Récit de la course : Aubrac Circus 2013, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : Aubrac Circus

Date : 23/6/2013

Lieu : Nasbinals (Lozère)

Affichage : 1301 vues

Distance : 55km

Matos : Sous-vêtement MC B'TWIN + MAILLOT MC KAPTEREN/ Manchette Kalenji/Cuissard KAPTEREN/ Manchon Kapteren/ Chaussettes Kapteren strap/TR3/Buff

Objectif : Battre un record

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

AUBRAC CIRCUS 2013

Après l'Aubrac Circus 2012 et ses péripéties, une seule idée : REVENIR !!!

Sauf que pour cette édition 2013, c'est en toute humilité que je prendrai la ligne de départ en sachant ce qui m'attendait, surtout avec les conditions météo des semaines précédentes, cela serait loin de tout repos. Beaucoup de doute, un préparation chaotique, les blessures multiples et me suis collé une pression terrible avec l'objectif de faire mieux,

Arrivé vendredi après midi, le stand Kalenji est en phase de montage, je croise Jérôme et rencontre enfin Samuel avant d'aller prendre les clés du gîte pour accueillir Fanfan, Aurélien et ses copains vendéens et nous retrouver invités à un pot pour ensuite tous partir dans un buron, au milieu des vaches et un repas des plus « énergétique » le tout dans une ambiance comme les membres Kalenji savent le faire avec les gagnants de la Kalenji expérience et le l'Aubrac.

Samedi matin, un petit tour du village pour prendre quelque photos avec les rares rayons soleil, je discute avec un organisateur sur l'état du terrain, c'est gras et il me parle de « zones techniques »...

Récupération du dossard (pas de cadeau CIRCUS cette année) et je retourne allumer le poêle au gîte (nous somme le 22 juin!!!!) avant d'accueillir Vendeur Hénin , Florent et son épouse, Raxikoff et les autres traileurs qui ont réservé le gîte, la porte reste ouverte pour offrir un peu de chaleur à ceux qui sont venus avec une simple tente, l'invitation de prendre le petit déjeuner au chaud demain matin est faite,

L'après midi, nous retrouvons Jérôme et Samuel,

 

remise des dotations, une petite mise en jambe avec la CROC AUBRAC, un passage au café pour déguste une production locale

et rendez vous est pris pour la pasta party (les 12€ du plateau me semble excessif)

Retour au gîte pour préparer les affaires,

Equipement retenu : Sous-vêtement MC B'TWIN + MAILLOT MC KAPTEREN/ Manchette Kalenji/Cuissard KAPTEREN/ Manchon Kapteren/ Chaussettes Kapteren strap/TR3/Buff

Dans les sac à dos : un coupe vent + 1 paire de chaussette kapteren

Les choses sérieuses commencent, je suis fébrile, le doute est présent, le sommeil aura du mal à venir. 03H30, déjà réveillé, un regard par la fenêtre, c'est tout humide, les intestins se contractent, j'avale la crème déjeuner, 5H20, il est temps de se diriger vers la ligne d'arrivée.

 

Comme l'année dernière la musique d'ERA annonce les dernières secondes, top départ, les dés sont jetés. Malgré un ciel nuageux, la frontale n'est pas nécessaire, après seulement 1km, la lumière du jour suffit. Première montée, cette année l'écran du CW300 indique l'heure et le nombre de km parcourus, l'erreur d'indiquer la vitesse instantanée ne sera pas refaite.

 

La mise en jambe est difficile, je regarde l'heure avancée plus vite que les km, au 5ème km je commence les calculs..... Des baffes s'imposent....

Une autre rectification, obligation d'avaler une barre ou un gel par tranche d'une heure.

Les TR3, malgré une semelle relativement usée montrent leur adhérence sur ce terrain gras, qui me semble moins difficile que l'année 2012, moins de choc. Déjà la descente sur Saint Chely, cette partie caillouteuse et technique se fait sans bâton (ils sont plus une gêne qu'autre chose, l'idée de les abandonner me traverse....) la pluie a tracé un chemin entre les pierre. Une percée du soleil, va t elle durée ????? Je garde les manchettes en position haute . J'arrive avec presque ½ d'avance par rapport à l'année dernière, j'en profite pour revoir la fixation des bâtons, la boisson goût pêche proposée au ravitaillement n'est pas très digeste.

Voilà cette fameuse deuxième partie, inutile de s'affoler, j'ai de la marge, les sensations négatives du départ ont disparu, je reste avec un groupe de marseillais qui ont aussi entendu parlé des « pistes de ski » avant BRAMELOUP et ont quelques craintes... je les rassures, suffit de mettre un pied devant l'autre......

Coupure avec le tracé du marathon, autant l'année c'était clairement indiqué alors que cette année, ce n'est que deux bénévoles qui au vu de la couleur des dossards indiquent le changement.........

Passage sous le pont, surprise,

 

l'eau n'est pas si haute que cela, après plus de 30km, le terrain me semble plus roulant que l'année dernière … meilleure préparation, choix des TR3 plus souples ????, un coup d'oeil au chrono, c'est près de 45mn d'avance sur l'année dernière que j'ai !!!!!

 

Je me surprends même à rattraper d'autres traileurs à la peine, la pluie nous accueille sur la montée du BRAMELOUP, en fait c'est plus agréable que le soleil de l'année dernière, un coté « brumisant  et rafraîchissant »...

Les participants pestent avec leur adorable accent et surtout quand ils découvrent la descente... mais cette année, l'herbe a été coupée ou n'a pas encore poussée ce qui diminue nettement le coté technique.

Arrivé au deuxième ravitaillement avec près de 45mn d'avance !!! J'ai le sourire, pas de pause comme l'année dernière, je complète la poche avec deux verres de coca et du thé, avale une tranche de fromage pour entamer ces derniers kilomètres, encore deux montée à prendre......

La pluie a cessé, l'écran aligne les km régulièrement, je recommence les calculs , un passage assez long sur la route avant de reprendre les drailles qui m'ont fait souffrir l'année dernière et me semble « anodins » cette année ….

Dernière traversée d'un point d'eau au milieu des vaches, encore une montée,

 

le photographe est annoncé, j'applique mon plus beau sourire. Inutile de s'emballer sur ces deux derniers km, aucune envie de chuter avec ces bâtons qui n'ont été qu'une gêne...

Les flammes Kalenji annoncent l'arrivée, je m'autorise une montée à 15km/h pour le fun et une descente en mode avion...

TOP CHRONO : 8H32 soit 45mn de mieux

L'année prochaine voir pour être sous 8H30 ??????

Une médaille mais pas de maillot finisher comme l'année dernière, dommage.

En résumé : rien de mieux qu'une préparation adaptée, inutile de venir en touriste.

Un conseil : l'Aubrac est à découvrir absolument et à faire partager .

D'autres photos  ICI

2 commentaires

Commentaire de Françoise 84 posté le 26-06-2013 à 15:23:43

Dommage, on ne s'est pas croisé...Merci d'avoir pris le temps de faire un récit (ça a l'air tout facile, raconté comme ça!!).
Bonne récup... et bravo, finisher!!

Commentaire de Galaté57 posté le 28-06-2013 à 08:53:52

T'inquiètes, loin de moi l'idée de faire croire que c'était une "promenade"..
J'ai perdu mon buff KIKOUROU !!!
Par contre il y avait aussi d'autre kikous sur place, nous avons partagé le même gîte, spécial dédicace à ceux de MILLAU :)

Tu étais aussi sur l'Aubrac Circus ? T'es impression ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !