Récit de la course : Trail du Haut-Koenigsbourg - 54 km 2016, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : Trail du Haut-Koenigsbourg - 54 km

Date : 4/9/2016

Lieu : Kintzheim (Bas-Rhin)

Affichage : 899 vues

Distance : 54km

Matos : XT6 / Cuissard Kapteren/ chaussettes Kapteren/ TS sans manche Kapteren / Bâton CRIVIT / Sac LAFUMA Kinétic11.

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

THK Enfin !

Dimanche 04 septembre : 7H00, nuage, vent moyen

Une reprise après la mésaventure UTCO et un certain besoin de se rassurer avant les Templiers,

Une course qui me titille depuis quelques années mais un calendrier trop chargé m'empêchait d'être sur la ligne de départ, chose faite cette année !!

5H45 / arrivée à KINTZHEIM après 2H00 de route nationale, le villageois ont pris leur précaution face à l'envahissement de 2000 traileurs, panneaux et rubalise interdisent le stationnement devant chez eux... me retrouve juste derrière le panneau d'entrée du village mais à 300m de l'arrivée,

Retrait du dossard, un tee-shirt de bonne facture l'accompagne, sur le dossard le profil de la course est imprimé à l'envers pour permettre sa lecture …. INGENIEUX !!


Equipement : TS B'twin + TS sans manche Kalenji trail/Baggy Kalenji-cuissard/chaussette trail intens/ manchon Kalenji/XT6... sur la ligne de départ j'enlèverai le TS B'twin, c'est nuageux mais chaud avec 15°.

7H00 : départ dans le village et nous attaquons la montée vers les vignes, ce premier km se fait avec les serre-files qui m'annoncent que les pluies annoncées pour 12H00 se feront attendre en soirée, une BH à 3H00 pour 18km c'est correct, je remonte tranquillement les participants,

Sol très sec, je m'hydrate régulièrement, par contre le mariage sac LAFUMA/tee-shirt sans manche Kalenji n'est pas des plus judicieux, les bretelles du sac trop larges pour le maillot viennent irriter les épaules, je vais passer le trail à tirer sur les bords....

Comme annoncé sur le profil, cette première partie nous fait rentrer dans le vif, les Vosges c'est peut-être pas les Alpes, mais il y a de quoi faire ! Suis dans ma phase « négative » je cogite....

Première ravito avec 30 mn d'avance, les prochains km sont en mode « mur », je complète la poche à eau avec une pastille ISOSTAR, c'est nettement plus pratique à transporter que la poudre dans un sachet, 10mn de pause et je laisse un certain nombre de participants qui semblent avoir sous-estimé ce trail.

Montée en rythme, l'altimètre de le montre m'informe d'un cumul positif de 1500m au 25ème km sur les 2100 totaux, bref le plus « gros «  est passé, le public est présent au sommet, ces encouragement sont les bienvenus, encore 5km avant le prochain ravito et presque 1H30 pour les couvrir..... Cooool, je le lâche dans la descente sur ce tapis de pin, totalement à l'aise dans les XT6, excellent maintient, le pouce ne cogne pas.

30ème km, 45mn de la BH, une soupe chaude, un coca, complément de la poche à eau et de barre, je commence à imaginer cette ligne d'arrivée avec le sourire...

Ces dix prochains km vont alterner plat, descente, bosses, avant d'attaquer une descente vers le ravito du 44ème au pied du Haut-Koenigsbourg, nous retrouvons les participants du 108km. Je tape la causette avec l'un deux, après + de 80km, une nuit blanche, il tient encore le rythme, comme pour le 54km,le tracé présente les difficultés les plus importantes sur la première moitié. Pourquoi pas l'année prochaine ?

44ème km, il me reste 3H00 pour faire 10km....:) avec un début d'échauffement sous la plante droite....

Une soupe avec vermicelle, un coca, un complément d'eau dans la poche avant d'attaquer les contreforts du château, du coup, je joue les touristes avec appareil photo en bandoulière, tout en regardant le sol, ce passage sur les chemins de guet n'est pas tranquille avec ses escaliers raides et plafond bas, le top, des animateurs en costumes d'époques nous encouragent... (pour les photos, j'ai merdé.....)

On quitte le château pour entamer la descente sur Kintzheim sur un sentier de pierre avec des racine apparentes, une « presque chute » me fait revenir à la réalité, inutile de s'emballer, l'important est de passer la ligne d'arrivée ENTIER !!

Passage ennuyeux aux abords de la volerie des aigles, la traverser avec les rapaces nous regardant serait plus sympa.... j'ai encore du jus, juste pour le fun, on passe en mode footing sur ces derniers km et retrouver le jeune couple d'étudiant avec qui j'ai jouer au relais régulièrement, c'est leur premier ultra et mademoiselle avait des ELIORUN au pied ...,arrivée dans le village par le tracé de départ, une arche au nom de la source d'eau locale 8H42 après le départ.

Belle surprise, une superbe veste sans manche polaire FINISCHER nous attend, à 40€ le dossard, c'est généreux, même les douches sont espacées et chaudes !!!



Ce matin, pas de courbatures contraignantes, maintenant place aux TEMPLIERS...


2 commentaires

Commentaire de poucet posté le 05-09-2016 à 17:18:46

Bravo Galaté. Belle et sage gestion de course.
RV aux Templiers !!!

Commentaire de PhilKiKou posté le 11-09-2016 à 17:55:38

Belle course, du repos, fin de préparation, et bon Templiers à venir

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !