Récit de la course : Le Défi des Manants 2015, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Le Défi des Manants

Date : 28/6/2015

Lieu : St Jean Le Vieux (Ain)

Affichage : 445 vues

Distance : 18.9km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Inflation du défi.

Inflation du défi.


Le défi des Manants grimpe au fil des années en kilomètres.

14,380 en 2010

15 km en 2011

16,3 en 2012 et 2013

17,3 en 2014

18,9 cette année avec en plus 700 de D+ qui finalement vont être plus de 800.

 

Bref quand on aime on ne compte pas.

En plus une course sur mes terres d’entraînement, ça ne se rate pas.

 

Cela tombe bien 15 jours avant l’altispeed à Val d’Isère, je vais faire cela cool raoul.

 

Je pars à l’arrière du peloton.


Un petit tour comme d’hab dans les vignes et on se tape la montée du Roi.

 



Un petit kilomètres et on attaque la montée dans les bois.

J’ai Thierry en visu dans le bois de Varice. Aude et Gilles m’ont passé près de Varey.

 

Nous descendons le petit chemin sympa entravé par la chute d’un arbre due à la tempête de samedi dernier.

Nous le passons par la gauche et bifurquons en direction de Dalivoy.

 

Le ravito est en haut. Je le passe vite fait étant autonome avec mon équipement camel etc.

 

Après avoir traversé le pré à bestiaux nous rentrons de nouveau dans le bois mais par un autre itinéraire que l’année passée.

 

Nous rattrapons la descente et virons à droite.

Au croisement des chemins, on remonte vers le sommet.

Quel parcours il nous a concocté l’ami Henri !

 

Cette fois ci nous dévalons vers le château.

En bas Carole et Pierrot nous tirent le portrait.




 

Un petit coucou au voisin et à Henri.

 

Nous reprenons les vignes pour la deuxième boucle.

En bas Jean Pierre nous encourage.

 

Sur la route Angélique me rattrape.

 

Je calme le jeu en sachant ce qui nous attend après.

 

Nous passons devant l’ancien poulailler de St Jean et nous montons vers Cheminant.

J’essaie de toujours courir dans les côtes et ça marche (sans jeu de mots).

 

Un petit rafraîchissement à la fontaine près de la ferme et nous prenons le chemin qui va nous faire rentrer dans le bois de Fayat.

 

Je baisse la tête et sous ma casquette je ne regarde pas devant et j’y vais.

Je passe pas mal de coureurs.

 

Nous rentrons dans l’obscurité. Ouf, c’est qu’il fait vraiment chaud en plein soleil.

 

Le sentier est bien agréable. En haut de la butte nous tournons à gauche sur un nouveau tracé avec soit disant une côte à 35%.

 

Je suis toujours avec Angélique et un autre gars en bleu.

Un petit panneau nous indique 11km.

C’est bientôt la montée me demande mon voisin de derrière.

Oui dans quelques centaines de mètres.

 

Elle est là et impossible de courir. Mais très vite nous arrivons en haut.

Elle ne doit pas être à 35 pour cent.

 

Nous repartons toujours les mêmes quatre, cinq compères.

Certains me passent sur le plat, je les redouble en montée.

 

Nous reprenons l’ancien itinéraire.

Deux filles me passent à donf.

 

Ravito dans la clairière. Le bonjour à Christophe.

Nous partons pour la boucle vers la roche fendue mais à l’envers cette année. Belle variante.

 

Nous passons des barrières sas et prenons un champ de vaches.

 

Le chemin remonte jusqu’en haut vers Salaport.

Nous basculons vers le flanc de la montagne.

 

Je rattrape une fille avec le bras en sang.

En même temps Angélique me repasse et la fille se gamelle de nouveau.

On l’aide à se relever.

Elle repars mais n’arrête pas de taper dans les cailloux.

Elle est morte.

 

Passage juste à côté de la roche fendue interdite maintenant et cela remonte en zigzag.

Depuis un moment des filles s’amusent à courir avec nous avec un gros chien en liberté.

Elles n’arrêtent pas de parler et nous gênent dans notre progression.

« Ce serait bien, c’est que vous vous taisiez »

 

Peut être un peu rude comme propos mais ça a marché. Elles râlent un coup et basta.

 

Nous sommes à l’orée du bois sur un grand chemin que j’adore.

Nous allumons secos avec mon compagnon en bleu.

 

Descente vers la ferme et dans le final nous taillons tout droit dans le virage pour également un nouveau chemin.

 

Super sympa.

Un gars se regamèle devant moi.

Je double pas mal de gens.

En bas nous passons un petit pont au dessus d’un ruisseau et taillons vers la montée finale.

Dudu m’encourage au carrefour.

 

Je m’arrête quand même un peu de courir dans ce mur, mais repars de temps en temps.

Photos Ambérieu Marathon et Le défi des manants.org


Sur le final je remets ça et rentre dans le château pour en finir en 2h05’

 

Les autres personnes avec qui j’ai couru arrivent à leur tour. Super ambiance. En plus le gars en bleu est le neveu d’un pot’.

 

 

Plein de confiance pour le dur trail qui m’attend à Val d’Isère. J’ai bien géré les montées et ma course en général.

 

Ca va saigner pour la suite.

 

Merci Henri pour ce nouveau tracé.

 

5 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-07-2015 à 22:04:20

Grâce à Gibus, et à ses classiques (et valeureux !) reportages photographiques, on apprend que LES MACHINES-GONES ne sont pas morts !!!

Commentaire de Gibus posté le 19-07-2015 à 22:05:18

Et en plus elle gagne...

Commentaire de the dude posté le 19-07-2015 à 22:24:19

Tu confirmes, j'ai pas rêvé c'est bien nos Lyonnais préférés!
Merci Gibus pour le récit, j'espère bien aller faire un tour du côté de Bort un de ces étés.

Commentaire de the dude posté le 19-07-2015 à 22:25:45

Par contre je suis débile, j'ai confondu avec un autre défi des Manants (Bort les Orgues), honte à moi. On va dire que c'est l'émotion.

Commentaire de les machine-gônes posté le 12-09-2015 à 21:25:53

We're still standing yé yé yé.... Merci à toi Gibus pour ton adorable présence et tes chouettes récits et bises aux zanimaux zisérois ! A bientôt (tin tin tin )

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !