Récit de la course : Corima Drôme Provencale - 141 km 2015, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : Corima Drôme Provencale - 141 km

Date : 22/3/2015

Lieu : Montelimar (Drôme)

Affichage : 1210 vues

Distance : 141km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

22 Mars 2015 : La saison commence ici, mais pas le Printemps !!!

J'y vais ou j'y vais pas ??? Les inscriptions sont possibles jusqu'au Mercredi midi par internet et impossible sur place le jour même.


Les prévisions météo (Météo-France et Météo Ciel) sont très changeantes et ne prévoient pas grand chose... sauf de rares averses et un fort vent du Nord (rafale à 70/80km/h. !!! )

Mercredi matin, les prévisions annoncent un temps plus clément et beaucoup moins de vent : « aléa jacta est » ! Je m'inscris pour la Corima 2015 en mode randonnée.

7h. décollage de la maison et direction plein Sud pour atterrir 1h.20 plus tard sur le parking d'un centre commercial au Nord de Montélimar à 500m. de la ligne de départ et de l'Espace St Martin où se trouve le retrait des dossards, village exposants et restauration après la course.

Un peu d'attente pour les cyclosportifs, mais la voie est libre côté randonnée. En 5' récupéré ma plaque vélo (pas de puce pour les randonneurs, ils peuvent aller se gratter;-) … Normal, pour les rando, pas de chrono !!! … Et un sas en fin de peloton après les cyclosportifs : normal, en mode rando, on est pas pressé !!

Pas trop d'hésitation côté tenue : je pars en cuissard long (pas vu beaucoup en court) , carline, maillot vélo + veste et gants



Allez,le décor est planté, c'est parti le récit « rando-photos » commence ici, bonne lecture et balade,...

              ( en musique si vous le souhaitez pour une "grande évasion" avec Woodkid )

         ">

 en commençant par une présentattion du parcours et du profil de la journée :


* La Nationale 7 de Charles Trenet à vélo

« ….Qui traverse la Bourgogne et la Provence
Qui fait d' Paris un p'tit faubourg d' Valence

Et à Montélimar pays du nougat,

on s'arrête pour la Corima.... »



* J'espère que ce sera la seule fois de la journée où je verrai la voiture balai



* 2 façons de faire du vélo se rencontrent : échauffement et compét. d'un côté, pédale douce et photos de l'autre. Pas d'erreur, ce cycliste s'est bien mis dans la case « 2 roues ». Mais pour la sortie et faire le plein des sens, il faudra faire demi-tour !



*2 sas pour les 2 façons d'aborder la Corima : les cyclosportifs devant, les randonneurs derrière


*Libéré les randonneurs : le départ est imminent...en tenue hiver pour la plupart des cyclistes .


*Après une partie de plaine où se trouvait le vrai départ (que je n'ai pas vu) voici le 1°col : celui du Colombier et ses lacets nuageux mais au sec.



*Un passage dans les ruelles de Grignan surplombé par son célèbre château. Attention au dos d'ane et aux ruelles étroites !!!



*Pour Taulignan c'est tout droit. Merci au cycliste dossard 1355 qui a souvent pris des relais avec le léger vent de face, moins violent que les 70 km/h annoncés dans la semaine par Météo-France.....



*…..contrairement à ce cycliste qui se planquait et rechignait à prendre des relais...on n'est pas là pour la gagne !!!


*Quel secret dans l'église de Roche St Secret Béconne ???


*Après la bifurcation 111/141 (où je me suis retrouvé à rouler en solo après 2h. de vélo), encore un peu de plat, avant d'attaquer le 2°col de la journée après La Paillette et la traversée du Lez au pied de la Montagne de La Lance



*En suivant la Veyssanne arrivé à Vesc et sa Chapelle par une montée en pente douce



*changement côté développement

« Je vais, je vas aux premières jonquilles
Du pré au bois des jonquilles aux derniers lilas » (Hugues Aufray, comme le temps du jour ! )



*Bouquet d'arbres tel un bouquet de feu dartifices le printemps ne va pas tarder à éclater !!!



*Météo un peu tristounette avec de petites pluies : un temps de chien, mais pas de fièvre de cheval.


*A 1 km du sommet les cyclistes sont bien disséminés



*Pointage pour les cyclosportifs. Pas chaud et humide pour les bénévoles au Col de Vesc : 725m. d'altitude et 55kms de parcourus



* Cyclistes dans la brume...


*...une cinquantaine de kms et voici le 2° col avec un panneau qui ressemble à une tombe... attention, ne pas descendre à tombeau ouvert !!!



*Passage à la belle et solitaire église de Comps, vu sous le soleil en 2012***, avec un parcours différent et dans l'autre sens



*** http://www.kikourou.net/recits/recit-12926-corima_drome_provencale_-_135_km-2012-par-philkikou.html

***COMPS Eglise romane. Elle est le siège d'un prieuré relevant de l'abbaye de Souvigny et fief des comtes de Valentinois. Le bourg de Comps compta deux seigneurs qui se distinguèrent aux croisades. Aujourd'hui, les vestiges du passé et de l'histoire sont encore visibles à travers l'Eglise Saint-Pierre-et-Saint-Paul, église romane qui date du 11ème. Isolée sur un promontoire à 650 md'altitude, elle domine la commune de Comps. http://www.paysdedieulefit.net/comps/



*Après 63kms et un peu moins de 3h. arrivé à Dieulefit et le 1° ravitaillement encore bien garni, où j'ai pu manger pas mal de sauc' et servir un coca à un bénévole... ;-)


*Eglise et arche d'arrivée... au ravitaillement



*En suivant le Jabron entre les montagnes des Ventes et de St Maurice, passé au Col du Pertuis et arrivé au Col de Ventebrun renommé « ventebrume » aujourd'hui



*Humide, brumeux, mais pas trop froid ni venté... en étant bien habillé ce qui est mon cas.



*...et en redescendant un peu on retrouve de la visibilité à défaut d'un ciel bleu.


*Parcours parfait pour les chasseurs de cols... 3 cols en 3 / 4kms et vraiment tranquille les montées,voire en descente entre les 2 derniers. Boutière : on est en Ardèche ?


*Mais non on est bien dans la Drôme avec le picodon et l'ombre des ruines du chateau de Bourdeaux



*Après Bourdeaux partie très roulante en suivant le Roubion. 2 Parisiens que j'ai doublé en montée me passent sur un bon rythme. J'arrive à prendre leurs roues et relais jusqu'à....la pause photo du Roubion et de la paroi version mille-feuilles.


*La 2°boucle du 141 est en vue et annoncée, avec un changement de braquet à prévoir



*Le ruisseau du Combeau avec de belles marches en contrebas de la route



*A l'assaut de Francillon avec un passage dans le village sans avoir vu le ravitaillement annoncé, et avant une belle montée...



*Sortant de la brume le rocher du Chateau vers Saou



*Un des 2 parisiens avec qui je fais le yo-yo entre les parties roulantes et les côtes (A noté qu'ils finissent 382° et 383° / 387 classés en 6h16 (22,5km/h) alors que le 1° met 3h50 à 36,71km/h de moyenne !!! J'ai bien fait de m'inscrire en rando ;-)

Tant que je suis dans les classements à noter le chrono d'Alain Prost sur le 141 kms en 4h16 et 33km/h. Ce n'est plus une Formule 1, mais il roule encore bien le bougre !!



*A deux pas du panneau du Col de Pascalin sous une petite pluie, et pas loin du beau village de Poët Célard découvert lors d'une rando dans le secteur ( du club de Crest il me semble)



*Le château en ruines de Soyans : de belles dentelles qui se découpent avec un fond de ciel gris

*En retrouvant le Roubion passage dans un tunnel sécurisé par 2 bénévoles.



*Passage rapide à Puy St Martin ( en descente compliqué et dangereux pour prendre une photo) pour arriver à Roynac au pied du dernier col...


*….et du village ruiné tout là-haut



*Dernier col (enfin presque car le Col de Tartaiguille marqué sur la carte et sans panneau sur le terrain ne compte pas )



*Marsanne, son village féodal, son cépage***



***marsanne : définition

La marsanne est un cépage blanc né à Montélimar dans la Drôme, il y a de cela plusieurs siècles. La marsanne se retrouve également à Cassis, en Savoie, en Languedoc-Roussillon ou encore à Saint-Péray dans l’Ardèche, où elle donne des vins pétillants remarquables. Appelée grosse roussette ou abondance dans certaines régions, la marsanne est effectivement très productive.
Le climat chaud et ensoleillé de la Vallée du Rhône, du Languedoc-Roussillon et de la Provence ainsi que les sols caillouteux et secs sont les conditions idéales à son bon développement. Ses grappes sont assez grosses et fournies de petites baies bien juteuses, sensibles à la pourriture grise et aux vents forts.
La marsanne est souvent assemblée à la roussanne. Ces deux cépages se complètent parfaitement : ensemble elles donnent des vins légers, avec peu d’acidité, aux arômes de fruits jaunes, de fruits blancs et de fleurs avec des notes miellées et de réglisse. C’est par exemple ce qu’expriment les appellations Saint-Péray, Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, Côtes-du-Rhône, Corbières, ou Cassis… qui représentent environ 700 hectares.

( source : http://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/tout-savoir-sur-le-vin/guide-des-cepages/marsanne )

 

 

* ... et son ravitaillement !!! Je l'ai trouvé celui-ci ;-)

 

*Après Marsanne partie très roulante à part une montée vers l'autoroute et arrivée par le Nord, avec le vent dans le dos. => 16h. l'heure du casse-croûte après plus de 6h. de vélo, arrivé fatigué mais pas cuit … et sans avoir les jambes en nougat !!!

 

*Le temps de poser le vélo à la consigne qui me donne comme consigne de ne pas trainer car ils vont plier bagages...

 

*Mon Logo Kikourou n'a suscité aucun commentaire, et ne m'a pas permis de voir Kikidrome :-(

 

 

*Un bon et copieux plateau repas avant de reprendre la route et d'appuyer sur les pédales, mais celle de la voiture cette fois-ci  !

 

Voilà le résumé d'une bonne journée malgré la météo qui n'était pas printanière, une belle organisation bien huilée qui doit demander un sacré investissement à tous les bénévoles. Merci à eux !!!

 

Accros du vélo et aux acrostiches, un p'tit pour la route :

C.....comme Cyclosportifs... à fond les manettes, le nez dans le guidon, et silence dans les rangs !!

.et comme CORIMA*** « of course » et « in the course »

O... comme Organisation bien huilée (huile d'olive, on est aux Portes du Midi), avec des dizaines de bénévoles, un Espace St Martin qui se prête bien à cette manifestation

R... comme Rayons. Pas ceux du soleil, absent pour l'édition 2015, mais ceux des 2000 vélos qui ont parcouru les routes drômoises !

I... comme Innovation pour Corima et Impeccable pour la Corima Drôme provençale

M... comme Montélimar où la Corima ça peut « chémar »

A... comme Arrivée et Allée St Martin , c'est un véritable boulevard !!!

Pour les arrivées au sprint la longue ligne droite doit être tip-top

 

 

***Corima ( http://www.corima.fr/entreprise-corima.html )

Corima S.A a été créée en 1973 par Pierre MARTIN et Jean-Marie RIFFARD et est située à Loriol

sur Drôme (26) en France. Corima signifie COopération RIffard MArtin.

A l'origine, son activité est le modelage mécanique, réalisation de moules et modèles pour les secteurs de la fonderie, de l'automobile et de l'aéronautique.

En 1988, Corima se diversifie dans la réalisation de pièces en composites carbone et lance son premier produit pour le secteur du cycle "La Roue Paraculaire", suivront ensuite beaucoup d'autres produits… réalisant ainsi une gamme complète de produits en carbone pour le vélo.

Corima a toujours été en relation avec les professionnels du vélo sur la piste et sur la route. Nos produits ont accompagné des records et victoires prestigieux tout autour de la planète et continuent d'accompagner de nombreux sportifs.

.. et aussi Roues carbone CORIMA pour Handbike et Fauteuil d'Athlétisme

3 commentaires

Commentaire de ch'ti lillois d'vizille posté le 08-04-2015 à 17:25:23

Ça c'est de la rando reportage photo et bravo pour l'ensemble.
Dommage pour la météo.
Va falloir que j'y aille à la Corima.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-04-2015 à 19:48:55

Tu es notre digne représentant du cyclisme. Pour cela, merci.
Et faire des photos sur un tel effort, chapeau !

Commentaire de kikidrome posté le 05-05-2015 à 08:27:01

Très chouette ton récit, je regrette de ne pas t'avoir vu. j'étais un peu frigorifiée à l'arrivée (je n'ai fait que le 77) et du coup, après le repas, je suis rentrée.
c'est une belle épreuve et ton reportage est super. Avec cette météo, faut du courage pour prendre des photos ;)
J'irai peut-être faire un tour aux Boutières, je te tiens au courant.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !