Récit de la course : Angers Trail - 34 km 2013, par L_Olive

L'auteur : L_Olive

La course : Angers Trail - 34 km

Date : 26/5/2013

Lieu : Angers (Maine-et-Loire)

Affichage : 603 vues

Distance : 34km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Angers Urban Trail 2013 parcours 34Km.

Ayant déjà participé à ce trail urbain l’année dernière (sur le 18Km), l’envie de le refaire était très présente car je garde que de très bon souvenirs de ce dernier !

Habitant sur Grenoble, Angers se situe à environ 800Km de chez moi, donc l’aller et retour juste pour le trail c’est pas gagné. Il faut motiver du monde… En moins de deux mois les inscriptions pour les parcours 6km et 18Km sont complets, il ne reste que des places pour le 34Km. Je rasure mes amis, en leur disant qu’avec un plan d’entrainement c’est faisable… mais personne n’y croit et l’Angers Urban Trail 2013 tombe à l’eau.

Une semaine avant cette course, je dois aller sur Nantes pour le travail ! Je saute sur l’occasion, m’arrange pour y passer la semaine complète et emmène mes adidas riot :). Les collègues ne sont toujours pas super motivés, je ne suis pas particulièrement entrainé pour cette course mais je n’ai aucun objectif de chrono.

Je retrouve un ami sur Angers, m’inscrit sur le 34Km (juste 1 jour après le marquage des prénoms sur les dossards. Dommage je courrai en anonyme). Sinon les prénoms sont écris sur les dossards et les personnes vous encouragent en citant votre prénom, c’est très sympa ! (attention de ne pas renseigner un pseudo car ils vérifient avec une pièce d’identité pour retirer les dossards). Mon collègue Angevin s’inscrit également avec l’appréhension de ne pas avoir le niveau pour venir à bout de ces 34Km.

Bref la météo pourrie des dernières semaines oblige l’organisation à modifier le parcours, les champs et les routes sont inondés… donc la météo est pourrie ici aussi.

Samedi 25/05 on file acheter un petit gâteau sport, quelques gels, puis on passe retirer nos dossards. Dans le sac offert par l’orga une bouteille de vin de la région (plusieurs cru au choix mais une seule bouteille par personne plus des manchettes sport). Ces manchettes arrivent à pic ! Les miennes sont restées à Grenoble.

ready to go

Le dimanche 26, départ prévu à 8H45, on arrive à 8H20, on trouve une place un poil loin du départ mais on n’a pas tourné en rond au moins. On s’équipe et on rejoint la ligne de départ en courant, on se place en queue de peloton. Le soleil est bien présent, la température est agréable j’ai un simple t-shirt sans manche avec les manchettes offertes par l’organisation. On croise un coureur qui a mis ces manchettes sur les mollets et cela nous fait bien rire. 30 secondes plus tard, PAN le départ !

Petit rythme cool de fin de peloton pour commencer, le but étant de prendre du plaisir sans se fatiguer et de réussir à emmener mon pote le plus loin possible ! Le début du parcours est 100% Urbain avec beaucoup de traversée de monuments ! Collèges, églises, musés, théâtre, parking sous terrain avec DJ, mairie… pendant les 8 premiers kilomètres. On reste groupé avec un groupe de joyeux lurons déguisé en cochons, l’ambiance de course est très bonne. Cette course est tellement décalée avec ce que l’on a l’habitude de faire que ces 8Km passent en un rien de temps.

sortie du grand théâtre

On est ensuite plongé dans des bois pour faire un petit tour en suivant le l’étang de St Nicolas, sur un sentier fort agréable et toujours au sec. Notre rythme est toujours cool mais devient de plus en plus lent, le groupe de cochons est loin devant et on se fait allègrement dépasser. Le parcours (pour moi) est plat, les autres coureurs le qualifient de vallonné avec des relances (surement un décalage entre un Grenoblois et un Angevin).

Mon pote me répète depuis pas mal de km de « filer » pour le laisser tranquille à son rythme. J’ai peur qu’il ne se démotive et jette ses chaussures dans l’eau ! Mais l’envie de lâcher les chevaux est là… Le km 17 arrive, la moitié du parcours ! Mon ami me confirme qu’il va se ménager pour enquiller la seconde moitié et que je peux partir confiant, qu’il terminera ce 34Km, infaisable à ces yeux quelques heures plus tôt.

Une très charmante fille nous double ! (Solenne de son jolie prénom), Je dis à mon pote de s’accrocher à cette belle demoiselle, mais force est de constater qu’il reste impuissant. Là je me rends compte qu’aucun argument ne le fera avancer plus vite !

Quelques minutes plus tard, on se donne rendez-vous sur la ligne d’arrivée et m’en vais à mon rythme (pas beaucoup plus vite mais suffisamment pour doubler 146 avant de franchir la ligne).

Arrive un carrefour entre les étangs de St Nicolas et le lac de Maine encadré par des policiers pour gérer la coactivité entre les coureurs et véhicules, qui regardent allègrement la fameuse Solenne que je rattrapais petit à petit…. En passant je leur demande si cela vaut la peine que je la rattrape et ils s’esclaffent tous trois « OHHH OUI VAS Y FONCE ET SURTOUT RESTE DERRERE !! »  Le tout en rigolant ! L’ambiance est toujours bonne, les bénévoles toujours sympas, le parcours bien balisé et vraiment joli. Je rattrape enfin la fameuse demoiselle mais intimidé par sa grande taille et son élégance je ne lui adresserai même pas un mot :/

 Je continue gentiment sur ma lancé et double pas mal… Km 24, les pieds toujours sec à ma plus grande joie. Mais là c’est le drame, nous devons traverser une route inondé sur 20m environ. Le bénévole nous dit « bien au milieu » sur les deux premières foulées l’eau ne dépasse pas la semelle des chaussures, les 10 foulées suivantes, on en a jusqu’à mi mollets…. Bref maintenant les chaussures font « fioc fioc » pendant quelques Km…. Gare aux ampoules !

les pieds dans l'eau fraiche

Arrivent les ravitaillements à 10Km de la finish line, il s’agit d’une petite boucle de 1Km on aperçoit ceux qui ont 1Km d’avance sur nous et en ressortant on verra qui à 1km de retard!

J’aperçois le groupe des cochons et me dis que j’ai moins de 10Km pour rattraper mon retard sur ce groupe ! Là les chevaux sont lancés, je ressors des ravitos et aperçoit la fameuse Solenne qui rentre. Je me dis que mon ami est encore derrière et que je ne le croiserai pas !

Bref les kilomètres s’enchainent à bon rythme, les sensations sont très bonnes, on traverse des parcs des ponts, des vignes, on croise des personnes qui font leur jogging dominical.  Puis on arrive en ville de nouveau.

Et devant moi un groupe tout de rose vêtu !!! AHHHH les petits cochons !!! En plus il ne reste plus que LA difficulté dont tout le monde parle (les marches de la cathédrale) bref la formalité des 3 ou 4 marches et avalée en 2 temps 3 mouvements tout en courant et j’ai réussi atteindre mon objectif !!!

S’en suit le château de la ville d’Angers !! Et là Horreur : les derniers du 6Km forment un amas devant l’entrée du donjon ! Une jolie bénévole me dis de passer à gauche, un couloir est réservé pour les 34Km ! Ni une ni deux, j’enquille toujours en courant dans les marches de la tour puis sur les remparts, les coureurs du 6Km laissent effectivement un passage sur leur gauche !! WOW je n’aurais jamais cru ça possible ! Merci à eux ! C’est la première fois que je tombe sur autant de gens autant  altruistes sans être à l’étranger !!! Ils m’encouragent même ! J’ai le souffle court pour tous les remercier ! Merci les amis :)

à l'assaut du château

Sortie du château, on file droit sur la ligne d’arrivée à 500m, l’ambiance est bonne, je franchie la ligne sous les applaudissements en 3H38 ! (j’avais calculé 3h30 avec CG mais je fini avec encore du jus).

Je rends la puce électronique,  et file me placer sur le parcours au pied des marches de la cathédrale espérant voir passer mon ami et courir avec lui le dernier Kilomètre et demi.

50min plus tard il arrive fier et boitant ! Mais le moral à 100%, nous courons donc ensemble cette fin de parcours ! Il me confie que la traversée dans l’eau froide lui aura provoqué de nombreuses crampes bien douloureuses ! On traverse le château (fini la co- activité avec d’autres parcours à cette heure) ; puis on franchie la ligne.

dernière ligne droite

Le ravito d’après course c’est des raisins et pain d’épice rien d’exceptionnel mais il y a de quoi grailler et boire !

La météo fut exceptionnelle ! Le parcours magnifique ! Il manque juste l’audio guide quand on traverse les monuments de la ville ! Le prix est d’enfers !! 18€ pour 34Km en espérant que cela serve d’exemple ! Certes pas de médaille ni de t-shirt finisher, pas de caviar aux ravitos mais enfin un prix décent !

En espérant refaire une troisième fois ce très jolie trail.

Site officiel : http://www.angers-trails.fr/

Tracé du parcours garmin : http://connect.garmin.com/activity/318538275

Une vidéo sympa de l’édition 2013 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=tDmriYuVp_w

2 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 30-05-2013 à 11:09:09

Récit bien sympa qui retransmet bien l'ambiance de ce trail.
Tu m'as dépassée sur la fin de course !!!

Caro

Commentaire de L_Olive posté le 30-05-2013 à 15:04:38

Ah cool on s'est croisé alors ! Sur la fin je suis passé en sauvage ! j'ai pas pris le temps de dire bonjour à tout le monde :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !