Récit de la course : Marathon d'Orléans 2003, par HervéB

L'auteur : HervéB

La course : Marathon d'Orléans

Date : 16/11/2003

Lieu : Orleans (Loiret)

Affichage : 2299 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le récit

C'est sous la pluie et dans le vent que j'ai effectué le marathon d'Orléans hier, en tant que guide non-voyant de Jean-Claude Perronnet. C'était une première qui devait s'effectuée en 3h30 / 3h40 comme je lui avait dit, en guise de dernière sortie avant mon 24 heure samedi et dimanche prochain.
Nous sommes parti sur la ligne coté opposé au premier virage pour ne pas nous faire écrasé par 1700 guiboles qui nous suivaient. C'était impressionnant : comme une frêle embarquation au milieu d'une mer déchainée, les 500 premiers mètres etaient une lutte , puis la marée humaine s'est calmée, au second kilomètre nous étions plus serein. Vers le quatrième nous commencions déja à doubler (!), les pauvres ils avaient encore 38 kilomètres à faire.
Il a fallu faire mon apprentissage de guide, et parler pendant 42 kilomètres. Bibi à ce propos se demandait comment j'allais faire vu que je ne suis pas très bavard...Faire attention aux plaques d'égout, s'éloigner des trottoirs, ne pas trop coller les concurrents pour éviter de leur marcher sur les pompes (on l'a fait une seule fois), éviter tant qu'on peut les flaques d'eau et parler pour prevenir les virages droite et gauche (à la fin j'disais tout a l'envers), avertir des pavés , et plus simplement de l'état de la route (très déformée), indiquer les bateaux sur les pistes vélos, courir au milieu de la route quand la largeur laissée entre le trottoir et les plots n'est pas assez large...
Aux ravittaillements on prenait notre temps pour boire deux thés sucrés chacun, et nous repartions en remontant tranquillement vers "notre groupe" qui prenait de l'avance sur nous a chaque fois. Nous les passions jouant quelquefois les lièvres er au ravito suivant ça recommencait. Ainsi qu'a l'avant dernier ravittaillement, dans la vent, la pluie et avec les froid qui nous gelait les cuisses et les mains.
Le dernier ravittaillemnt n'était qu'a 2 ou 3 kilo de l'arrivée, alors nous avons un peu laché le groupe pour faire une arrivée en solo (j'ai mis solo passeque "binome" ça le fait pas) : 3h16'12", pas mal pour une première vu que j'avais dit 3h30. Mais quand le démon de la course vous prend...
l'shadock_24heures_J_moins_5

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !