Récit de la course : La Foulée Vandenoise 2013, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Foulée Vandenoise

Date : 11/5/2013

Lieu : Vandeins (Ain)

Affichage : 522 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Vas-y Francis

Vas-y Francis

Je n'ai jamais fait la course de Vandeins.

D'ailleurs les épreuves du challenge de l'Agglo sont un peu inconnues pour moi.

Après Buellas, que j'ai découvert le mois dernier, me voici donc de retour à l'ouest de Bourg.

Je sais que cela vallonne un peu pas mal dans le coin donc mef mef à ne pas partir trop vite.

 

J'ai opté pour le prologue de 5,4 kilomètres et si tout se passe bien, je ferai les dix kil ensuite.

Je retrouve pas mal de connaissances donc Arnaud, Sylvain et Cédric de Bourg.

Je m'échauffe en compagnie de Sébastien avec qui j'avais fait le challenge de la montagne il y a deux ans.

C'est sa première course de l'année.

 

Nous sommes derrière la ligne attendant le départ de la part de Michel et de Bernard.

La course débute par un petit tour sur le haut du village. Le peloton s'étire très vite et les places sont vite attribuées, enfin à mon niveau.

 

Un gars à mes côtés regarde sa montre. On est passé à plus de 16 à l'heure au 1° kilo.

Le parcours est dans un premier temps en descente.

 

La route est sympa dans les bois.

Elle remonte légèrement avant de plonger dans les maïs puis à droite c'est le ravito.

 

Dans le faux plat suivant, il faut garder le rythme.

Deux gars de Biziat Endurance en noir ont le même tempo que moi.

Nous revenons vers Vandeins.

Nous reprenons l'itinéraire du début puis remontons légèrement vers l'arrivée.

Devant moi Sylvain a craqué. Je suis à deux doigts et cinq secondes de le rattraper.

 

Je coupe la ligne avec un 15 à l'heure à peu près.

Je suis content de mon temps car ce parcours vallonne quand même bien.

 

C'est décidé, je fais l'autre course.

J'en étonne plus d'un. Je récupère une deuxième bouteille de vin.

 

Je rencontre Franciss qui passe s'échauffer.

Serge est là avec Nathalie, une habituée du challenge Agglo.

 

Le départ, plus bas dans la rue que le prologue, est imminent.


 

Je suis avec Francis et je pars avec lui.

Devant cela taille vite avec notamment Sébastien Charnay qui courra bientôt les 10 kil de Manchester.

 

L'itinéraire est le même que le 5,4 kms.

Je suis donc aux côtés de Francis et je l'accompagne sur le début de cette course.

Nous remontons petit à petit des concurrents et concurrentes.

 

Le rythme est donné et cela est un peu dur pour moi pour redémarrer.

En fin de compte je me dis que je vais rester un tour avec lui.

 

Il a un bon rythme et je le laisse à son tempo, ne discutant presque pas avec lui.

 

Le parcours idem au prologue est plaisant et j'ai plus le temps d'en profiter maintenant.

Au ravito, Francis s'arrête pour boire.

Nous repartons doucement.

 

Nous arrivons à Vandeins et finalement je décide de rester avec mon compagnon de route. Ce serait con de le laisser maintenant.

 

Les encouragements du public passés, nous reprenons la boucle pour la 2° fois.

Francis en bave un peu plus (normal).

Je commence à l'encourager.

 

Au ravito, je lui dis de repartir doucement.

Les faux plats sont bien avalés et je le calme en lui disant de garder de l'énergie.

Nous rejoignons la route principale.

"T'es bien là, Francis"

Merci, me dit-il pour la xième fois

"Allez regardes, nous n'avons plus que le tour du village"

"Ne regardes pas ta montre"

"Redresses toi"

"Regardes devant"

"Allez, penses à tes entrainements"

"Tu vois, ça paye"

"Allez, tires sur les bras"

"La ligne d'arrivée est là-bas"

 

Nous sprintons tous les deux.

C'est fini. 48'39, super.

Francis est heureux.

Je lui dis que je repars de suite chercher Nathalie.

 

Je remonte à l'envers la course, encourageant les finishers.

Je retrouve Nathalie à moins d'un kilo de l'arrivée.


Je l'accompagne jusqu'à la fin.

On revient sur une fille juste avant la fin.

Je lui dis de tout donner en tirant sur les bras.

Elle démarre et double la concurrente avant de franchir l'arrivée.

Elle est ravie aussi.

 

Je retrouve mon Francis qui a récupéré.

On va boire un coup au ravito.

Il y a longtemps que je n'avais pas fait ça, me dit-il.

Je suis content de mon coaching, c'est très grisant.

Je me demande si je ne vais finir entraineur. C'est moins fatigant.

 

Voila, mon petit après midi à Vandeins et ses sirènes se termine.

Je remballe mes deux bouteilles de rosé.

Il ne reste plus qu'à acheter ma panoplie d'entrainement, c'est-à-dire un anorak rouge et un chronomètre à mettre autour du cou.



1 commentaire

Commentaire de lulu posté le 03-06-2013 à 22:04:13

Même pas ca de faire ça sur un semi, la prochaine fois......avec un p'tit 10 kil avant !?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !