mais il va falloir être attentif.

Poste 3 : Souche – 1’21 (circuit en bleu)

A la sortie du poste je trouve facilement une petite piste qui ne figure pas sur la carte mais qui semble longer le petit lac. C’est juste ce qu’il faut pour aller vers la balise.

Poste 4 : Terrasse – 3’12 (circuit en bleu)

Vu la densité de la forêt je préfère ne pas couper à travers et suivre la pistouille qui me permet de rejoindre le pied de la zone de balise. Une fois passées les deux levées de terre, je rentre chercher le poste sans soucis

Poste 5 : Rentrant – 3’06 (circuit en bleu)

Retour sur le sentier. Je me cale sur les petits écarts du sentier et, au bon moment, je pique droit dans la montée en plein bois… Et j’arrive pratiquement pile sur la balise.

> Poste 6 : Taillis – 4’50 (circuit en bleu)

Normalement ce poste là ne doit pas poser trop de problèmes, sauf qu’entre le normalement et le reste, il y a un monde… Je quitte la balise pour terminer une fort belle montée et retrouver le chemin du haut. Là je sais qu’il faut couper un peu dans les taillis. Je pique droit devant, passe avec un peu de difficultés une vieille clôture barbelée et me retrouve dans un enchevêtrement de ronces infranchissable malgré quelques tentatives… Demi tour obligatoire, re-barbelés et retour sur le chemin. Je pousse un peu vers l’ouest et je trouve un large passage (grrrrrrrr). Entrée dans la zone des terrains de foot, mais autour c’est la savane. Des herbes d’environ 1m50 par endroit (une balise ca fait 70cm de haut). Je me cale donc sur le bord du terrain de foot puis au bon moment je file vers le taillis, et c’est le bon.

Poste 7 : Talus raide – 1’56 (circuit en bleu)

Retour sur le terrain de foot que je traverse, puis une fois arrivé sur le chemin je trouve le début du sentier qui descend vers la balise. La zone est une fois de plus bien raide mais je tombe direct sur le poste.

Poste 8 : Trou – 5’32 (circuit en rouge)

Demi-tour. Je remonte sur le chemin par la même trace qu’à l’aller car ça passe bien. Une fois en haut je fais la première partie de l’interposte sur le grand chemin puis je me cale sur le petit sentier pour commencer mon azimut. Je progresse jusqu’au fossé, puis je vois la balise un peu plus loin sur ma droite

Poste 9 : Dépression – 5’24 (circuit en rouge)

Au cap je rejoins le grand chemin emprunté à l’aller et je retourne vers la route. Là je continue de remonter jusqu’au niveau du départ de tout à l’heure et je prend un sentier qui descend vers la balise. Au bout du sentier je continue ma descente plein bois en conservant le fossé comme repère sur ma gauche jusqu’à la balise.

Poste 10 : Charbonnière – 1’18 (circuit en rouge)

Pas trop de choix. Droit devant puis attaque de la descente raide jusqu’à la balise située presque sur le chemin.

Poste 11 : Souche – 1’55 (circuit en rouge)

Je suis le chemin jusqu’à l’intersection et je prends le sentier qui descend vers la balise. Encore un passage raide et au moment où le sentier vire à gauche je pique droit sur la zone vert foncé. En plus je suis juste du bon côté.

Poste 12 : Dépression – 4’23 (circuit en bleu)

Dans tous les cas il faudra remonter. Je prends le même chemin que pour la descente puis je reprends le chemin avec comme point d’arrêt la zone dégagée grillagée (en jaune) Impossible de la rater. Une fois là comme je ne vois pas de trace facile le long du grillage je vais chercher le sentier qui rentre dans la forêt et qui me mène a proximité de la dépression.

Poste 13 : Pied de la falaise – 3’00 (circuit en bleu)

Sortie de poste pour rejoindre le chemin au sud-est que je continue jusqu’à la fourche. La j’emprunte un instant le petit sentier et des que j’en ai l’occasion je descends au pied de la falaise (dont une partie sur les fesses !!!) Une fois en bas je longe juste la falaise et après avoir passé la construction je trouve le poste.

Poste 14 : Angle de la construction – 1’59 (circuit en bleu)

Bon, il faut remonter… Juste après la balise il y a un passage super raide entre les rochers. Comme je ne suis pas certain de trouver mieux tout de suite derrière je le prends. Ca glissouille pas mal (heureusement qu’il ne pleut pas) mais comme c’est raide ça ne dure pas trop longtemps. Une fois en haut je reprends un moment le sentier et quand il part à ma droite je pique droit sur la zone du poste.

Poste 15 : Souche – 0’34 (circuit en bleu)

Là je ne me pose pas de questions… Droit devant en plus c’est juste à côté…

Poste 16 : Fourré – 2’57 (circuit en bleu)

Je ssors vers l’est pour rejoindre la zone dégagée et le chemin et là j’ai le choix entre un sentier tout droit mais qui n’arrive pas juste sur la balise ou un sentier qui serpente mais qui arrive droit (ou presque) sur le poste. En fait la zone est encombrée de fougères et de ronces aussi hautes que moi. Arrivé au début du sentier je devine une petite trace. Je décide de la suivre et tout bon! Au bout de quelques mètres la trace se confirme, et j’arrive comme ça jusqu’à la balise en même temps que Taz (que je croiserai encore plusieurs fois par la suite.)

Poste 17 : Rentrant – 4’22 (circuit en bleu)

Je file plein sud pour rejoindre le chemin et là, au lieu de contourner par une zone roulante, je coupe dans le bois… Mauvaise pioche car je me trouve dans une végétation ne facilitant pas la progression. Je tombe d’ailleurs sur un coureur qui cherche la balise ... 16 ! Ben t’es pas dans la bonne région mon ami. Je l’aiguille vers sa balise puis je continue ma progression jusqu’au grand chemin. Là je descends et un peu après le coude du chemin, je rentre dans le bois, m’appuyant sur le long rentrant pour trouver la zone blanche où est la balise.

Poste 18 : Pied de la falaise – 1’48 (circuit en bleu)

Sortie de poste rapide vers le chemin que je suis jusqu’à la zone d’attaque du poste situé après un petit coude du chemin. Là je monte droit dans la pente vers la (petite) falaise.

Poste 19 : Rocher – 4’23 (circuit en bleu)

Choix d’itinéraire problématique. Soit je redescends prendre le chemin mais je vais remonter sec après, soit je monte mais il faudra redescendre… alors j’opte pour le milieu. Progression en montant très légèrement. Par chance je trouve encore une pistouille qui n’est pas sur la carte. J’avance pendant un moment mais sur la fin j’ai un gros doute sur ma position et comme je suis finalement pas mal monté pour éviter de jardiner dans cette zone pas très facile, je préfère reprendre un appui sur au niveau du chemin (j’aurais mieux fait de monter des le début du coup.) Je prends appui sur la fourche du chemin pour attaquer ma descente et je tombe pile sur le poste. J’ai bien fait de me recaler même si j’aurais du faire ce choix bien plus tôt !

Poste 20 : Limite de végétation – 4’38 (circuit en bleu)

Sortie de poste par une belle descente un peu sauvage et une fois sur le chemin je progresse jusqu’au niveau de l’arrivée de 2 sentiers. Là je continue un peu et trouve le mouvement de terrain où est la balise, en rentrant un peu à l’intérieur je vois rapidement la balise.

Poste 21 : Borne – 5’01 (circuit en rouge)

Là on va attaquer un truc amusant, une aile de papillon. Je vais repasser 3 fois sur le même poste (perdu au milieu de nulle part) mais jamais en venant du même endroit…

Pour le moment je sors du poste 20 par encore une remonté sauvage dans les fougères jusqu’au chemin et, une fois contournée la dépression, je file sur la balise. Au moment de pointer je contrôle le numéro et … c’est la 141 alors que je cherche la 142 ! Pas glop Pas glop…petit contrôle sur la carte et … Merde… je me suis trompé de poste. Le mien est plus loin et j’ai confondu avec la 28. Attention, no stress maintenant c’est pas le moment de jardiner. Je me cale et prend un azimut sur la 21, pas facile facile, mais ça passe !

Poste 22 : Taillis – 2’33 (circuit en rouge)

Tous les postes qui suivent vont pratiquement se faire à l’azimut, malgré une zone très tourmentée qui ne facilite pas la progression ! C’est plein de trous de dépressions et de chablis… mais ca passe quand même…

Poste 23 : Souche – 1’03 (circuit en rouge)

Azimut puis progression au mieux…

Poste 24 : Butte – 1’09 (circuit en rouge)

Pareil… Azimut + progression au mieux !

Poste 25 : Borne – 1’46 (circuit en rouge)

Retour sur la borne de tout à l’heure. Le fait d’y être déjà allé aide un peu !

Poste 26 : Trou – 1’29 (circuit en bleu)

Sortie de poste à l’azimut jusqu’au chemin puis nouvel azimut à partir de départ du petit sentier pour rester calé

Poste 27 : Dépression – 1’31 (circuit en bleu)

Sortie vers le chemin, puis je pousse jusqu’à l’intersection du chemin qui passe au dessus de la balise. La dépression est dans le vert foncé mais pour une fois la réalité est moins dense que la carte… sauvé !

Poste 28 : Petite dépression – 2’00 (circuit en bleu)

Pas envie de faire un détour. Je cale la boussole et pars au taquet droit devant. L’azimut doit être bon puisque je retrouve ma balise de tout à l’heure.

Poste 29 : Borne – 1’13 (circuit en bleu)

Je refais le même itinéraire que tout à l’heure pour aller à la 21… mais en fait je n’optimise que très peu car après ces boucles j’ai un peu de mal à me repérer . Je me souviens juste que la balise est en hauteur.

Poste 30 : Dépression – 3’06 (circuit en violet)

Sortie de poste directe vers la balise suivante. J’arrive sur le chemin et bêtement je continue sur ma lancée avant… d’être stoppé par la végétation. Ca ne passe pas. Zut! Je retourne sur le chemin pour chercher le sentier qui passe à côté (pas trop le choix et du temps de perdu !)

Arrivée sur la zone je contourne le vert foncé du mauvais côté (grrrrr) mais fini par trouver le poste.

Poste 31 + Arrivée : Jonction chemin fossé – 3’12 (circuit en violet)

Bon là c’est du chemin facile même si j’hésite à mi chemin (car en fait il y en a dans tous les sens des chemins et que je suis un peu perdu sur mes repères de distance. Mais ça se termine pas trop mal

Et voilà, seconde épreuve terminée. Je retrouve Domi (souvenez vous, la Barbie team au début de la course). Bien sur il a déjà terminé son circuit (mais il avait 30% de distance en moins sur le sien… gnac gnac gnac…)

Je passe en 1h26 cette semaine, sur un circuit un peu moins physique que la semaine dernière mais quand même pas mal usant avec de belles grimpettes. Assez tôt (vers le 4 ou 5ème poste) je me suis rendu compte que je n’avais pas de jambes (j’ai été " cramé " de mercredi dernier jusqu’à lundi. Impossible de récupérer !!!) Là les sensation ont été bonne au départ mais pas longtemps. Du coup je suis allé moins vite et j’ai pris le temps de travailler techniquement. Résultat plutôt positif les erreurs n’ayant pas eu autant d’impact que celles de la semaine dernière.

Maintenant il faut que je sois bon techniquement ET rapide… et là c’est pô gagné.

On attend le retour des autres participants. Guillaume (de l’E’xtrem Team) un des rares a avoir osé monter sur le circuit A et qui était loin derrière la semaine dernière, ne termine qu’à 7mn de moi … Bon ok c’est un " d’jeuns de Senior "

Les autres arrivent petit à petit, y compris la souris (qui s’est faite chronométré cette semaine) et qu’on avait loupé au départ. Par contre je ne verrai pas le Castor car je voulais être rentré à la maison avant la nuit (hi ! hi ! hi !). J’ai aussi loupé Atomik JF et le Mammouth Rose (toujours loin devant moi au classement !)

Voilà. Rendez-vous la semaine prochaine à Bois d’Arcy pour le troisième épisode du challenge !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !