Récit de la course : Le Lion - 21.1 km 2017, par freddo90

L'auteur : freddo90

La course : Le Lion - 21.1 km

Date : 24/9/2017

Lieu : Belfort (Territoire de Belfort)

Affichage : 312 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le récit

Le Lion 2017, de retour à mon meilleur niveau

 

Back into the race

2017 est jusque-là une belle année pour moi en course à pied : mes records sur 10km, semi et marathon dataient tous de 2010. En décembre 2016, je reviens sur mon record du 10km de quelques secondes et en Avril 2017 j’égale mon record sur marathon (avec 150m de D+ en plus).

Du coup il ne reste plus que mon record sur semi à égaler ou battre… mais mes 1h30’30’’ me paraissent mon record le plus difficile à battre. En Août, j’ai battu mon temps de 2011 sur les Crêtes Vosgiennes… bref je sais que c’est à nouveau une belle année, mais en 2010 sur ce semi du Lion je volais… Après cette année on fait le sens Belfort-Montbéliard, descendant, et la course est le matin, toutes les conditions pour faire un temps !

En tout cas, je suis très content d’être de retour à mon meilleur niveau pour mon entrée chez les V1, surtout après cette foutue fracture de la jambe en 2012.

Enrubé…

Pas de bol, 15 jours avant la course je m’enrhume. 10 jours avant, je fais 3km à 4’15/km, le rythme pour tenir 1h30… je finis à presque 180 pulsations, ça va pas le faire.

Le mercredi avant la course, nouvelle essai, plus vers les 4’20-4’30/km, et là ça passe mieux. Bon ben on va viser 1h35 alors, ce sera mieux.

Etat de grâce

Au départ je retrouve les collègues, Naum qui est à peu près de mon niveau et que j’emmène avec moi dans le sas 1h35 alors qu’il me dit viser 1h40, Jack qui va toujours bien.

On part, et là… la bonne surprise, je me sens super bien ! Tellement bien que les 2 premiers km sont avalés en moins de 4’10/km, et là je me force à ralentir pour ne pas exploser dans 10 km.

Jack me double, normal, et ensuite Naum commence à me distancer, je le laisse partir, la course n’est pas finie. Nous serpentons dans les rues de Belfort pour sortir de la ville, et au bout de 5km, arrive une petite bosse, hop avalée sans souci, j’en profite pour reprendre le fils d’un collègue, parti un peu vite.

Je prends le temps de marcher pour boire un verre d’eau au ravitaillement du 6ème km, et c’est reparti, on attaque de longues lignes droites, j’essaie de trouver des groupes pour me cacher et ne pas me prendre le petit vent de face.

Je suis bien, les kilomètres passent en 4’20 en moyenne, c’est une très bonne surprise, je décide de rester sur ce rythme, on verra au 15ème km si ça va toujours bien. En plus nous attaquons les traversées des villages, Trévenans, Chatenois, Nommay, il y a du monde pour nous encourager… même si c’est toujours moins que lorsque la course était l’après-midi.

Gaz !

Nous arrivons à Vieux- Charmont, je sais qu’il n’y aura plus de montée, je me sens toujours bien, et surtout je m’aperçois que les 1h30 sont jouables… mais il va falloir franchement accélérer, et sortir du 4’/km jusqu’à la fin !

Après le ravitaillement du 16ème km, je décide de tenter le coup, go ! Je reprends Naum, qui n’essaie pas de me suivre. On débouche sur Sochaux, il y a encore du monde, mais après… c’est la ligne droite le long de l’usine Peugeot, terrible pour le mental, peu de monde, vue sur les parkings de l’usine…

Heureusement je trouve une motivation, un collègue souvent croisé les midis aux entrainements, il est dans le dur, hop dépassé !

J’arrive au 18ème km, 1h18 de course, donc il me reste 12 min pour faire 3 km, argh ! On passe vers le stade de Sochaux, c’est encore de la ligne droite, je continue, je reprends pas mal de monde, et je veux pouvoir me dire que j’aurai essayé, même si ça devient dur.

J’arrive sur le centre de Montbéliard, je sais que c’est la fin, je donne tout, je suis HS côté respiration, les mollets me font parfois sentir que les crampes ne sont pas loin, mais je ne veux pas lâcher. Le dernier kilomètre sera bouclé en 3’58 !

Je débouche enfin sur la dernière ligne droite, je reviens sur un dernier concurrent, j’accélère, mais il en a encore largement sous le pied et réussi à garder ses 2 m d’avance, 3’36/km pour ces derniers 300m de sprint… et 1h30’40 au final !

 

40 secondes de trop, et je finis à 10 secondes de mon record perso. Mais je suis tout de même très content, déjà je ne pensais pas faire un tel temps, et revenir 7 ans après sur quasiment le même temps, nickel !

Maintenant que c’est fait… ben direction le Belfortrail !

A+.

Fred

 

 

2 commentaires

Commentaire de Benman posté le 07-10-2017 à 21:54:16

Bravo freddo. Le lion, c'était ma 1ère course en 2009. Un sacré souvenir, surtout qu'on arrivait sous mes fenêtres.
C'est génial de retrouver tous tes temps de 2010. Amuse toi bien au Belfortrail.

Commentaire de freddo90 posté le 08-10-2017 à 23:22:14

Merci, et content de t'avoir ramener à tes souvenirs aussi ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !